Écrire un CV de traducteur

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

Publié le 24 avril 2022

L'équipe éditoriale d'Indeed est diversifiée et talentueuse. Elle est composée de rédacteurs, de chercheurs et de spécialistes qui ont accès aux données et aux informations d'Indeed pour fournir des conseils utiles afin de guider votre parcours professionnel.

Si vous êtes traducteur ou traductrice et que vous souhaitez mettre en avant vos compétences et votre expérience dans votre CV pour gagner de nouveaux clients, cet article devrait vous être utile. Nous vous y proposons des conseils de rédaction pour un CV professionnel capable d'éveiller la curiosité des recruteurs ainsi qu'un exemple de CV de traducteur dont vous pourrez vous inspirer.

L'enjeu de votre CV de traducteur

Le métier de traducteur exige entre autres des compétences linguistiques et rédactionnelles ainsi qu'une bonne communication. Vous devrez collaborer avec des entreprises et des personnes spécialistes dans le domaine des documents que vous traduirez. C'est pour cette raison que votre CV doit présenter à la fois vos expériences professionnelles dans le domaine de la traduction tout autant que dans celui de votre ou vos spécialités. Avec votre lettre de motivation, il sera le premier élément pour convaincre le recruteur, ne le négligez donc pas.

La mise en page de votre CV est également un point important, elle doit rendre la lecture agréable et permettre au lecteur d'identifier vos atouts rapidement.

Vous avez le choix dans la mise en page de votre CV, nous vous conseillons d'ailleurs de rédiger plusieurs modèles, tant au niveau de la mise en page qu'au niveau du contenu afin d'envoyer le modèle qui vous semble le plus pertinent pour le poste ou l'entreprise que vous visez.

Les éléments de base de votre CV de traducteur

Le CV est aujourd'hui un véritable outil incontournable de communication et peut se présenter sous différentes formes :

  • format A4 classique ;

  • diaporama ;

  • parfois même un montage vidéo.

Malgré ces différentes possibilités, il doit toujours comporter certaines informations de base, telles que :

Vos informations personnelles

  • Mentionnez votre nom et vos coordonnées ;

  • Nous vous conseillons d'insérer le lien vers votre profil professionnel en ligne si vous possédez un compte (sur ProZ, par exemple) ;

  • Votre adresse e-mail et votre numéro de téléphone mobile pour être facilement joignable.

Vos expériences professionnelles

La première règle à respecter dans la rédaction de vos expériences professionnelles est de les classer de la plus récente à la plus ancienne, c'est à dire dans un ordre antichronologique.

Chaque expérience professionnelle doit comporter le nom de l'entreprise, la ville, la période concernée et ensuite mentionner le titre de votre poste.

Il faut ensuite indiquer en quelques points les principales missions et réussites liées à cette expérience. Il est important de résumer vos expériences en quelques lignes afin que votre CV ne dépasse pas une ou deux pages.

Vos formations et vos diplômes

Dans la même logique que pour vos expériences professionnelles, vos formations et vos diplômes doivent être classés des plus récents aux plus anciens. Mentionnez le titre de la formation, le nom de l'établissement, le titre du diplôme et l'année d'obtention.

Les traducteurs n'ont pas tous une formation dans le domaine de la traduction, car ils sont nombreux à avoir travaillé dans un autre secteur d'activité avant de devenir traducteur professionnel. Il est donc particulièrement important de bien détailler vos diplômes s'ils ont un lien avec le type de contenus que vous devrez traduire.

De même, la traduction demande souvent la maîtrise d'outils et logiciels spécifiques, n'omettez pas de préciser vos certifications et formations dans ces derniers (Outils TAO, etc.)

Vos compétences et qualités en tant que traducteur ou traductrice

Cette partie sera attendue et analysée par les recruteurs, prenez donc bien le temps de réfléchir aux compétences et aux qualités que vous souhaitez mettre en avant afin de correspondre au maximum au poste que vous visez et de vous différencier des autres candidats.

C'est ici que vous pourrez mettre en avant vos « hard skills » (les compétences techniques liés au métier) et vos « soft skills » (vos qualités humaines).

Les soft skills sont plus que jamais importants car l'aspect humain joue un rôle important dans la réussite d'un collaborateur au sein de l'entreprise, et les recruteurs l'ont bien compris.

Nos conseils pour rédiger un CV de traducteur efficace

En plus des différentes parties du CV que nous avons présentées plus haut, voici quelques conseils pour que votre CV soit professionnel, marquant et original.

Choisissez le bon modèle de CV

Il existe aujourd'hui de nombreux outils et sites internet vous proposant des modèles de CV.

Il y a tant de modèles de CV qu'il est parfois difficile de choisir celui qui vous correspond. Nous vous conseillons d'éviter les modèles avec trop de couleurs ou trop sophistiqués, vous risquez de perdre en crédibilité et professionnalisme.

Optez pour un modèle avec peu de couleurs (une ou deux couleurs maximum) et jouez la carte de la sobriété, le recruteur se concentrera ainsi sur le contenu. Ce type de modèle facilitera la lecture et sera plus facilement modifiable en fonction des annonces auxquelles vous répondrez.

