Rédiger un CV d'archéologue

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

Publié le 8 mai 2022

L'équipe éditoriale d'Indeed est diversifiée et talentueuse. Elle est composée de rédacteurs, de chercheurs et de spécialistes qui ont accès aux données et aux informations d'Indeed pour fournir des conseils utiles afin de guider votre parcours professionnel.

Pour candidater à un emploi, à un stage ou à une alternance, il vous est généralement demandé de fournir un curriculum vitae et une lettre de motivation à l'entreprise. De ce fait, savoir rédiger un CV pour être archéologue est indispensable.

Dans cet article, nous vous expliquons quelles informations inscrire dans votre CV pour qu'il soit pertinent et comment le structurer. Nous vous dévoilons ensuite un modèle à suivre de CV pour archéologue.

Quelles informations inscrire dans un CV d'archéologue ?

Le curriculum vitae, également appelé CV, est un document essentiel à toute candidature, puisqu'il permet au recruteur d'en savoir plus sur votre parcours académique et professionnel. Toutefois, pour être efficace, il est essentiel que les informations qui le composent soient en lien avec le poste visé et démontrent que vous êtes la personne idéale pour l'occuper.

Afin de vous aider à bien sélectionner les éléments à indiquer dans votre CV pour un emploi d'archéologue, nous vous présentons les sujets à aborder.

Coordonnées personnelles

Tout CV doit contenir les coordonnées du candidat, afin que le recruteur puisse le contacter facilement. Pour ce faire, plusieurs informations doivent être mises à la disposition du destinataire, telles que :

  • les nom et prénom ;

  • l'adresse postale ;

  • le numéro de téléphone ;

  • l'adresse mail.

Si vous le désirez, vous pouvez également indiquer votre date de naissance et afficher une photo d'identité. Néanmoins, ces éléments sont facultatifs.

Il peut également être intéressant de partager votre site internet professionnel, si vous en avez un. Cela permet au recruteur de découvrir vos expériences professionnelles précédentes et de savoir à quels projets archéologiques vous avez participé.

Titre ou phrase d'accroche

Afin d'attirer l'attention du recruteur, vous avez la possibilité de donner un titre à votre CV ou de rédiger une phrase d'accroche. Il s'agit alors, en quelques mots seulement, de résumer l'objet de votre candidature.

Cet exercice peut être difficile à effectuer, puisque cette information ne doit pas être trop longue, au risque de décourager votre lecteur ou de faire doublon avec la lettre de motivation. Elle doit également être originale, pour captiver le recruteur, mais aussi compréhensible, pour que votre destinataire sache véritablement pourquoi vous le contactez.

Si vous répondez à une offre d'emploi, l'idéal est d'en reprendre l'intitulé exact.

Formation

Pour devenir archéologue, des études supérieures sont indispensables. Effectivement, le métier est accessible dès lors que vous êtes titulaire d'un master de recherche, soit un diplôme de niveau Bac +5, et d'un doctorat en archéologie, qui correspond à un diplôme de niveau Bac +8.

L'accès à cette profession étant défini par le niveau de qualification, il est nécessaire que vous mettiez en lumière la formation que vous avez suivie.

Afin que votre parcours soit correctement expliqué à votre interlocuteur, vous devez préciser plusieurs éléments :

  • le nom de l'établissement ;

  • le nom de la formation et les spécialisations choisies ;

  • les années de scolarisation ;

  • les mentions obtenues.

Expérience professionnelle

Que vous soyez à la recherche de votre premier emploi, d'un nouveau poste, d'une alternance ou encore d'un stage, il est incontournable d'évoquer vos expériences passées. Selon votre parcours, il se peut que vous n'ayez pas beaucoup de recul concernant votre vie active. Ainsi, il est possible d'inclure vos emplois saisonniers, les stages effectués dans le cadre de votre formation, ou encore vos missions en tant que bénévole.

En revanche, quelle que soit l'ampleur de votre passé professionnel, il est fortement recommandé de n'inscrire que les expériences ayant un lien avec votre recherche actuelle. En effet, il ne sera pas pertinent pour le recruteur de savoir que vous avez travaillé pendant trois ans en tant que coiffeur. À contrario, si vous avez été bénévole pour une mission visant à préserver le patrimoine français, incluez-la dans votre CV, même si elle n'a duré que quelques jours.

Compétences

Enfin, pour compléter votre profil, il est important de faire le point sur vos compétences professionnelles et personnelles. À nouveau, mettez davantage l'accent sur celles qui peuvent vous être utiles pour l'exercice de vos futures fonctions.

