Quelles compétences valoriser sur son CV ?

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

Mis à jour le 24 novembre 2022 | Publié le 31 août 2020

Mis à jour le 24 novembre 2022

Publié le 31 août 2020

L'équipe éditoriale d'Indeed est diversifiée et talentueuse. Elle est composée de rédacteurs, de chercheurs et de spécialistes qui ont accès aux données et aux informations d'Indeed pour fournir des conseils utiles afin de guider votre parcours professionnel.

Le curriculum vitae, ou CV, est un document qui contient des renseignements portant sur l'état civil, les diplômes et le parcours professionnel d'un individu. Un CV résume de manière brève le profil du candidat pour un emploi. Il fournit à l'employeur les informations les plus pertinentes sur un futur collaborateur et met en avant la personnalité et les compétences de ce dernier.

Dans un dossier de candidature, le CV est une pièce maîtresse. Lorsque vous postulez pour une offre d'emploi, assurez-vous d'envoyer votre meilleur CV en adaptant les informations que vous présentez en fonction des critères de sélection renseignés sur l'annonce. Le recruteur, entre autres informations, fera particulièrement attention à vos compétences. Découvrez dans cet article comment bien choisir et présenter vos compétences sur un CV.

Qu'est-ce qu'une compétence ?

En général, le terme compétence signifie l'habileté à accomplir une tâche correctement. Dans le champ des ressources humaines, la notion de compétence renvoie aux connaissances acquises tout au long du parcours académique et professionnel. Ces dernières peuvent être mobilisées de façon optimale pour l'exercice d'une activité ou d'une profession. On parle alors de « compétence professionnelle ». Cette compétence est composée de trois types éléments :

  • Savoir académique : représenté par les diplômes et certifications apparaissant dans un CV, c'est l'ensemble des connaissances livresques et théoriques acquises par l'apprentissage et la documentation tout au long du parcours scolaire et académique.

  • Savoir-faire : la capacité, l'habileté que l'on possède à effectuer une tâche réelle dans le cadre de la vie quotidienne ou d'une activité. Cette disposition peut être innée ou acquise par l'expérience et la pratique.

  • Savoir-être : les qualités comportementales que démontre un individu en société et qui sont nécessaires à l'exercice d'un emploi au sein d'un groupe.

Vous comprendrez donc l'importance, lors de la rédaction d'un CV, de mettre en avant vos compétences afin de valoriser votre formation académique, votre expérience professionnelle et vos compétences interpersonnelles.

Pour augmenter vos chances d'être embauché à un poste précis, vous devrez faire correspondre ces savoirs au profil recherché. Les compétences à mettre en avant ne seront pas les mêmes pour un poste d'enseignant que pour un poste de technicien informatique.

Les deux grands types de compétences professionnelles

Il existe deux grands types de compétences professionnelles. On les appelle les hard skills et les soft skills. Les premières sont des compétences techniques et les secondes des qualités interpersonnelles. Les employeurs recherchent aujourd'hui des candidats possédant des compétences hybrides. Pour insérer ces deux types de compétences dans votre CV de manière percutante, il vous faut d'abord comprendre en quoi elles diffèrent.

Les compétences techniques ou hard skills

Les hard skills sont les compétences techniques, c'est-à-dire le savoir-faire. Ce sont des compétences issues d'un apprentissage et donc facilement quantifiables. Elles vous permettent de savoir si vous êtes spécialisé dans un domaine précis et si vous avez les qualifications nécessaires pour occuper le poste visé.

Les compétences techniques peuvent être spécifiques ou transposables :

  • Les compétences transposables sont utilisables dans divers métiers : maîtriser une langue étrangère dans les métiers de l'évènementiel et de la communication, par exemple.

  • Les compétences spécifiques, en revanche, ne sont applicables qu'à un seul métier ou domaine professionnel, comme savoir utiliser une machine à comprimer dans l'industrie pharmaceutique.

Chaque secteur dispose de ses propres compétences techniques. Du fait de leur spécificité, il est difficile d'en établir une liste exhaustive, mais vous trouverez ci-dessous des exemples de compétences techniques applicables à certains domaines :

  • blockchain ;

  • cloud computing ;

  • raisonnement analytique ;

  • intelligence Artificielle ;

  • conception UX ;

  • analyse commerciale ;

  • marketing d'affiliation ;

  • vente ;

  • informatique scientifique ;

  • production vidéo.

Les compétences interpersonnelles ou soft skills

Les soft skills sont des compétences interpersonnelles, autrement dit le savoir-être, ou plus simplement les qualités. Ce sont des compétences plutôt subjectives et ainsi difficiles à quantifier. Elles concernent la manière dont vous réagissez ou interagissez avec les autres et peuvent différer selon les situations.

À l'inverse des hard skills, les soft skills sont des compétences transversales qui peuvent être utiles dans tous les métiers et tous les domaines. Elles prennent une place de plus en plus importante dans l'évaluation des candidats lors du processus de recrutement.

