Les principales compétences en logistique

Mis à jour le 22 juin 2023

Il existe deux grands blocs de compétences en logistique dans le registre national des certifications professionnelles (RNCP) pour le poste de technicien en logistique d'entreposage. Maillon essentiel de la gestion des flux, ce professionnel garantit le bon approvisionnement des marchandises et leur expédition en respectant les délais accordés entre l'entreprise et les clients.

Le technicien logistique d'entreposage réalise un grand travail de coordination en optimisant les coûts et en suivant des règles de sécurité définies par la loi et la direction. Dans cet article, nous vous expliquerons en détail toutes les compétences exigées chez les opérateurs et les opératrices logistiques.

Explorez les offres d'emploi sur Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Compétences en logistique en rapport avec la gestion des flux

Lorsque vous consulterez les offres d'emploi pour opérateur ou opératrice logistique en France, vous accéderez à des fiches de poste insérées dans les annonces par les employeurs. Ces descriptions contiennent des informations très intéressantes sur le profil recherché, et sur les missions qui seront confiées à la personne qui occupera le poste à pourvoir.

En tant que technicien ou technicienne en logistique d'entreposage, la gestion des flux constituera votre mission principale. Cette mission se décline en plusieurs volets.

Contrôle des opérations et des documents

Centre commercial en milieu urbain, zone industrielle en campagne ou en périphérie d'une grande métropole, aéroport, gare, zone portuaire : quel que soit votre environnement de travail, vous dédierez la plupart de votre temps au contrôle des flux de marchandises.

Vous serez présent au chargement et au déchargement des véhicules. Pour les expéditions, vous aurez contrôlé la préparation des commandes en vous assurant que la livraison correspond à la commande (type de marchandise, nombre d'unités, état des produits). Ce contrôle a également lieu après le déchargement. Si vous détectez une anomalie comme des produits endommagés ou une livraison qui ne correspond pas à la commande passée, vous devrez le signaler immédiatement au chef d'équipe logistique.

Vous devrez connaître les procédures et les formalités effectuées avant, pendant et après le transport des marchandises. Cette connaissance vous permettra de vérifier tous les documents qui passeront par vos mains comme les bons de commande et de livraison. Vous devrez également savoir quels documents sont requis pour le moyen de transport choisi par l'entreprise (camion, train, avion, bateau) et pour d'autres cas particuliers comme le transport transfrontalier (formalités douanières) et multimodal (combinaison de plusieurs moyens de transport).

Gestion du lieu d'entreposage des marchandises

Après le déchargement, les marchandises doivent être entreposées jusqu'à leur expédition. Les produits arrivent généralement sur des palettes. Leur déplacement au sein du site est assuré par les manutentionnaires et les caristes. Les premiers utilisent des engins de manutention comme des diables et des transpalettes. Les caristes sont habilités à manipuler des engins plus complexes comme des chariots élévateurs et des grues, qui nécessitent des connaissances plus poussées et le respect de règles de sécurité strictes. Les caristes sont surtout sollicités pour les opérations de stockage vertical et le déplacement de très lourdes charges.

Votre rôle de coordinateur et de superviseur permettra d'optimiser le déplacement et l'entreposage des marchandises à l'intérieur du site. Vous vérifierez les stocks de manière physique et informatique grâce à un logiciel de gestion logistique. Vous chercherez des solutions qui permettent d'améliorer le déplacement des marchandises, par exemple l'élargissement des allées ou le choix de l'itinéraire entre le lieu d'entreposage et la zone de production…

Contrôle du respect des règles de sécurité

Les techniciens et techniciennes en logistique d'entreposage doivent faire preuve d'une grande rigueur et d'un bon sens de l'observation pour veiller au respect des règles de sécurité et à la protection de la santé des travailleurs. Ces règles sont fixées par l'entreprise et par la loi.

Parmi les dispositions légales, figure l'arrêté du 17 août 2016 relatif à la prévention des sinistres dans les entrepôts couverts. Ce texte porte notamment sur :

  • la tenue d'un registre des matières stockées et sa mise à jour (article 3) ;

  • l'autorisation d'exploitation (article 4) ;

  • les dispositifs mis en place pour prévenir les incendies et faciliter l'accès des secours (article 5) ;

  • la structure du bâtiment et l'isolation thermique (article 6) ;

  • les cellules de stockage (articles 7, 8 et 9) ;

  • les méthodes et les lieux de stockage (articles 11 et 12) ;

  • les installations électriques (article 17) ;

  • les systèmes de ventilation (article 19) ;

  • le nettoyage et l'entretien des locaux (article 21).

Ce sont surtout les articles 11, 12 et 21 qui concernent directement les opérateurs et responsables logistiques. L'entretien des locaux, la division du lieu d'entreposage en cellules séparées et les dimensions des cellules (hauteur, largeur, longueur) sont régulés par la loi. Vous devez connaître ces dispositions légales pour vous assurer que le site que vous gérez est conforme à la loi.

