Quelles sont les qualités requises pour être infirmier(-ère) ?

Mis à jour le 29 août 2023

Pour réussir dans les métiers de la santé, et plus spécifiquement, en tant qu', ou infirmière, il est indispensable de posséder un certain nombre de qualités. Le personnel infirmier participe essentiellement à la distribution des traitements. Il veille au bien-être et à la santé des patients. Il évalue également leur état de santé, suit les recommandations et diagnostics des médecins et peut aussi prodiguer des soins en toute autonomie et responsabilité. Dans cet article, nous vous parlerons des qualités et compétences interpersonnelles nécessaires pour être un(e) bon(ne) infirmier(-ère). Nous vous expliquerons comment les mettre en valeur lors de votre recherche d'emploi et sur votre lieu de travail.

Explorez les offres d'emploi sur Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Quelles sont les compétences et qualités indispensables pour être infirmier(-ère) ?

Pour devenir infirmier(-ère), vous devez posséder certaines compétences techniques ainsi que des qualités personnelles. Les compétences techniques sont l'ensemble des connaissances et le savoir-faire que vous développez durant votre formation. Les qualités personnelles, ou savoir-être, sont des habitudes ou des traits de caractère que vous possédez depuis votre naissance. Toutes ces compétences sont nécessaires car elles vous permettront d'être un(e) bon(ne) professionnel(le) et de vous épanouir dans votre métier.

Posséder de solides connaissances théoriques

Les connaissances théoriques rassemblent tous les savoirs que vous acquérez au cours de votre formation à l'Institut de soins infirmiers (IFSI). Elles doivent ensuite être mises en pratique lors de vos stages. Ces connaissances théoriques sont à adapter selon votre activité et vos patients. Vous devez veiller à les mettre régulièrement à jour en fonction des évolutions du domaine de soins et de la santé.

Maîtriser les techniques de soins de base

Le personnel infirmier apporte généralement les premiers soins aux patients. Une parfaite maîtrise des soins de base est donc indispensable afin de savoir comment exécuter ces gestes en toute sécurité et avec efficacité. L'infirmier(-ère) doit notamment :

  • savoir comment mesurer les signes vitaux ;

  • faire des injections ;

  • évaluer l'état de santé des patients ;

  • comprendre le vocabulaire médical et les prescriptions.

Savoir prodiguer les soins d'urgence

En plus des soins de base, le personnel infirmier doit être capable d'intervenir en situation d'urgence et donc de travailler sous pression. Il doit pouvoir apporter des réponses immédiates aux problèmes de ses patients. Dans certains cas, il peut même être amené à prendre les premières décisions avant l'intervention du médecin.

Assurer la sécurité des patients

Un(e) bon(ne) infirmier(-ère) doit être capable d'assurer la sécurité de ses patients. Ceci s'applique d'autant plus pour les infirmiers ou infirmières en psychiatrie. Il ou elle doit être en mesure de créer un environnement sain et sûr qui limite les risques d'accident et d'erreur pour le patient. Il ou elle doit aussi pouvoir s'assurer de l'exactitude des médicaments prescrits, vérifier les dossiers et antécédents médicaux et prévenir les infections en respectant des règles d'hygiène strictes.

À lire également :

  • Guide de la reconversion professionnelle d'infirmier

  • Comment devenir hygiéniste hospitalier

Savoir communiquer avec les patients et leurs familles

Le patient doit être informé et parfois rassuré sur son état de santé et sur les soins qui lui sont nécessaires, aussi bien à l'hôpital qu'à l'extérieur. Pour obtenir ces informations, le patient et sa famille se tournent généralement vers le personnel infirmier, qui doit donc être en mesure de leur fournir des informations sur la maladie, le traitement ou les prescriptions médicamenteuses. Il doit s'exprimer de manière claire et objective, tout en adaptant son discours à la situation et aux exigences du secret médical. Adaptabilité et communication sont donc de mises.

S'adapter aux nouvelles technologies

Aujourd'hui, la technologie est omniprésente dans le secteur médical. Divers programmes et logiciels sont utilisés pour la tenue des dossiers de santé. De nombreux appareils high-tech sont présents au sein des hôpitaux. Pour être un(e) bon(ne) infirmier(-ère), il est donc important d'avoir une certaine aisance avec la technologie et l'informatique.

