Comment rédiger une lettre de motivation après une démission ?

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

Mis à jour le 16 novembre 2022

Publié le 6 décembre 2021

L'équipe éditoriale d'Indeed est diversifiée et talentueuse. Elle est composée de rédacteurs, de chercheurs et de spécialistes qui ont accès aux données et aux informations d'Indeed pour fournir des conseils utiles afin de guider votre parcours professionnel.

Il n'est pas toujours évident de rédiger une lettre de motivation après une démission : faut-il évoquer les raisons pour lesquelles nous avons quitté notre emploi ? Doit-on expliquer ce choix dans les détails ? De nombreuses questions se posent sur la meilleure manière de présenter les choses afin d'éviter de se mettre en situation d'échec. L'idéal est de ne pas trop en dire, sans pour autant mentir. Pesez donc bien vos mots et préparez votre argumentaire, et ce, dès la lettre de motivation, dès la première phase de votre candidature.

Dans cet article, nous évoquons les raisons « avouables » d'une démission, ce qu'il convient d'éviter d'aborder et les principales motivations à mettre en avant dans votre lettre de motivation après une démission. Enfin, nous vous suggérons une lettre type à adapter selon votre profil.

À lire également :

  • Comment réussir la rédaction d'une lettre de démission ?

  • Lettre de démission sans préavis

7 raisons « avouables » d'une démission dans une lettre de motivation

Tout d'abord, vous devez savoir que rien ne vous oblige à évoquer les raisons de votre démission, ni même à indiquer au recruteur que vous avez démissionné de votre précédent emploi.

Cependant, la question risque de vous être posée pendant l'entretien, et si vous ne l'avez pas déjà évoquée dans la lettre de motivation, il faudra bien préparer votre réponse, tout en restant honnête. Dans tous les cas, nous vous déconseillons de mentir ! Cela risquerait de jouer en votre défaveur si votre futur employeur découvre le pot aux roses.

Pour faire évoluer votre carrière

Si vous avez choisi de démissionner car vous estimiez avoir fait le tour de votre ancien poste et souhaitiez donner une nouvelle impulsion à votre carrière, c'est une raison tout à fait légitime que vous pouvez exposer dans une lettre de motivation.

Par exemple :
Assistante de direction depuis 10 ans, j'ai toujours effectué les missions qui m'incombent avec rigueur et professionnalisme. Aujourd'hui, je souhaite faire évoluer ma carrière et c'est pourquoi j'ai quitté mon entreprise qui ne m'offrait pas cette possibilité, pour candidater au poste de responsable juridique qui se libère au sein de votre société.

Dans le cadre d'un projet de reconversion

Il est tout à fait compréhensible que vous souhaitiez changer de métier. Aujourd'hui, passer 40 ans sur un même métier n’est plus d’actualité. Aussi, n'hésitez pas à évoquer votre projet de reconversion pour justifier votre démission.

Par exemple :
Passionné de photographie et de cuisine depuis toujours, j'ai eu l'envie de me professionnaliser et d'en faire mon métier. C'est pourquoi j'ai quitté mon emploi de comptable afin d'entamer une formation en septembre dernier. Aujourd'hui, je vous propose mes services en tant que photographe culinaire dans votre agence.

Dans le cadre d'un déménagement

Vous déménagez pour rejoindre votre conjoint, vous rapprocher de votre famille ou tout autre motif personnel ? Aucune raison de vous en cacher. Expliquez simplement les causes de votre démission dans votre lettre de motivation :

Père de deux enfants, j'ai souhaité quitter la région parisienne pour faire découvrir la Bretagne à mes filles, et les rapprocher de leurs grands-parents. Ce sont les raisons qui m'ont poussé à quitter mon précédent emploi. Aujourd'hui, je souhaite intégrer votre entreprise en tant que libraire et mettre mes compétences en littérature et poésie à votre disposition.

Pour adapter votre carrière à votre vie de famille

L'entreprise pour laquelle vous travailliez se situait à plus d'une heure de trajet de votre domicile ? Cette situation est difficilement compatible avec une vie de famille et cela se comprend. Évoquez-le tout simplement dans votre lettre de motivation :

C'est avec regret que j'ai dû quitter mon emploi de serveuse dans le restaurant pour lequel je travaillais depuis 5 ans, situé à plus de 70 km de mon domicile. Maman de 3 enfants en bas âge, cette situation devenait difficile à vivre. Aujourd'hui, je souhaite décrocher un nouvel emploi et vous propose mes services.

Pour vivre votre maternité / paternité

Pendant votre grossesse ou après avoir eu un ou plusieurs enfants, vous avez souhaité donner votre démission pour prendre du temps afin de vous en occuper. Évoquez-le simplement :

En 2018, enceinte de triplés, j'ai choisi de démissionner de mon emploi d'opticienne afin de m'investir pleinement dans la maternité. Aujourd'hui, mes fils sont âgés de 3 ans et je souhaite remettre mes aptitudes au service de la vie commerciale. C'est pourquoi je vous propose ma candidature afin d'intégrer votre magasin.

