Développement personnel

Établir son projet professionnel

Ah, si seulement Google Maps existait pour le plan de carrière. Nous n'aurions plus qu'à suivre la route indiquée. Au lieu de cela, nous nous retrouvons souvent lâchés dans la jungle du marché de l'emploi à la fin de nos études. Et même une fois la carrière lancée ou en cours de formation, il faut parfois prendre de nouveaux caps.

Pour construire un profil cohérent et vous orienter petit à petit vers une situation professionnelle qui vous correspond, il est donc souvent conseillé de définir un projet professionnel. En quoi cela consiste-t-il, comment s'y prendre et en quoi cela est-il bénéfique ? Nous allons étudier toutes ces questions dans notre article.

C'est quoi un projet professionnel ?

Dans un marché de l'emploi compétitif et en constante évolution, les études ou une formation ne sont plus suffisantes pour décrocher le métier de vos rêves ou le poste dans lequel vous vous épanouirez. Un projet professionnel s'apparente donc à une stratégie de plan de carrière.

Tout au long de notre vie, nous nous donnons des objectifs professionnels, qui évoluent à mesure de nos expériences. Nécessaires pour s'orienter, encore faut-il savoir comment les atteindre. C'est là qu'intervient le projet professionnel.

Il réunit donc l'idée d'un objectif de carrière, d'un plan d'action avec une étude des moyens et des ressources dont vous aurez besoin et dont vous disposez, et d'un calendrier. Vous y détaillez les étapes à court, moyen et long terme pour arriver à vos objectifs. Outil de développement professionnel, il permet d'étudier la faisabilité de vos envies et de mettre en place un processus d'amélioration continue.

À effet de comparaison, durant nos études, on nous impose des tâches régulières et un calendrier de formation, avec des stages, mémoires, projets de groupe à rendre, partiels, etc. Une fois dans la vie professionnelle, le projet professionnel est là pour prendre le relai : c'est à vous de vous imposer vos défis et de définir vos besoins.

Comment établir son projet professionnel ?

Maintenant que nous avons une idée de ce que c'est, comment établir concrètement son projet professionnel ?

Première étape, faire le point sur ses objectifs

Comme mentionné plus tôt, il vous faudra effectivement définir vos objectifs. Ici, quand on parle d'objectif, il ne s'agit pas seulement d'un métier. Pensez de façon large :

  • Quelles responsabilités ?
  • Déplacements ?
  • Quel type de tâche ?
  • Où voudrez-vous travailler ? À l'étranger ? En France ? Dans quelle région ?
  • Travail en bureau ?
  • Quels horaires ?
  • Être employé ou entrepreneur ?
  • Contact avec les gens ?
  • Dans un secteur en particulier ? Pour une cause qui vous tient à cœur ?
  • Voudrez-vous vous spécialiser ?

Aussi, il est intéressant de vous poser des questions par rapport à votre parcours actuel : pourquoi avez-vous fait telles études ? Pourquoi êtes-vous sur ce poste actuellement ? Quelles étaient vos motivations ? Qu'aimez-vous le plus faire au quotidien ?

En vous basant sur ce que vous avez accompli, il vous faudra réaliser un travail très important : étudier des profils comme le vôtre. Consultez les réseaux sociaux professionnels, allez voir ce qu'on fait d'autres personnes avec le même bagage que vous, parlez à des professionnels : quelles sont les perspectives ? Aussi, cherchez des fiches de poste, quelles sont les possibilités d'évolution classiques ? À quoi pouvez-vous vous attendre en tant que travailleur junior, cadre moyen ou cadre supérieur ?

Si vous avez une idée de ce que vous voulez faire d'ici à quelques années, consultez aussi ces profils. Regardez les offres d'emploi sur Indeed dans la branche ou le secteur qui vous intéressent, même si vous n'êtes pas encore prêt pour ce type de poste. De cette façon, vous pourrez jauger des possibilités et les comparer avec vos envies. Vous pourrez aussi vous rendre compte de la compatibilité de votre parcours actuel avec vos souhaits.

Est-il temps pour vous de vous reconvertir ? Vous manque-t-il certaines compétences ?

Vous aurez à l'issue de ce travail une idée de votre projet professionnel à long terme : opérer un changement de carrière, avoir un certain type de rémunération ou de responsabilité, avoir un travail plus manuel, travailler dans un certain pays, devenir un expert dans votre domaine, se mettre à votre compte, travailler pour une ONG…

Seconde étape, analyser les besoins

Vous venez donc d'étudier des profils de personnes qui travaillent dans ce que vous aimeriez faire ou qui ont eu une évolution de carrière qui vous fait envie. Vous avez certainement noté ce qui leur a permis d'arriver là :

  • Ont-ils eu une première expérience dans une multinationale ? Ou bien dans de petites entreprises ?
  • Ont-ils fait leurs armes en réception avant de devenir manager hôtelier ? Ou bien dans la grande distribution avant d'entrer dans un secteur particulier ?
  • Y a-t-il des formations ou des spécialisations qui pourraient vous aider ?
  • Combien d'années en tant qu'assistant de gestion de projets avant d'avoir leurs propres clients ?
  • Allez-vous devoir vous créer un réseau ?

