Pour une stratégie de marque employeur réussie, il vous faut considérer différents aspects de votre entreprise. Cela implique de faire la promotion de votre organisation, susciter l'intérêt de candidats qualifiés et protéger votre réputation.

Cependant, pour être réellement efficace, vous devez trouver le juste équilibre entre votre stratégie de marque employeur et la rétroaction des candidats. Mais de quelle façon? Voici quelques points de réflexion pour y arriver. 

Attirez naturellement les candidats qui correspondent à votre entreprise

Malgré toutes les meilleures intentions, souvenez-vous qu'il est impossible de plaire à tout le monde à la fois. Vous évitez ainsi de transmettre un message ambigu sans le vouloir. 

Plusieurs entreprises se laissent emporter, tentant de reproduire des modèles de marque employeur idéaux, comme Patagonia ou Salesforce, sans se rendre compte que leur entreprise est totalement différente. Et que ce qui fonctionne pour une marque fonctionne rarement pour les autres. 

Pour corriger cette erreur courante, efforcez-vous de voir votre entreprise pour ce qu'elle est réellement et créez une stratégie qui la met en valeur. Concentrez-vous sur l'essentiel : transmettez aux candidats ce qu'ils ont besoin de savoir et veillez à ce qu'ils comprennent la pertinence de ces renseignements. 

Comparez cela à l'achat d'un vêtement dans un magasin. Vous faites part de votre budget au vendeur et il vous montre uniquement des options dans votre gamme de prix. Lorsque vous lui demandez son avis, il vous donne une réponse honnête. 

Cela ne veut pas dire que vous repartirez en vous sentant chouchouté, mais vous repartirez en ayant exactement ce dont vous aviez besoin à un prix abordable. 

Cette approche directe n'est pas nécessairement l'expérience recherchée par tous, et c'est très bien ainsi. De cette façon, vous attirerez quelques candidats alors que d'autres se rendront compte que votre entreprise n'est peut-être pas pour eux après tout. Et c'est exactement l'objectif. 

Trouvez ce qui vous rend unique 

Un autre aspect important de votre marque employeur est de trouver votre empreinte, c'est-à-dire ce qui distingue votre entreprise des autres. C'est ici que l'authenticité et l'intégrité entrent en jeu. 

Cette approche vous aide à être vous-même. Il vous faudra peut-être assumer les erreurs du passé, comme celles mentionnées sur les sites d'évaluations et d'avis. Abordez directement les critiques et montrez aux candidats ce que vous faites pour vous améliorer. 

Faites savoir aux candidats ce qui fonctionne pour vous et de quelle façon vous forgez votre identité en tant qu'entreprise. 

Racontez votre histoire de telle façon qu'elle reflète la vérité. Tout comme votre empreinte vous appartient, le fait qu'un candidat trouve ou non votre culture suffisamment attrayante pour travailler pour vous est un choix personnel. Aucun avantage de bureau ni aucune excursion d'entreprise ne peut changer cela. 

Songez à toute rétroaction reçue au cours du processus. Réfléchissez-y et utilisez les leçons tirées à votre avantage. Après tout, savoir, c'est pouvoir. 

Le parcours du candidat : lorsque la marque rencontre la rétroaction 

Pendant le parcours du candidat, la marque employeur rencontre la rétroaction des candidats. Ce peut être une combinaison gagnante, si tout s'aligne en cours de route. Cela ne laisse cependant pas beaucoup de place à l'erreur.

Comme la marque employeur alimente le parcours du candidat et que des rétroactions non structurées ont lieu tout au long de ce parcours, considérez le processus de recrutement comme une route à deux sens. Il s'agit d'un changement de mentalité radical qui pourrait être long à intégrer et à mettre en œuvre. Mais cela en vaut la peine. 

Vous souhaitez que les candidats se laissent séduire par votre entreprise, mais vous voulez tout autant être séduit par eux. 

Au cours des étapes de présélection et d'entrevue, assurez-vous que les candidats se sentent à l'aise de vous poser des questions. Tout comme les recruteurs ont recours aux questions pour cibler le talent idéal, les candidats devraient également poser des questions pour évaluer si le poste leur convient. Cette approche bidirectionnelle favorise et dynamise l'honnêteté afin que chacun puisse exprimer son ressenti et ses pensées. 

Vous entendez constamment la rétroaction de la part de candidats et de vos employés : prenez au sérieux ces commentaires. Pensez également à donner de la rétroaction aux candidats, et ce, avant qu'ils ne le demandent afin qu'ils puissent prendre une décision éclairée. 

En équilibrant les approches décrites ci-dessus et en alliant la marque employeur à la rétroaction des candidats, vous pouvez trouver une stratégie plus valorisante qui optimise vos résultats de recrutement et d'embauche.