CV en anglais : Ce qu’il faut savoir

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

Mis à jour le 1 janvier 2023

Publié le 15 décembre 2020

L'équipe éditoriale d'Indeed est diversifiée et talentueuse. Elle est composée de rédacteurs, de chercheurs et de spécialistes qui ont accès aux données et aux informations d'Indeed pour fournir des conseils utiles afin de guider votre parcours professionnel.

Avec le développement de la mobilité internationale et l'expansion de l'anglais dans le milieu professionnel, vous serez probablement un jour amené à rédiger votre CV en anglais. Les raisons peuvent être variées : job à l'étranger, échange universitaire, demande de visa, culture d'entreprise... Cette tâche peut toutefois s'avérer difficile, notamment si vous ne maîtrisez pas bien la langue. Retrouvez donc dans cet article tous nos conseils et astuces pour mettre sur pied un bon CV en anglais.

La tentation de la traduction

Rédiger son CV en anglais, ce n'est pas traduire son CV français, ce serait même une mauvaise idée. Pourquoi ? D'une part, vous êtes plus susceptible de faire des fautes et de perdre en clarté en tentant une traduction littérale. Ensuite, le CV en anglais possède ses spécificités et vous pourriez compromettre votre candidature en procédant de cette façon.

Analysez donc bien la situation avant de commencer votre rédaction : est-ce une entreprise française qui vous demande un CV en anglais pour vérifier votre niveau ou une entreprise étrangère ? Où est basée cette entreprise et quels seront les destinataires ?

Les particularités du CV en anglais

Quelles sont les spécificités du CV en anglais alors ?

Le CV en anglais peut se présenter sur une page, mais aussi sur deux (maximum)

Contrairement au CV français, c'est une pratique courante qui permet d'améliorer son anglais et surtout la lisibilité. On attend aussi de vous que vous détailliez bien vos expériences professionnelles et votre rôle dans chaque entreprise : plus question de s'appuyer uniquement sur la bonne réputation de votre entreprise en France.

La photo n'est pas obligatoire, voire à éviter

Cela dépend bien sûr du type de poste, s'il s'agit de service à la clientèle ou d'un travail en bureau par exemple. Mais en général, surtout pour l'Angleterre et les États-Unis, il est déconseillé de mettre une photo de CV, pour des raisons que nous détaillerons ensuite.

Attention aux régionalismes

Différenciez l'anglais britannique de l'anglais américain. Certains mots ne seront pas les mêmes, vérifiez donc bien les variantes.

Différences entre le CV américain et le CV britannique

Aux États-Unis, vous allez présenter au recruteur un « Resume » plus persuasif, avec des phrases courtes et accrocheuses, sous forme de « storytelling ». N'hésitez pas à citer des chiffres et vos réalisations, aussi vos objectifs, vos qualités et vos compétences doivent être bien mises en avant.

Au Royaume-Uni, le CV est plus sobre, il contient plus de chiffres professionnels et de faits importants. Vous détaillerez vos compétences professionnelles, vos qualités ou vos motivations dans une lettre de motivation en anglais à part similaire à la lettre de motivation française.

Les rubriques à inclure dans son CV en anglais

Il y a quelques différences par rapport au CV français, que nous détaillons ci-dessous.

L'état civil devient « Personal details »

Cette rubrique est généralement placée en haut à gauche de votre CV en anglais. Vous devez indiquer votre nom et prénom, numéro de téléphone, adresse postale et adresse e-mail.

Le CV en anglais ne doit pas inclure votre date de naissance, statut marital, nationalité ou autres informations personnelles, ni permis de conduire d'ailleurs. En effet, aux Etats-Unis, des mesures antidiscriminatoires strictes sont de vigueur et leur recruteur pourrait être déstabilisé s'il voit ces informations sur votre CV. C'est pour cette même raison que le CV en anglais ne présente généralement pas de photo.

Objectif devient « Personal profile »

Dans cette rubrique, vous allez indiquer votre projet professionnel. En quatre ou cinq phrases vous devez mettre en avant vos atouts pour le poste visé et vos objectifs de carrière. C'est au travers de ces lignes que vous allez attirer l'attention du recruteur, soyez donc pertinent.

Expériences professionnelles devient « Work experience »

De la même manière que pour le CV français, vous devez décrire ici vos stages et emplois précédents. Pas besoin de lister toutes vos expériences professionnelles si elles sont nombreuses, choisissez celles qui correspondent le plus à l'emploi visé. Détaillez vos missions et dans la mesure du possible, incluez des éléments chiffrés de vos réalisations. Vous devez respecter ce format :

  1. Dates d'occupation du poste

  2. Titre du poste occupé

  3. Nom de l'entreprise et des indications sur le secteur

  4. Phrases expliquant vos missions

Formation devient « Education »

Comme en français, dans cette rubrique vous allez décrire votre parcours académique. Vous devez également respecter un ordre antichronologique pour chaque diplôme obtenu :