L'infirmier(-ère) doit également effectuer de nombreuses tâches qui nécessitent certaines connaissances en mathématiques. Par exemple, la détermination des quantités de médicaments nécessaires ou encore la prise de tension nécessitent des calculs et vérifications.

Savoir travailler en équipe

Le personnel infirmier est en relation non seulement avec le patient et sa famille, mais aussi avec ses collègues et sa hiérarchie. Il doit pouvoir travailler en équipe, transmettre et partager des informations pour faciliter la prise en charge des patients.

Le personnel infirmier doit s'exprimer avec clarté, confidentialité et respect. Des compétences en communication aussi bien orale qu'écrite sont donc indispensables. De plus, un(e) infirmier(-ère) fait quotidiennement face à des situations critiques. Dans ces cas, le bien-être de ses patients et le respect de la vie privée doivent toujours prévaloir.

Avoir un bon sens de l'organisation

Le personnel infirmier s'occupe généralement de plusieurs patients en même temps et effectue un grand nombre de tâches au quotidien. Ses compétences organisationnelles sont dont impératives afin de gérer efficacement son temps.

L'infirmier(-ère) peut également exercer en libéral. Son emploi du temps et ses journées sont alors organisés en totale autonomie. Cependant, il ou elle doit toujours veiller au bien-être de ses patients en priorisant les besoins.

Posséder de bonnes capacités d'observation

Un(e) infirmier(-ère) doit avoir de très bonnes capacités d'observation et faire attention aux moindres détails. De cette manière, il ou elle pourra détecter de possibles problèmes chez un malade avant qu'ils ne s'aggravent. De plus, un sens aigu de l'observation lui permet de percevoir des signes de mal-être dont le patient ne veut pas parler ou dont il n'a pas conscience.

Faire preuve d'empathie

L'empathie est incontestablement une qualité majeure chez un(e) infirmier(-ère). C'est cette qualité qui lui permet de se mettre à la place d'une personne afin de comprendre ce qu'elle vit réellement. L'infirmier(-ère) doit se montrer empathique envers le patient et sa famille afin de leur montrer qu'il comprend la situation qu'ils traversent. La communication non verbale occupe ici une place importante.

Comment mettre en valeur ses qualités d'infirmier(-ère) ?

Si vous souhaitez accéder au poste d'infirmier(-ère), vous devez mettre en valeur vos qualités (ou soft skills) lors de votre recherche d'emploi ainsi que sur votre lieu de travail. Il est nécessaire de faire preuve de professionnalisme pour faire bonne impression auprès de votre hiérarchie et de vos patients.

Voici une liste d'étapes pour valoriser vos savoir-faire et savoir-être :

1. Se démarquer lors de la recherche d'emploi

Une fois vos études d'infirmier(-ère) terminées, vous pouvez montrer vos qualités au travers de vos stages précédents. N'hésitez pas à mettre en avant toutes vos expériences, notamment les services dans lesquels vous avez travaillé et les tâches qui vous ont été confiées. Vous pouvez également évoquer des compétences développées lors de précédents emplois. Pensez notamment à mentionner les professions que vous avez pu exercer dans le domaine des soins, du médical ou de la relation client.

2. Mettre en valeur vos qualités sur votre CV

Votre CV est le meilleur endroit pour mettre en valeur vos compétences et qualités en évidence. Utilisez une liste à puces pour mettre en valeur vos qualités. Toutefois, ne vous contentez pas de les citer, donnez des exemples de situations dans lesquelles elles vous ont été utiles.

À lire également : Comment faire un CV infirmier ?

3. Mettre en valeur vos qualités professionnelles

Votre lettre de motivation ne doit pas répéter ce qui a été dit dans votre CV. Choisissez deux ou trois compétences importantes pour le poste d'infirmier(-ère), puis développez-les. Décrivez comment ces compétences apportent un plus dans votre travail.

À lire également : Lettre de motivation pour un stage d'infirmier

4. Mettre en valeur vos compétences lors de l'entretien d'embauche

Lors de votre entretien d'embauche, le recruteur vous posera sûrement des questions sur vos compétences et vos qualités. De ce fait, essayez de préparer votre liste afin de pouvoir bien y répondre. Lors de l'entretien, n'hésitez pas à mettre en avant ces qualités chaque fois que l'occasion se présentera. Vous devez le convaincre que vous êtes la bonne personne pour ce poste.