En voici quelques exemples :

  • communication ;

  • travail d'équipe ;

  • adaptabilité ;

  • écoute ;

  • pensée critique ;

  • esprit d'équipe ;

  • organisation ;

  • motivation ;

  • multitâche ;

  • stratégique ;

  • intégrité ;

  • pratique ;

  • créativité ;

  • minutie ;

  • compétitivité ;

  • adaptation au travail sous pression.

Quelles compétences valoriser sur son CV ?

Lors de la rédaction de son CV, la rubrique « compétences » est souvent source de confusion. Beaucoup ne savent pas comment la remplir efficacement. Cette catégorie effraie notamment les travailleurs sans grande expérience et les jeunes diplômés, qui ne savent pas comment se présenter sous leur meilleur jour tout en correspondant aux attentes des recruteurs. Vous ne trouvez pas de travail ? Pas de panique, nous allons vous expliquer comment mieux vous mettre en valeur.

L'erreur des jeunes postulants

Très fréquemment, les CV que reçoivent les employeurs de la part de jeunes candidats mettent plus en avant le savoir et la formation des candidats que leurs compétences interpersonnelles. Si le cursus et les diplômes obtenus jouent un rôle dans l'obtention d'un emploi — particulièrement si le candidat a suivi une formation renommée dans une école prestigieuse telle que l'École Normale Supérieure, l'École Polytechnique ou encore l'École Nationale d'Administration — le recruteur souhaite surtout trouver le candidat qui saura s'adapter rapidement à son poste et à son nouvel environnement de travail.

Une liste de diplôme n'est pas forcément synonyme de compétences applicables au monde du travail et à qualifications égales, le recruteur privilégiera le candidat disposant des compétences techniques et interpersonnelles nécessaires à l'exercice de son métier.

Les jeunes postulants peuvent s'imaginer ne pas encore posséder ce genre de compétences. Pourtant, en cherchant bien dans leurs activités académiques et extra-scolaires, ils se rendront rapidement compte qu'ils ont déjà développé certaines compétences essentielles. Le militantisme dans une association, les activités de bénévolat, la participation à un club de sport et la pratique d'un instrument de musique sont autant d'activités qui forgent des compétences comme leadership, l'esprit d'équipe, la créativité, etc.

Les attentes des employeurs

Si les qualifications restent encore un critère de sélection déterminant dans le processus de recrutement, de plus en plus de recruteurs commencent à comprendre que diplôme ne rime pas toujours avec compétence. Les employeurs se tourneront d'abord vers la liste des compétences interpersonnelles, plutôt que techniques. Ce genre de compétences peut s'acquérir au cours d'un stage, d'une formation pré-emploi, dans le cadre d'une activité de loisir ou d'un emploi.

Les savoir-être souvent recherchés par les employeurs sont les suivants :

  • L'honnêteté et la responsabilité : savoir rester professionnel, irréprochable dans son travail, être franc, fiable et digne de confiance.

  • Le sens du relationnel : avoir l'esprit d'équipe, être courtois et poli, savoir entretenir des relations cordiales avec les clients, posséder une bonne maîtrise de soi, avoir le sens de l'écoute, savoir gérer les conflits.

  • La flexibilité : être capable de s'adapter aux horaires de travail, de travailler sous pression, être disposé à travailler dans un environnement stressant, prendre des initiatives, être créatif, savoir prioriser les tâches et déléguer.

Ensuite seulement, l'employeur s'intéressera aux savoir-faire du candidat. Sur votre CV, il est préférable de présenter en priorité vos compétences spécifiques au domaine concerné, avant de lister vos compétences transposables.

  • Dans le milieu technologique, parlez de vos connaissances techniques : codage, maîtrise de certains logiciels et technologies de pointe, etc.

  • Dans le domaine d'Internet, parlez de vos compétences en gestion de réseaux sociaux, en web marketing, en gestion de sites, etc.

  • Dans la communication, mettez en avant vos capacités langagières, votre expérience en animation et rédaction de blogs, sites web, journaux, émission de radio.

  • Dans le commerce, évoquez vos compétences liées aux études de marché, à la vente, à la tenue d'une comptabilité, à la gestion d'un point de vente, etc.

  • Vos compétences managériales ou votre expérience dans le leadership peuvent être transposables à plusieurs domaines d'activité.

Chacune de vos compétences techniques et interpersonnelles est issue d'une expérience de votre vie, qu'elle soit personnelle ou professionnelle. C'est quelque chose que vous avez appris à faire et à maîtriser au fil de vos fonctions, de vos emplois et de vos activités. Ces acquis valent tout autant qu'un diplôme ou qu'une expérience professionnelle. Il est donc important de les mentionner sur votre CV.

Elles doivent faire l'objet d'une section séparée que vous pourrez placer avant ou après la liste des emplois que vous avez occupés au cours de votre carrière, en fonction de votre ancienneté, de votre expérience et de ce que vous souhaitez prioriser. Dans tous les cas, analysez bien l'annonce d'emploi et mettez-vous dans la peau du recruteur pour déterminer les compétences qui correspondent au poste que vous convoitez.

À lire également : Développement des compétences | Comment faire

Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.

Découvrir d'autres articles