  1. Année d'obtention

  2. Intitulé en français ou en anglais s'il y a un équivalent

  3. Précisez la mention, s'il y en a une

  4. Lieu et nom de l'établissement

Si vous avez quelques doutes sur l'équivalence de votre diplôme en anglais, pas de panique, voici quelques exemples :

  • Baccalauréat : High School diploma, [nom de votre bac (Littéraire, scientifique…)] option

  • Classes préparatoires : il n'y a pas vraiment d'équivalent au Royaume-Uni et aux Etats-unis, vous pouvez donc préciser en indiquant : Two-year undergraduate intensive preparation courses for the entrance exams to top French Business schools

  • BTS ou BUT : Two-year university degree

  • Licence : Three-year university degree ou Bachelor degree

  • Master : Master degree

Autres informations devient « Additional information »

Dans cette rubrique vous pouvez inclure votre niveau de langue sur votre CV, vos compétences clés... Cette partie courte et optionnelle ne doit pas occuper beaucoup de place.

Compétences informatiques devient « IT skills » ou « Computing Skills »

Afin de mettre en avant vos compétences informatiques, vous allez détailler les logiciels que vous utilisez et votre niveau d'utilisation. Pour une totale maîtrise, indiquez « fully literate with », pour un usage professionnel « intermediate knowledge » et pour une maîtrise basique « basic knowledge ».

Activités extra-professionnelles devient « Interests and activities »

Pour les américains comme pour les britanniques cette rubrique est très importante et permet de se démarquer. Incluez ici vos activités de bénévolat, vos passions, le ou les sports que vous pratiquez ou encore vos centres d'intérêt, en veillant toutefois à rester professionnel et à éviter les activités controversées.

Références devient « References »

Catégorie peu présente dans le CV français, elle est en revanche indispensable dans les pays anglo-saxons. Les recruteurs souhaitent pouvoir vérifier les expériences professionnelles du candidat. Vous devez donc écrire deux ou trois noms et coordonnées de personnes qui pourront témoigner positivement de votre compétence. Si vous le préférez, vous pouvez aussi indiquer que vos références sont disponibles sur demande avec cette phrase « references available upon request ». Pour indiquer de manière claire vos références, procédez ainsi :

  1. Nom et prénom de la personne

  2. Le poste qu'elle occupe et dans quelle entreprise

  3. Contexte dans lequel vous l'avez rencontrée (université ou entreprise)

  4. Ses coordonnées : numéro de téléphone et/ou adresse e-mail

Pensez bien à demander avant l'accord de la personne afin qu'elle ne soit pas prise au dépourvu si un recruteur la contacte.

Quelques mots de vocabulaire à utiliser dans votre CV en anglais

Comme dans tout CV, il faut utiliser en anglais certains mots qui retiendront l'attention du recruteur. Les descriptions de vos fonctions dans telle ou telle entreprise se feront en commençant par un verbe au prétérit :

« Created a marketing campaign for the company website that doubled the traffic. »

Pour vous aider, voici des mots de vocabulaire que vous pouvez incorporer dans votre CV en anglais :

Les verbes d'action :

  • Améliorer - To improve

  • Augmenter - To increase

  • Concevoir - To design

  • Créer - To create

  • Définir - To define

  • Diriger - To direct

  • Etablir - To establish

  • Etendre - To expand

  • Être responsable de - To be in charge of

  • Gérer - To manage

  • Fonder - To found

  • Fournir - To generate

  • Initier - To initiate

  • Lancer - To launch

  • Mener - To lead

  • Mettre à jour - To update

  • Mettre en œuvre - To implement

  • Négocier - To negociate

  • Optimiser - To optimize

  • Réduire - To reduce

  • Résoudre - To solve

  • Réussir - To achieve / to accomplish

  • Standardiser - To standardize

Faites également attention à la traduction des intitulés de postes qui peuvent parfois induire en erreur :

  • Assistant de direction - Executive assistant

  • Chargé de clientèle - Client manager / Account manager

  • Commercial - Sales representative

  • Comptable - Accountant

D'autres mots sont aussi souvent mal traduits :

  • Collègue - Colleague / co-worker

  • Entreprise - Company

  • Entretien d'embauche - Job interview

  • Lettre de motivation - Cover letter / Application letter

  • Mémoire d'études - Essay / Thesis

  • Objectif - A target

  • Salaire - Salary / Pay

  • Poste - Position / Job

Derniers conseils de rédaction

Dans la mesure du possible, demander à un ami ou un proche de relire et de corriger votre CV. Mais n'essayez pas de mentir sur votre niveau en anglais en demandant à votre cousin bilingue d'écrire pour vous ! L'avantage avec l'anglais, c'est qu'il privilégie les phrases courtes et la voie active : éloignez-vous de vos habitudes de rédaction française, qui aime les phrases tarabiscotées. Privilégiez des formes simples, les mots que vous connaissez en effectuant vos recherches. Avec des phrases sobres, vous serez efficace !

À lire également : Rédiger une lettre de motivation en anglais pour un stage

Découvrir d'autres articles