Développement personnel

Qu'est-ce qu'un bilan de compétences : explications et exemples

Si jamais vous vous posez des questions sur l'évolution de votre carrière, si vous voulez faire le point sur vos aspirations et sur ce qu'il vous est possible de faire professionnellement, c'est peut-être le moment de faire un bilan de compétences. Cette démarche, accompagnée par un spécialiste, vous permettra d'y voir plus clair quant à votre projet professionnel, de savoir ce qui vous convient, et d'envisager des moyens concrets de parvenir à un certain épanouissement au travail. Dans cet article, découvrez ce qu'est un bilan de compétences et comment vous pouvez bénéficier de cet accompagnement.

Qu'est-ce qu'un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences est une démarche au cours de laquelle un salarié, un agent de la fonction publique ou un demandeur d'emploi fait le tour de l'ensemble de ses compétences et aptitudes, ainsi que sur ses motivations professionnelles et aspirations. Animé par un consultant, le bilan de compétences vous accompagne dans l'établissement de votre projet professionnel.

Souvent, le bilan de compétences est effectué lors d'un changement d'emploi (démission, licenciement), d'un besoin d'évoluer vers un autre poste, ou lorsque l'idée d'une orientation vers un autre métier commence à germer. Un bilan de compétences est payant et doit être effectué en toute confidentialité au sein d'un organisme agréé, et peut se dérouler pendant les heures de travail ou en dehors de celles-ci.

Les objectifs d'un bilan de compétences

Le bilan de compétences peut avoir plusieurs objectifs, en fonction de votre situation. Dans l'ensemble, il permet :

  • de faire le point sur vos compétences, professionnelles mais aussi personnelles, vos aptitudes et ce qui vous motive ;
  • d'établir ou préciser un projet professionnel et les moyens de le mener (formations) ;
  • d'être en mesure de faire valoir vos atouts au sein du monde professionnel (évolution de poste, négociation, recherche d'emploi).

Conditions d'accès au bilan de compétences

Toutes les personnes dites actives peuvent demander un bilan de compétences. Pour rappel, la population active regroupe les personnes ayant un emploi ainsi que les demandeurs d'emploi.

  • Vous êtes salarié du secteur privé : vous pouvez faire votre demande dans le cadre de vos droits formation, ou en dehors.
  • Vous êtes agent de la fonction publique : vous y avez droit, que vous soyez titulaire ou non. Le droit à la formation vous permet de bénéficier d'un bilan de compétences lorsque vous avez atteint 10 ans de service, 2 ans si vous travaillez dans la fonction publique hospitalière.
  • Vous êtes demandeurs d'emploi : vous devez contacter Pôle emploi, le Cap emploi ou l'APEC (Association pour l'emploi des cadres).

Mise en œuvre d'un bilan de compétences

Les conditions de mise en œuvre du bilan de compétences sont différentes selon que l'initiative en revient à l'entreprise ou à vous-même, en tant qu'employé.

Vous êtes à l'origine de la demande, en tant que salarié

Si vous demandez un bilan de compétences en mobilisant vos droits formation et effectuez celui-ci en dehors des heures de travail, vous n'avez pas à en informer votre employeur.

Sinon, vous devez d'abord obtenir l'accord de ce dernier et remplir les conditions suivantes :

  • Vous êtes en CDD : vous devez avoir été salarié pendant au moins 24 mois, consécutifs ou non, durant les 5 dernières années, dont 4 mois au cours des 12 derniers mois.
  • Vous êtes en CDI : vous devez attester de 5 ans de salariat, consécutifs ou non, dont 12 mois dans l'entreprise dans laquelle vous faites la demande. 2 bilans de compétences doivent être espacés de 5 ans.

L'entreprise est à l'origine de la demande

Le bilan de compétences ne peut être effectué que si vous donnez votre consentement. Une convention, signée par vous-même, votre employeur et l'organisme agréé, détaille les objectifs du bilan et ses modalités de déroulement : contenu, durée, organisation concrète.

Vous avez 10 jours pour notifier votre acception de la convention. Au-delà de ce délai, celle-ci sera considérée comme refusée, ce que vous avez bien sûr tout à fait le droit de faire. En cas d'acceptation de votre part, l'entreprise prend en charge le coût du bilan de compétences, sauf si vous utilisez vos droits formation.

Dans le cadre d'un conseil en évolution professionnelle

Lors d'un conseil en évolution professionnelle (CÉP), un bilan de compétences peut être recommandé. Le CÉP fournit des services gratuits de conseil, d'information et d'accompagnement personnalisés relatifs aux trajectoires professionnelles des personnes actives.

Les services du CÉP se font en toute confidentialité. Si vous le souhaitez, le document de synthèse du bilan de compétences peut être transmis à votre conseiller CÉP.

Quel est l'intérêt de réaliser un bilan de compétences ?