Dans le cadre du métier d'archéologue, il vous est notamment demandé de savoir maîtriser un budget, de gérer une équipe, d'analyser les résultats d'une fouille ou encore d'avoir d'excellentes connaissances en histoire, en art et en patrimoine.

Comment structurer un CV d'archéologue ?

Bien sélectionner les informations que vous faites figurer dans votre CV est essentiel. Cependant, il est également important de prêter attention à la structure de votre document, afin de faciliter la lecture de votre interlocuteur. Retrouvez ci-dessous trois conseils pour optimiser la mise en page de votre curriculum vitae.

Créer des rubriques

Comme évoqué précédemment, le CV est constitué de diverses catégories d'informations. Dans le but de simplifier le travail du recruteur, il est conseillé de diviser votre parcours en plusieurs rubriques.

Si cette démarche permet au recruteur d'identifier rapidement les éléments dont il a besoin pour le poste qu'il propose, elle contribue également à améliorer le visuel de votre document. Effectivement, cela permet d'aérer vos paragraphes.

Classer les informations par ordre antéchronologique

Afin de renforcer l'impact des rubriques, vous pouvez opter pour le classement des informations qui y figurent. Vous avez alors le choix entre l'ordre chronologique, qui consiste à mettre en premier les éléments les plus anciens, et l'ordre antéchronologique, qui suit une logique inversée.

Votre candidature s'appuyant majoritairement sur l'expertise que vous possédez actuellement, il est recommandé de classer votre parcours en allant des expériences les plus récentes aux plus anciennes.

Respecter la longueur d'une page A4

En France, la règle principale concernant le CV est de respecter la longueur d'une page A4. Effectivement, il est généralement demandé que l'ensemble de votre parcours soit résumé sur une seule page.

Ainsi, si vous avez de multiples formations et expériences professionnelles à présenter, vous ne devez retenir que celles qui peuvent avoir un impact concret sur votre candidature.

Vous devez également prendre en compte la mise en page de votre document, de façon à ce que toutes vos rubriques soient complètes lors de l'impression.

À lire également : Est-il possible de présenter un CV sur deux pages ?

Modèle de CV d'archéologue

Vous savez désormais comment rédiger et structurer un CV pour postuler un emploi d'archéologue. Afin de mettre en pratique les conseils dévoilés ci-dessus, nous vous proposons un modèle à suivre.

Maya Brusseau
29 rue du Président de Gaulle
85000 La Roche-sur-Yon
06.00.01.02.03
mayabrusseau@mail.com

Diplômée d'un doctorat en archéologie et forte d'une expérience professionnelle de cinq ans, je suis à la recherche d'une nouvelle expérience professionnelle à temps complet.

Formation
2012-2015 : Doctorat archéologie - Université Rennes 2 - Mention bien

2010-2012 : Master archéologie, sciences pour l'archéologie, parcours métiers de l'archéologie - Université Rennes 2 - Mention assez bien

2007-2010 : Licence histoire de l'art - Université Rennes 2 - Mention assez bien

Expérience professionnelle
2017 - présent : Archéologue - La Roche-sur-Yon :

  • responsable de fouilles ;

  • analyse d'objets divers ;

  • coordination des équipes ;

  • rédaction de comptes-rendus.

2015-2017 : Responsable d'exposition - Rennes :

  • organisation d'expositions archéologiques ;

  • accueil du public ;

  • échanges avec la presse ;

  • gestion du financement ;

  • agencement des objets ;

  • animation de conférences.

2012-2015 : Bénévole pour des missions de restauration du patrimoine - Rennes

Compétences

  • Français : langue maternelle

  • Anglais : C1

  • Espagnol : B2

  • Italien : A2

  • Latin et grec ancien : niveau de master

  • Histoire de l'art : expert

  • Informatique : confirmé

  • Qualités rédactionnelles : confirmé

  • Gestion d'équipe : confirmé

Rédiger un CV d'archéologue n'a plus de secrets pour vous. Comme expliqué tout au long de cet article, le curriculum vitae est un document indispensable pour postuler un emploi. Il s'agit de votre premier contact avec votre potentiel futur employeur, il est donc essentiel que vous le prépariez avec soin et preniez le temps de le relire.

Le modèle livré dans cet article a été fourni à titre d'exemple. Il pourrait nécessiter quelques modifications pour être en conformité avec les normes établies.

Découvrir d'autres articles