CV et lettres de motivation

Rédiger une lettre de motivation quand on est jeune diplômé

Vous venez de terminer vos études et ne savez pas comment mettre votre candidature en valeur sur les sites d’offres d’emploi ? Suivez ces quelques conseils pour rédiger une lettre de motivation spécialement adaptée aux jeunes diplômés afin de convaincre les futurs recruteurs de vous embaucher malgré votre manque d’expérience.

L’importance de la lettre de motivation pour un jeune diplômé

Dans toute candidature, la lettre de motivation est capitale mais elle l’est d’autant plus quand vous êtes jeune diplômé. En effet, si vous sortez tout juste de l’école, votre CV n’est probablement pas encore bien rempli : vous avez peut-être effectué des emplois saisonniers ou des stages mais votre expérience reste assez légère. Le prestige de vos études peut éventuellement compenser, surtout si l’entreprise est à la recherche d’un « junior », mais la lettre de motivation vous donnera un coup de pouce supplémentaire pour que votre candidature se démarque et attirer l’œil des recruteurs.

Comme son nom l’indique, cette lettre est destinée à manifester votre motivation et votre envie de rejoindre une entreprise en particulier. Si vous parvenez à montrer que vous avez compris les enjeux du poste proposé et les valeurs de la société que vous souhaitez rejoindre, vous aurez toutes les chances d’être rappelé pour un entretien d’embauche. Il est donc très important de travailler votre lettre de motivation de jeune diplômé avec attention et de ne pas se contenter d’envoyer un modèle tout fait à toutes les entreprises autour de chez vous.

Conseils pour rédiger sa lettre de motivation quand on est jeune diplômé

Si vous êtes jeune diplômé, votre CV sera vite parcouru par le recruteur. Assurez-vous donc de lui donner de la matière dans votre lettre de motivation et de la rédiger avec sérieux : vous doublerez ainsi vos chances d’être repéré ! Appliquez les quelques conseils qui suivent pour vous démarquer des autres candidats.

Écrivez une lettre de motivation par candidature

Pour être sûrs de trouver un emploi rapidement après leurs études, les jeunes diplômés peuvent parfois avoir tendance à ratisser large et à envoyer des candidatures à de nombreuses entreprises, sans personnaliser outre mesure leurs lettres de motivation. Pourtant, si ne pas avoir à réécrire sa lettre de motivation à chaque candidature constitue un gain de temps, ce n’est pas une solution efficace. Comme vous n’avez pas ou peu d’expériences à présenter au recruteur, celui-ci a besoin de savoir que vous avez compris les spécificités du poste proposé et que vous serez capable d’y répondre.

Vous pouvez bien sûr vous aider d’un modèle type mais il faut impérativement le personnaliser pour qu’il corresponde à l’entreprise que vous visez. Avant de rédiger votre lettre de motivation, faites des recherches sur la société et étudiez attentivement la fiche de poste pour vous assurer de mettre en avant les compétences adaptées dans votre courrier. Assurez-vous de vous présenter comme le candidat idéal en faisant un lien entre vos qualités et les besoins évoqués par l’entreprise.

Mettez en avant vos compétences

Ce n’est pas parce que vous n’avez pas une grande expérience professionnelle que vous n’avez pas de compétences ! Vous avez évidemment acquis des compétences théoriques au cours de votre cursus scolaire, que vous avez éventuellement pu mettre en pratique au cours de projets, stages ou encore alternances. N’hésitez pas à en parler dans votre lettre de motivation mais attention : ne rédigez pas une simple liste de vos savoir-faire. Assurez-vous de donner des exemples concrets, décrivez des projets auxquels vous avez participé, etc.

Si vous avez une passion qui mobilise les mêmes compétences que celles requises pour le poste proposé, n’hésitez pas à en parler dans votre lettre de motivation. Même chose si vous avez fait partie d’un projet d’étudiant ou que vous pratiquez une activité sportive ou artistique à haut niveau. Tout ce qui peut vous permettre de vous démarquer d’un autre candidat et qui est en adéquation avec l’offre d’emploi vaut la peine d’être mentionné.

Mentionnez vos soft skills

Il est également important de ne pas négliger vos softs skills, c’est-à-dire ces compétences qui ne s’apprennent pas vraiment à l’école et qui font de vous un membre qu’on a envie d’avoir dans son équipe. Sans être un trait de personnalité, un soft skill est une sorte de talent qui peut s’acquérir avec le temps et le travail. Vous pouvez, par exemple, être une personne très organisée qui n’a donc aucun problème à jongler entre plusieurs projets, ou encore une personne qui a une forte intelligence émotionnelle, ce qui lui permet de bien s’entendre avec ses collègues.

Évidemment, tout comme les autres compétences, les soft skills que vous mentionnez dans votre lettre de motivation doivent avoir un rapport avec le poste proposé. Dans un monde du travail en évolution constante, elles peuvent faire toute la différence puisque ce sont des aptitudes généralement acquises pour la vie tandis que les compétences dites techniques peuvent devenir obsolètes avec le temps. Il est donc conseillé de leur faire une place de choix dans votre candidature.

