Gendarmerie nationale
3,9 étoile(s) sur 5.
Recevez de nouvelles offres d'emploi et de nouveaux avis chaque semaine !

Gendarmerie nationale : carrières et emplois

À propos de l'entreprise

  • Secteur
    Aérospatiale et défense
En savoir plus

Aperçu des notes

La note est calculée en fonction de 418 avis et peut encore changer.

4.1020173.9420183.8820193.7520202.712021

Voir les avis par catégorie

Équilibre vie privée/professionnelle

Avis

Adjoint du service du casernement in Marseille (13)
le 3 mars 2021
Environnement agreable sur marseille
Poste d adjoint au casernement intéressant. Gestion de personnel civil. Travail intéressant relation avec les entreprises. Autonomie. Polyvalence
Gendarme Adjoint Volontaire in Chalon-sur-Saône (71)
le 3 avril 2021
Institution vieillissante
Intéressant seulement si on est officier.Le respect des droits du travail son ignorés.
Officier de Police Judiciaire, en charge de constater les infractions in Foncquevillers (62)
le 2 mars 2021
Dynamique
Une Evolution est possible selon ses capacites intellectuelles et physiques.
Sous-officier de gendarmerie in Centre-Val de Loire
le 2 mars 2021
En 2021, ce n'est plus la même entreprise
- Plus de vie privée,- Des heures sup à n'en plus finir, non payées,- logement insalubres, sans eau chaude ni chauffage pendant plusieurs mois, sans que la hiérarchie s'inquiète,- Des missions de plus en plus incohérentes,- 400% de stress sera votre rythme journalier (pression hiérarchie, mauvaise ambiance, tous le monde démissionne, retard dans les enquêtes, des heures encore et encore)- En période Covid, on laisse les gendarmes célibataires géographique totalement seuls, le patron ne prend pas de nouvelle, mais pour nous interdire d'utiliser notre propre jardin ça c'est fort ! vous etes enfermés dans votre brigade, vous faites votre job et vous ne voyez plus votre famille.- vous voulez des enfants, changez de boulot.- Si vous souhaitez vous engager pour aider la population, ce n'est pas ici car le nouveau patron ne demande plus au gendarmes de travailler pour les autres mais pour lui,- Pas de temps pour enquêter, les enquêtes s'accumulent et on vous demande de les bâcler (honteux)- Il faudra attendre des années avant d'espérer une mutation,- le matériel collectif est déplorable, tous le monde s'en fou,- aucune reconnaissance,- Peu de moyen pour l'uniforme,- Des formations à tout va, dans n'importe quel domaine qui sont inutiles dans le civil et voir même en interne,- Vous ne cotisez pas pour le CPF
Ancien Sous-officier de gendarmerie in Gers
le 13 janvier 2021
Grande disparité au sein de cette institution
Le métier de gendarme est certes passionnant pour la diversité des missions, le contact avec la population. Mais aucune reconnaissance des officiers carriéristes qui n'hésitent pas à démolir psychologiquement les sous-officiers pour garantir leurs évolutions de carrière. (c'est du vécu). Après un pépin, aucun soutien, aucun reclassement, grande inégalité de traitement entre sous off. C'est bien dommage pour une vieille institution revendiquant une grande solidarité auprès du public, c'est faux. Un officier n'hésitera pas à votre écraser pour son avancement personnel, allant du harcèlement à l'humiliation. Sinon c'est un métier fatiguant mais palpitant ou le sentiment de se sentir utile aux autres est valorisant personnellement.
Voir les nouveaux avis

Que pensez-vous de votre employeur ?

Aidez les autres chercheurs d'emploi en partageant votre expérience.

Questions et réponses

31 questions ont été posées sur l'environnement de travail de l'entreprise Gendarmerie nationale. Consultez les réponses, découvrez les sujets les plus fréquents et profitez de l'expérience unique des employés de chez Gendarmerie nationale.

Voir les questions sur les sujets suivants :

Voir les questions/réponses

Informations sur les entretiens

Ces statistiques sont calculées à partir des données de 327 utilisateurs d'Indeed ayant passé un entretien avec Gendarmerie nationale au cours des cinq dernières années.

Expérience positive
L'entretien est de difficulté moyenne
Le processus prend plus d'un mois.
Consulter les entretiens
  1. Gendarmerie nationale