Mentionnez des données précises et quantifiables

Ce type d'informations doit apparaître dans la partie « Expérience professionnelles ». Vous pourrez notamment préciser le nombre de mots que vous traduisez en moyenne par jour ou par mois.

Faites-en de même pour le contenu de relecture ou révision afin que les recruteurs aient une idée de votre production quotidienne.

Vous pouvez également ajouter vos plus belles réussites et vos projets les plus notables. Vous pouvez ainsi inclure un lien vers votre portfolio, tout en respectant les éventuelles exigences de confidentialité vis à vis de vos clients. Pour citer un projet notable, nous vous conseillons d'indiquer :

  • Domaine/Secteur

  • Nombre de mots

  • Portée (publicitaire, technique, médiatique, journalistique, pédagogique...)

  • Extraits du texte en format bilingue : pour cette rubrique, pensez à flouter ou rayer le nom de l'entreprise concernée, par soucis de confidentialité.

Bien entendu, votre CV ne doit pas devenir un catalogue de tous vos projets, limitez-vous aux travaux les plus marquants ou qui mettent le plus en avant les qualités et attentes du poste pour lequel vous postulez.

Adaptez votre CV au poste que vous visez

Pour vous faciliter le travail d'adaptation et gagner du temps, nous vous conseillons de rédiger un modèle de CV type qui comprendra toutes les informations qui vous semblent pertinentes.

C'est à partir de ce modèle que vous pourrez adapter et modifier votre CV pour chaque poste que vous visez.

Pour cela, lisez et analysez l'offre d'emploi, la description du poste, renseignez-vous sur l'entreprise et modifiez votre CV afin de refléter ce qui semble important pour chaque candidature, sans jamais pour autant déformer la réalité.

Traduisez votre CV

En tant que traducteur, vous travaillerez avec des entreprises étrangères, il est donc indispensable de traduire votre CV vers la langue étrangère que vous maîtrisez mais aussi dans la langue de l'agence ou du client.

N'hésitez pas à faire relire votre CV traduit par une personne native maîtrisant la langue afin de présenter un CV parfaitement rédigé dans la langue concernée.

Si vous postulez pour un poste proposé par une agence en Espagne alors que le projet de traduction concerne du contenu rédigé en anglais à traduire en français, vous pourrez envoyer votre CV en espagnol ou en anglais. En effet, il y a peu de chances que le chef de projet en charge de votre sélection maîtrise le français.

Faites preuve de concision

Quel que soit votre niveau et votre expérience professionnelle, essayez de ne pas dépasser une page pour la rédaction de votre CV. Si vous pensez que vos expériences professionnelles ne tiendront pas sur une page, sélectionnez celles qui ont le plus de pertinence vis à vis du poste que vous visez. Il est pour cela important de bien réfléchir à toutes les parties de votre CV afin de ne conserver que les informations les plus essentielles.

Gardez en tête que le recruteur reçoit de nombreux CV pour un seul poste et que son temps est limité pour chaque candidature. Un CV concis et efficace sera plus facilement retenu qu'un autre plus complet que le recruteur ne prendra peut-être pas le temps de lire en entier.

Exemple de CV de traducteur

Traducteur anglais/français, 10 ans d'expérience en agence et en indépendant
Prénom Nom
Adresse postale
Age
Mobile : 06 XX XX XX XX
E-mail : nomprenom@gmail.com

Expérience professionnelle

Wavewood 1, Paris, Septembre 2016 – Actuel
Traductrice freelance anglais/français Secteur du commerce de détail

  • Traduction et relecture de brochures commerciales

  • Gestion du guide de style de la marque

  • Vérification des traductions françaises sur le site des marques

  • Adaptation et consultation pour les traductions créatives

Wavewood 2, Paris, Juin 2011 – Août 2016
Chef de projet en traduction anglais/français Secteurs de la technologie de pointe et sciences

  • Réception des demandes clients

  • Préparation des devis

  • Prise de contact et sélection des traducteurs (jusqu'à 5 langues)

  • Suivi et livraison du projet

Wavewood 3, Versailles, Mars 2011 – Juin 2011
Assistant chef de projet en traduction anglais/français

  • Préparation des projets de traduction sous Trados

  • Vérification des bases terminologiques

  • Suivi des mémoires de traduction

  • Suivi des devis et bons de commandes auprès des traducteurs

Formation

  • 2007 – Master Traduction option anglais – Faculté de Nanterre

  • 2005 - Licence Traduction option anglais – Faculté de Nanterre

  • 2003 - Baccalauréat Littéraire option Latin – Lycée Victor Hugo, Paris

Compétences

  • Maîtrise des logiciels de la suite bureautique Office

  • Maîtrise des logiciels de traduction Wordfast et Trados

  • Grande capacité d'adaptation

  • Respect des délais

Centres d'intérêts

  • Littérature française et anglaise

  • Arts classiques et contemporains

  • Voyages

À lire également :

  • Comment devenir traducteur assermenté ?

  • Les métiers de la traduction : 5 activités à découvrir

Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.

Le modèle livré dans cet article a été fourni à titre d'exemple. Il pourrait nécessiter quelques modifications pour être en conformité avec les normes établies.

Découvrir d'autres articles