Essayez de repérer ce qui pourrait vous aider dans votre projet autant en termes de compétences comportementales ou techniques que de formations ou expériences (en entreprise ou bénévole). Estimez les coûts si vous repérer des formations extrascolaires ou des ateliers pour apprendre de nouvelles compétences, si vous souhaitez prendre un coach... Aussi, renseignez-vous sur la formation en entreprise, la structure dans laquelle vous êtes pourrait très bien vous proposer ce complément de formation.

Troisième étape, établir un calendrier

Maintenant que vous avez réuni toutes ces informations, prenez une feuille de papier. Établissez trois colonnes par exemple, 2 ans, 5 ans et 10 ans. Deux ans, ce sont les objectifs à court terme, ce que vous pouvez entreprendre dès maintenant. Cinq ans correspond au moyen terme et dix ans à votre objectif final.

Profitez-en pour faire le point sur vos envies personnelles. Où pensez-vous que vous serez dans tant d'années ? Peut-être voulez-vous profiter de la vingtaine pour voyager ou travailler à l'étranger. Ou vous savez que vous voudrez vous acheter un appartement, une maison, vivre à la campagne, rejoindre Paris, avoir des enfants. Réfléchissez-bien à la façon de faire coïncider votre projet professionnel avec vos projets de vie. Par exemple, si vous souhaitez acheter un appartement, il vous faudra peut-être travailler en CDI un certain temps, avant de pouvoir monter votre idée d'entreprise.

Remplissez alors les colonnes en fonction, en pensant à vos attentes en termes d'entreprise, de salaire, de responsabilités et détaillez les étapes et comment vous préparerez la prochaine. Vous aurez ainsi une image claire du travail à effectuer.

Quatrième étape, affûter mes armes

Maintenant que votre projet professionnel est clair, comment le refléter dans vos outils de candidature ? Attention, comme nous l'avons dit, le projet professionnel est personnel, vous n'allez pas l'exposer en entretien tel quel. Il vous faudra adapter votre objectif à l'entreprise et ses besoins pour rester cohérent : vous ne voulez probablement pas rester toute votre vie dans cette entreprise, mais pas question de le dire !

Adaptez votre CV

Vous pouvez déjà reprendre votre CV et faire le point sur les expériences et les compétences transversales que vous avez déjà acquises en lien avec votre projet. Mettez-les plus en valeur et rédigez une section objectif professionnel en conséquence.

Parlez avec vos managers

Vous pouvez aussi parler à votre responsable direct de votre projet à court terme lors d'entretiens annuels s'ils sont organisés dans l'entreprise. Envie d'évolution, de changer de département, de développer certaines compétences ou d'ouvrir sur de nouvelles responsabilités : pas besoin de changer d'organisation parfois pour acquérir les expériences dont vous avez besoin. Consultez aussi la liste des formations disponibles proposées par l'entreprise.

Entreprenez !

Libre à vous maintenant de chercher des opportunités ailleurs, pour construire votre profil avec des activités, des bénévolats, des formations, de nouvelles expériences professionnelles. Essayez à chaque rentrée ou en début d'année de faire le point sur vos avancées et de redéfinir vos objectifs en fonction. Cela vous assurera une évolution professionnelle continue.

La flexibilité avant tout

Maintenant que vous y voyez clair, un dernier conseil qui peut sembler contradictoire, mais essentiel : soyez flexible. Les opportunités ne se présenteront peut-être pas de la façon dont vous l'imaginiez et il vous faudra peut-être vous dévier de votre plan original. Des rencontres personnelles ou professionnelles pourront chambouler votre itinéraire. Gardez donc une marge de manœuvre pour l'improvisation et analysez régulièrement votre projet professionnel : vos envies sont-elles toujours les mêmes ? Le plan n'est qu'un outil qui vise votre épanouissement professionnel, pas la finalité. Alors, servez-vous en pour tracer votre route !

En lien avec ce sujet

Afficher plus 

La démission en cas de CDI

Retrouvez dans cet article toutes les informations sur la démission en CDI et sa mise en œuvre.

Soft skills : importance et comment les développer.

Les softs skills sont aujourd’hui très recherchées dans le monde du travail. Découvrez comment les mettre en valeur pour parfaire votre dossier de candidature.