Pour vous occuper d'une personne dans le besoin

S'il y a une raison plus que légitime pour s'arrêter de travailler, c'est bien pour s'occuper d'un proche dans le besoin. Sans rentrer dans les détails, vous pouvez tout à fait le mentionner directement :

Contraint de quitter mon travail d'éducateur spécialisé il y a 1 an pour m'occuper à plein temps de ma compagne en convalescence, je suis désormais disponible pour reprendre mon activité.

Pour prendre un congé sabbatique

À un moment de votre vie, vous pouvez tout à fait ressentir le besoin de prendre un congé sabbatique pour voyager, faire le point sur vous-même, découvrir de nouvelles expériences, réfléchir à une nouvelle formation. Quelle que soit votre raison, vous pouvez l'évoquer sans pour autant donner trop de détails. Soulignez plutôt votre volonté de reprendre une activité.

Par exemple :
Après un voyage d'un an en Asie, j'ai à cœur de reprendre mon activité de masseur au sein de votre institut. Je suis enthousiaste à l'idée de vous proposer de nouvelles techniques acquises au cours de ce voyage.

Ce qu'il faut éviter dans une lettre de motivation après une démission

Nous vous conseillons bien sûr de rester le plus honnête possible, ce qui ne signifie pas pour autant qu’il faut « tout dire ». Vous devrez sans doute passer dans certains cas sous silence les raisons de votre démission, ou du moins les présenter différemment.

Mentir ouvertement

Si nous vous suggérons d'omettre certains détails, nous vous déconseillons de mentir ouvertement lors de votre prochaine candidature.

Par exemple, si vous avez quitté votre emploi pour vous occuper de votre grand-père, mais que vous ne souhaitez pas aborder cette partie de votre vie privée, ne mentez pas en disant que votre contrat a pris fin ou que vous avez été licencié. Indiquez simplement que vous avez démissionné pour raisons personnelles.

Critiquer votre ancien employeur

Éviter absolument de critiquer votre ancienne entreprise, votre ancien employeur ou vos anciens collaborateurs, même si vous êtes parti en mauvais termes. Vous renverriez une image négative de vous-même et n'inspireriez pas confiance.

Vous pouvez expliquer que vos attentes ne correspondaient plus à ce que pouvait vous offrir votre ancien poste, en termes de missions, charges de travail, relations humaines...

Évoquer votre épuisement professionnel

Même si un burn-out est une raison légitime de quitter un emploi, vous n’avez généralement pas envie d’évoquer dans le milieu professionnel cette situation difficile à vivre.

Là aussi, vous pouvez donner des raisons personnelles à votre démission. Vous pouvez expliquer que cette décision mûrement réfléchie a été prise en concertation avec votre employeur. Cette justification laissera penser que vous n'avez pas agi sur un coup de tête et avez bien réfléchi avant de quitter votre emploi.

Justifier de multiples démissions

Si vous avez quitté un grand nombre d'emplois par le passé, il est évident qu'il convient de ne pas revenir sur chacune de vos démissions, car cela ne jouera pas en votre faveur. Évitez tout simplement d'aborder le sujet et si la question est abordée en entretien, restez vague et axez plutôt la conversation sur vos motivations à intégrer une nouvelle équipe.

À lire également : Comment annoncer votre démission à votre employeur ?

Mettez l'accent sur vos motivations

Plutôt que de justifier votre précédente démission en long, en large et en travers, accentuez plutôt vos motivations à reprendre vos fonctions et à intégrer une nouvelle entreprise.

Soulignez par exemple votre motivation à :

  • découvrir un nouveau métier ;

  • relever de nouveaux défis ;

  • vous adapter à une nouvelle entreprise ;

  • manager une nouvelle équipe ;

  • reprendre une activité ;

  • proposer des innovations, etc.

Exemple de lettre de motivation après démission

Madame, Monsieur,

Ayant quitté mon précédent emploi [dans l'optique de relever de nouveaux défis / avec l'objectif de changer de carrière / pour un projet de formation], je souhaiterais vous proposer ma candidature au poste de [préciser]. Je pense avoir les qualités et compétences inhérentes à ce nouveau poste grâce à mes précédentes expériences professionnelles.

Ou

Dans l'obligation de démissionner il y a 3 ans pour [m'occuper de mon enfant handicapé / d'un parent gravement malade / de mes jumelles], je suis désormais libre de reprendre le travail et j'aspire vivement à retrouver les fonctions que j'avais à cœur d'exercer.

[Donner 2 qualités], je me réjouis d'intégrer votre équipe pour y développer mes compétences et apporter ma pierre à l'édifice.

Je suis disponible pour échanger plus en détail avec vous sur mon parcours professionnel.

Dans l'attente d'un éventuel entretien, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en l'assurance de ma considération distinguée.

Vous avez désormais toutes les clés en mains pour réaliser une lettre de motivation après démission convaincante. Pensez à vous relire à tête reposée et si vous le pouvez, faites-vous relire par un proche. Enfin, n'oubliez pas de joindre votre CV à votre email. Si votre candidature est retenue, vous pourrez alors commencer à vous préparer à votre entretien d'embauche. Nous vous souhaitons bonne chance !

Le modèle livré dans cet article a été fourni à titre d'exemple. Il pourrait nécessiter quelques modifications pour être en conformité avec les normes établies.

Découvrir d'autres articles