5. Se montrer professionnel(le) sur le lieu de travail

Une fois que vous aurez obtenu un emploi, il faudra montrer à votre employeur que vous êtes motivé(e) et passionné(e). Pour cela, vous devez mettre vos qualités et compétences en pratique. Voici une liste de conseils pour vous aider à évoluer et réussir dans votre profession :

Montrer de la compassion et de l'empathie

Sur votre lieu de travail, faites preuve d'empathie et de compassion. Montrez-vous aimable, bienveillant(e) et serviable envers le patient et sa famille. Cela vous permettra de tisser des liens et de gagner leur confiance.

Faire preuve d'esprit d'équipe

Au milieu de vos collègues, faites preuve d'esprit d'équipe et montrez votre capacité à collaborer avec les autres. Démontrez aussi que vous êtes en mesure de faire des compromis pour le bien-être de vos patients et que vous êtes apte à la gestion des conflits.

Assister les nouveaux infirmiers

Vous pouvez aider les nouveaux infirmiers en leur servant de mentor ou encadrer des stagiaires. Cela vous permettra de montrer que vous êtes passionné(e) par votre travail, capable de transmettre vos connaissances et prêt(e) à rendre service.

Montrer votre leadership

Essayez de prendre des initiatives au sein de votre équipe, et ce, en apportant de l'aide à l'organisation générale par votre leadership. Soyez prêt(e) à déléguer des tâches, mais aussi à soutenir vos collègues afin de les aider dans l'amélioration des soins aux patients.

Obtenez votre flux d'offres d'emploi personnalisé sur Indeed
Découvrez avant tout le monde les nouveaux postes à proximité.

Comment améliorer ses compétences et qualités en tant qu'infirmier(-ère) ?

Dans tout métier, il est important d'aiguiser et de parfaire ses compétences. Pour être encore plus efficace dans votre domaine, vous devrez développer et améliorer vos qualités tout au long de votre carrière. Voici des conseils pour vous aider :

Continuer d'apprendre

Le meilleur moyen d'améliorer vos compétences, notamment techniques, c'est de continuer à apprendre. Il existe de nombreux cours et spécialisations pour le personnel infirmier. Vous pouvez par exemple choisir d'évoluer vers les métiers :

  • d'infirmier(-ère) anesthésiste ;

  • d'infirmier(-ère) puériculteur(-trice) ;

  • d'infirmier(-ère) de bloc opératoire.

Après 4 ans d'exercice, vous pourrez également devenir cadre de santé, formateur(-trice) dans un IFSI ou encore directeur(-trice) de soins.

Suivre l'évolution de la technologie

En médecine, la technologie évolue continuellement. Il est important de vous tenir au courant de l'actualité du secteur pour faire évoluer vos compétences technologiques. Pour cela, vous pouvez par exemple vous abonner à des revues basées sur la recherche et le domaine médical.

Trouver un mentor

Cherchez un mentor parmi les infirmiers expérimentés ou les médecins. En effet, à certains moments, vous aurez envie de parler à quelqu'un qui comprend ce que vous vivez ou qui peut vous apporter un regard extérieur sur une situation. Avoir un mentor vous permettra en plus d'apprendre à son contact.

Travailler votre communication

Travailler votre communication est aussi un bon moyen d'améliorer vos compétences personnelles et professionnelles. Pour cela, vous pouvez demander à vos collègues ou à vos supérieurs de vous donner leur avis sur la manière dont vous vous exprimez. Vous connaîtrez ainsi vos points forts et les axes à améliorer.

À lire également :

  • Comment devenir infirmier de recherche clinique ?

  • Comment devenir infirmière libérale ?

  • Comment travailler en tant qu'infirmière en Belgique ?

Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.

Partager
Découvrez votre prochaine opportunité professionnelle sur IndeedTrouver des emplois

Découvrir d'autres articles

  • Comment trouver son métier ? Le guide
  • Comprendre ce qu'est l'horaire flexible, étape par étape
  • Quels sont les métiers avec le plus de vacances ?
  • Les principales compétences en logistique
  • Découvrez l'avantage pour un cadre d'être à la retraite
  • Vivre en Normandie et travailler à Paris : les avantages
  • Qualités d'un assistant comptable : les 10 à connaître
  • Reconversion : comment devenir ébéniste ?
  • Découvrez les principales qualités d’un comptable
  • Quelles sont les principales qualités d'un stagiaire ?
  • Métiers du droit et de la justice : que fait un juriste ?
  • 7 compétences essentielles du community manager