Restez simple et concis

Il est facile de trop en faire dans une lettre de motivation quand le CV n’est pas particulièrement rempli. Gardez néanmoins en tête qu’une lettre de motivation, qu’elle soit rédigée par un jeune diplômé ou non, ne doit pas excéder une page.

Même si vous avez envie de faire une liste exhaustive de vos atouts, dites-vous qu’il vaut mieux cibler les compétences les plus adaptées pour le poste proposé plutôt que de noyer le recruteur sous les informations. Essayez également de mettre en avant des aptitudes que vous pouvez justifier avec des exemples concrets : si vous affirmez être force de proposition, il faut pouvoir expliquer pourquoi.

Relisez-vous attentivement

Les entreprises reçoivent énormément de lettres de motivation et si l’une d’entre elles est truffée de fautes d’orthographe et d’erreurs de syntaxe, vous pouvez être sûr que le candidat sera rapidement discrédité, même si son profil correspond à l’offre d’emploi proposé. Pour éviter que la forme impacte le fond de votre courrier, assurez-vous de bien vous relire, aidez-vous d’un dictionnaire si besoin, et faites des phrases simples si vous n’êtes pas très à l’aise avec l’expression écrite.

Si vous en ressentez le besoin, demandez à un proche de vous corriger pour être sûr d’envoyer la meilleure version possible de votre lettre de motivation. Même si vous avez une bonne orthographe, vous n’êtes pas à l’abri d’une petite coquille ou d’une faute de frappe et un œil extérieur sera plus à même de la remarquer.

Exemples de lettres de motivation de jeunes diplômés

Maintenant que vous avez toutes les cartes en main pour rédiger votre lettre de motivation, voici deux exemples qui pourraient vous inspirer.

Lettre de motivation pour une réponse à une offre d’emploi

*« Madame, Monsieur

Titulaire d’un diplôme de [XXX], je me permets de vous contacter aujourd’hui pour vous faire part de ma candidature pour le poste de [XXX] au sein de votre entreprise.

Les missions proposées ont suscité mon intérêt car je m’intéresse particulièrement au domaine de [XXX] et je pense avoir les compétences nécessaires pour les mener à bien. En effet, dans le cadre de mon stage de fin d’études au sein de [XXX], j’ai eu l’occasion de travailler sur [mentionnez une expérience directement en lien avec l’offre proposée]. Cette expérience m’a permis d’affiner mon projet professionnel : je souhaite donc aujourd’hui rejoindre une équipe qui [citez des valeurs qui ont l’air importantes pour l’entreprise et que vous partagez à titre personnel] et c’est pour cette raison que je vous présente ma candidature aujourd’hui.

Mes connaissances théoriques [mettez en avant les savoirs qui pourraient vous servir pour ce poste] ainsi que ma capacité d’adaptation font de moi un candidat idéal pour travailler sur votre projet [décrivez le projet et ce que vous en avez compris d’après la fiche de poste]. Ce serait une immense opportunité pour moi de travailler au sein de [XXX] et je suis prêt à mettre toutes mes compétences et ma motivation à votre service.

Je vous remercie de l'attention que vous porterez à mon dossier et je reste à votre disposition pour de plus amples informations. Dans l'attente d'une réponse que j'espère favorable, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, mes plus sincères salutations. »*

Lettre de motivation pour une candidature spontanée

*« Madame, Monsieur,

Diplômée d’un [titre de votre diplôme], je vous contacte aujourd’hui pour vous proposer mes services en tant que [poste que vous souhaitez occuper].

Après mes études de [XXX], j’ai eu l’occasion de travailler au sein de [mentionnez un stage ou une expérience professionnelle pertinente]. Je m’adresse à votre entreprise car [décrivez ce qui vous attire dans cette société : ses valeurs, son domaine d’expertise…]. Pouvoir travailler au sein de [nom de l’entreprise] serait une véritable opportunité et je suis convaincue de pouvoir vous aider à [montrez que vous avez compris les ambitions de l’entreprise : développer le pôle communication, s’ouvrir à l’international, s’adresser à une cible plus jeune…].

Si mon profil vous intéresse, je serais ravie de vous rencontrer pour vous faire part de ma motivation. Je suis également disposé à effectuer un essai afin d’attester de mes compétences.

Je vous remercie de l'attention que vous porterez à mon dossier, et je reste à votre disposition pour de plus amples informations. Dans l'attente d'une réponse que j'espère favorable, je vous prie d'agréer mes plus sincères salutations. »*

En lien avec ce sujet

Afficher plus 

Écrire une lettre de motivation pour un premier emploi ?

Il est difficile d’écrire une bonne lettre de motivation pour un premier emploi. Voici un guide pas-à-pas qui vous aidera à rédiger une lettre convaincante.

Que se passe-t-il si l'on ment sur son CV ?

Mentir sur un CV peut s’avérer plus que fatal pour l’avenir professionnel d’un candidat. Les recruteurs sauront faire en sorte d’obtenir le vrai du faux.