Les raisons qui peuvent conduire à faire un bilan de compétences sont variées. L'avantage principal est, pour vous, de bénéficier de l'accompagnement et de l'expertise d'un spécialiste, au lieu de perdre du temps à tâtonner, retourner les problèmes dans tous les sens, hésiter et, peut-être, vous décourager. Réaliser un bilan de compétences, c'est déjà agir. À l'aide de cette démarche, vous pourrez :

  • prendre confiance en vous en ayant une meilleure appréhension de vos atouts et de vos manques éventuels ;
  • prendre du recul sur votre parcours professionnel et votre situation ;
  • assumer des centres d'intérêt que vous aviez relégué au second plan ;
  • découvrir un intérêt insoupçonné pour d'autres professions ou d'autres secteurs ;
  • reprendre le contrôle de votre carrière si nécessaire ;
  • prendre une direction vous permettant plus d'épanouissement dans votre travail (et conduisant éventuellement à une reconversion professionnelle) ;
  • avoir une vision claire de vos aptitudes lors d'une promotion interne ou la prise d'un échelon dans le secteur public.

Quelle est la durée d'un bilan de compétences ?

La réalisation d'un bilan de compétences demande une vingtaine d'heures de travail. Comptez 2 à 3 mois avant que la démarche soit complètement effectuée, sachant que vos séances seront réparties à raison de 2 à 3 heures maximum par semaine. Si jamais vous comptez vous reconvertir et êtes sur le point, par exemple, de quitter votre emploi actuel, patientez encore un petit peu !

Comment se déroule un bilan de compétences

Un bilan de compétences se compose de 3 étapes : une phase d'analyse de vos besoins, une phase d'investigation et une phase de synthèse.

L'analyse des besoins et aspirations

Cette étape préliminaire permet :

  • de comprendre votre demande et vos besoins ;
  • de s'assurer que le bilan de compétences est bien la démarche adaptée à votre situation et attentes ;
  • de choisir le type de bilan de compétences qui vous convient le mieux ;
  • d'établir avec vous la façon dont se déroulera le bilan, concrètement.

Exemples de questions :

  • Qu'attendez-vous de cette démarche ?
  • Vous souhaitez suivre une formation afin de vous réorienter professionnellement, mais vous ne savez pas comment faire ni laquelle choisir ?
  • Que ressentez-vous quant à votre emploi actuel ?

La phase d'investigation

Elle vous permet d'établir un projet personnel ou, si vous en avez déjà un, de vérifier qu'il vous convient bien et qu'il est réalisable. Dans le cas contraire, c'est également l'occasion d'envisager d'autres pistes. Lors de cette étape, vous vous entretenez avec un consultant à propos de vos aspirations professionnelles et répondez à divers questionnaires.

À ce stade, vous avez en général une vision claire de vos savoir-faire, de vos savoir-être (compétences dites douces ou non techniques), des évolutions qui ont formé votre trajectoire professionnelle.

Exemple de questionnaire :

Répondez aux affirmations suivantes en cochant les cases : jamais, parfois, souvent, toujours.

  • Le stress me stimule.
  • J'adore relever de nouveaux défis.
  • Les tâches que j'exécute doivent correspondre tout à fait à ce que j'ai prévu.
  • Je finis les phrases des autres à leur place.
  • Les gens se confient à moi.
  • Je me sens à l'aise lorsque je discute avec des gens que je ne connais pas.
  • J'ai besoin de partager mes problèmes avec les autres.
  • J'aime les projets menés en groupe.
  • J'apprécie de travailler sur de gros projets.
  • Je fais des erreurs car je vais trop vite.
  • Je ne sais pas dire non.
  • J'ai du mal à tenir les délais.

La phase de synthèse

Il s'agit de tirer des conclusions à partir du travail effectué lors des étapes précédentes. Cela vous permet de faire vôtre les analyses issues de la phase d'investigation, d'y voir plus clair quant aux moyens à déployer pour mener à bien votre projet professionnel, de planifier ce nouveau parcours qui s'ouvre à vous. Vous recevez un document de synthèse de la part de l'organisme au sein duquel le bilan de compétences a été effectué. Personne d'autre que vous ne peut y avoir accès sans votre accord.

Exemple de sommaire d'un document de synthèse :

  1. Circonstance du bilan de compétences
  2. Parcours du bilan de compétences
  3. Projet professionnel : métier / fonction visée
  4. Évaluations et recommandations (**Motivations ; Bilan de compétences : aptitudes, savoir-être, connaissances, savoir-faire ; Ligne de progrès et frein à la réalisation du projet principal)
  5. Projet secondaire
  6. Plan d'action concernant le projet secondaire (Aptitudes, savoir-être ; Connaissances, savoir-faire ; Actions à entreprendre et échéances ; Suivi)

En lien avec ce sujet

Afficher plus 

Comment changer de métier à 40 ans ?

Vous souhaitez vous reconvertir, vous réorienter ou changer de métier à 40 ans ? Voici plusieurs pistes à explorer en vue de votre reconversion professionnelle.

Y a-t-il un bon moment pour changer de travail ?

Vous vous posez des questions sur votre carrière et envisagez de quitter votre emploi ? Découvrez les signes qui montrent qu'il est temps de changer de travail.