En parallèle, vous devrez communiquer aux agents de manutention les consignes de sécurité mises en place par votre entreprise, et veiller à leur application. Ces consignes concernent le lieu de stockage, les équipements, l'utilisation, l'entretien du matériel et des engins de manutention.

Adaptation des activités aux flux de marchandises

Si votre entreprise connaît des pics d'activité, vous devrez en tenir compte pour adapter le site et les opérations de stockage. Certains produits et matériaux comme les matières dangereuses nécessitent des mesures de protection supplémentaires. En cas de forte demande, vous devrez songer à des techniques à mettre en place pour accélérer la gestion des flux afin de tenir les engagements de l'entreprise.

Compétences en logistique en rapport avec la planification et l'encadrement des équipes

Votre leadership, vos qualités organisationnelles et relationnelles seront déterminantes pour mener à bien toutes les actions inhérentes à la planification des tâches et à l'encadrement de vos équipes.

Planning des opérateurs

La plupart des plateformes logistiques fonctionnent 24h/24, 7j/7, avec des horaires rotatifs. En élaborant votre planning, vous devrez prendre en compte les pics d'activité (prévisions des commandes et des arrivées de véhicules, délais de livraison) et les congés de vos collaborateurs. Si la situation l'exige, vous pourrez suggérer à la direction le recrutement d'une ou plusieurs personnes pour un remplacement ou faire face à une période de forte demande.

Pour contribuer au bien-être au travail, vous prendrez également en considération la situation personnelle de chaque collaborateur pour une meilleure conciliation vie professionnelle/vie privée.

Encadrement des équipes

Comme pour tous les postes d'encadrement, vous devrez trouver la meilleure façon d'asseoir votre autorité tout en gagnant la confiance de vos collaborateurs. Votre sens de l'écoute et votre patience seront très utiles pour y parvenir, tout en faisant preuve de fermeté. Un esprit pédagogue est nécessaire au moment d'expliquer des consignes et de faciliter l'intégration de nouveaux opérateurs.

Suivi des activités sur un tableau de bord

Le poste de technicien ou technicienne en logistique d'entreposage requiert une bonne maîtrise des outils bureautiques et des logiciels de gestion logistique. Ces logiciels sont spécialement conçus pour le développement de votre activité. En accédant au tableau de bord, vous aurez une vue d'ensemble sur la gestion des flux en temps réel.

Amélioration de l'entrepôt

Les métiers de la logistique sont dynamiques et très peu ennuyants. Entre le suivi des activités dans votre bureau et le contrôle des opérations d'entreposage sur le site, votre quotidien sera mouvementé. Néanmoins, vous devrez profiter des périodes moins agitées pour réfléchir aux améliorations à apporter pour :

  • accélérer les chargements et déchargements de véhicules ;

  • gagner de l'espace dans l'entrepôt ;

  • localiser plus rapidement les marchandises dans l'entrepôt ;

  • raccourcir le temps de déplacement entre l'entrepôt et la zone de production ;

  • garantir le respect des règles de sécurité ;

  • renforcer la sécurité du site et des personnes ;

  • réduire les risques d'accident ;

  • favoriser la cohésion de vos équipes ;

  • rendre plus fluide la communication avec vos équipes ;

  • garantir le respect de la démarche et du contrôle qualité ainsi que les grandes lignes de la politique de développement durable définie par l'entreprise.

Le développement de compétences en logistique est indispensable pour prétendre à un poste de technicien en logistique d'entreposage ou logisticien. Il existe plusieurs diplômes comme le bac pro logistique ou le BUT management de la logistique et des transports, des formations en logistique professionnelles et des formations en interne pour acquérir ces compétences. Le permis B et le permis cariste sont des valeurs ajoutées très appréciées par les recruteurs. Avant de faire votre choix de carrière, sachez enfin que le salaire moyen des techniciens logistiques est de 26 270 € par an.

À lire également :

  • Quel est le salaire d'un manutentionnaire ?

  • Quelle formation pour travailler dans l'import-export ?

  • Lettre de motivation transport et logistique : notre guide pas à pas

Les salaires énoncés reflètent les informations sur la rémunération répertoriées sur Indeed au moment de la rédaction. Ces derniers peuvent varier en fonction de l'organisation qui recrute ainsi que de l'expérience, de la formation et du lieu de résidence du candidat.

Partager
Découvrez votre prochaine opportunité professionnelle sur IndeedTrouver des emplois

Articles associés

Quelle formation de chef d'équipe logistique choisir ?

Découvrir d'autres articles

  • Comment se présenter à l'oral : 4 conseils efficaces
  • Formation en cuisine pour adulte : le guide complet
  • Exemple de lettre de démission en tant que salarié McDo
  • DEUST sport : les débouchés à envisager
  • Décourez les qualités d'un agent administratif
  • Guide pour la formation d’aide-soignante en alternance
  • Les débouchés d’un BTS sanitaire et social : huit exemple de métiers
  • Les 9 compétences essentielles du manutentionnaire
  • Comment avoir son bac ?
  • Combien de jours de congés pouvez-vous prendre par mois ?
  • Compétences informatiques : Définition et exemples
  • Personnalité ENTP : profil et métiers compatibles