Développement personnel

Comment réussir sa reconversion professionnelle ?

Les temps changent, et on dit souvent que de nos jours, une personne a plusieurs vies, plusieurs métiers. Il faut pour cela se reconvertir, une aventure passionnante bien que longue et exigeante. Avant d'entamer cette transition, il faudra donc bien étudier votre projet, réfléchir aux raisons qui vous poussent au changement et prendre la bonne décision de futur emploi. Nous vous expliquons dans cet article tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer.

Les raisons qui peuvent pousser à la reconversion professionnelle

En 2019, 93 % des Français déclarent avoir déjà pensé à se reconvertir professionnellement. Pourquoi ? On imagine aisément des raisons comme le manque de motivation, partir le matin avec une boule au ventre, le burn-out, les journées de travail qui n'en finissent pas… Les principaux motifs de reconversion cités sont toutefois les suivants :

  • Un sentiment d'ennui, un manque de motivation au travail.
  • Des problèmes de santé causés par l'emploi (mal de dos, maladies, stress…).
  • Un licenciement.
  • La recherche d'un métier mieux rémunéré.
  • Le manque de sens au travail au quotidien, un sentiment d'inutilité dans l'entreprise.
  • L'envie d'avoir un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

Si vous vous reconnaissez dans certains de ces exemples, vous y avez probablement déjà songé vous-même. Alors, comment procéder ?

Posez-vous les bonnes questions

La première problématique qui se présente lorsqu'on envisage une reconversion professionnelle, c'est savoir quel métier ou quelle voie choisir. Pas besoin de vous lancer dans des recherches de métiers exhaustives sur Internet. Si certaines personnes ont une passion ou découvrent de nouvelles opportunités en cours de carrière, d'autres procéderont plus rationnellement en étudiant les secteurs qui ne connaissent pas la crise et où il y a des perspectives d'évolution.

Que vous vous laissiez guider par la raison ou par le cœur, il y a quatre questions que vous devez vous poser au préalable.

  • Quelles connaissances théoriques ai-je et/ou qu'est-ce que je veux apprendre ? Cette première question va vous permettre d'identifier le bagage théorique que vous avez acquis lors de vos études, de vos dernières expériences professionnelles ou dans le cadre personnel. Selon la reconversion professionnelle choisie, vous pourrez cependant avoir besoin d'approfondir ce savoir via des formations.
  • Quelles sont mes compétences actuelles et celles que je souhaite maîtriser ? Attention à ne pas confondre connaissances et compétences. Les compétences sont une action, une façon de faire ou une tâche que vous maîtrisez, elles peuvent toucher autant le domaine comportemental, relationnel que technique. Par exemple, maîtriser WordPress, gérer la relation client ou bien savoir travailler en équipe. En listant toutes vos compétences, vous pourrez ainsi vous faire une idée de votre profil pour le rapprocher d'un secteur. N'hésitez pas à avoir recours à des services de bilan de compétence lors de ce processus.
  • Quel est mon objectif réel de vie ? Lorsque le besoin de changer d'emploi se fait sentir, on se remémore souvent ses passions de toujours, les rêves non encore réalisés pour diverses raisons. C'est parfois l'occasion de se débarrasser d'impératifs de carrière, mais aussi de réévaluer ses envies : la réalité du terrain et le métier tel qu'on l'avait imaginé sont souvent éloignés. Certains s'aperçoivent aussi que les décisions prises dans leur jeunesse ne correspondent plus à la personne qu'ils sont devenus.
  • Quel est mon environnement de travail idéal ? Si vous décidez de vous reconvertir professionnellement, il y a de fortes chances pour que votre environnement de travail précédent ne vous plaise pas. Faites donc une analyse de ce que vous aimez réellement et de ce que vous ne voulez pas retrouver dans votre futur emploi.

Voici quelques points à analyser :

  • Préférez-vous travailler de façon autonome ou en groupe ?
  • Avez-vous envie de travailler en plein air ou dans un bureau ?
  • Combien de temps maximum souhaitez-vous mettre pour vous rendre à votre lieu de travail ?
  • À quelle rémunération prétendez-vous ?
  • Quels sont vos horaires idéaux ?

Une fois que vous avez répondu à toutes ces questions, vous arriverez petit à petit à vous faire une idée de ce que vous voulez pour votre futur poste. Le but étant aussi d'être sûr de votre motivation, des raisons qui vous poussent à amorcer ce changement, pour vous les rappeler dans les moments de creux et retrouver l'état d'esprit qui a animé cette transition.

Choisir le bon emploi pour sa reconversion professionnelle

Au moment de choisir son nouveau poste, il est important de sélectionner un secteur d'activité avec des perspectives d'évolution. En étant rationnel, en vous reconvertissant, vous aurez un bagage moins important que ceux qui ont passé toute leur vie dans ce secteur, choisissez donc un domaine qui emploie, et qui soit rentable. Voici quelques exemples de secteurs propices à une reconversion professionnelle :

  • L'immobilier : ce secteur offre de nombreuses opportunités d'emplois et un grand panel de professions avec des évolutions de carrière possibles. C'est un secteur en constante évolution avec des postes accessibles à partir d'un bac+2.
  • La beauté : c'est un fait, le désir de soigner son apparence ne connaît pas la crise et le secteur recherche en permanence de nouveaux employés.
  • Service à la personne : avec une population vieillissante de plus en plus importante, le secteur du social et du service à la personne est très actif et en quête de professionnels, dans des structures variées (associations d'aide aux personnes handicapées, maison de retraite, entreprises d'insertion, travail à domicile pour des personnes âgées).
  • Secteur du numérique : en constante évolution, il offre de vraies opportunités d'emploi. C'est un secteur large, qui va des réseaux sociaux au webmarketing en passant par le Big Data. Les rémunérations sont en hausse depuis plusieurs années dans ce domaine et il propose de bonnes conditions ainsi que des opportunités en télétravail. Autre avantage, les formations ne sont pas forcément universitaires et vous pouvez trouver des formations courtes dans différents organismes et sur le net.

Ces exemples de secteurs ne sont qu'un échantillon de ceux propices à une reconversion professionnelle. Prenez tout de même en compte, pour chaque domaine d'intérêt, les perspectives d'évolution et l'environnement de travail.

Comment rédiger un CV après une reconversion professionnelle ?

Dans ce cas de figure, il est parfois difficile de savoir quelles informations pertinentes sélectionner pour son CV. Vos expériences professionnelles passées ne vont probablement pas correspondre à votre choix de reconversion.

Misez donc sur celles qui se rapprochent le plus de votre objectif et focalisez-vous sur les compétences transférables. Le service client, la gestion du temps, le travail en équipe, l'autonomie, faites des parallèles entre les compétences demandées. Passez en revue les offres d'emploi sur Indeed par exemple et analysez les attentes des entreprises sur chaque annonce et fiche de poste en matière de comportement, de « soft skills », de connaissances informatiques ou de maîtrise de langues étrangères... Veillez à utiliser les mots-clés de l'offre d'emploi.

Autre stratégie, faire du bénévolat, des stages, travailler en association et indiquer vos activités personnelles en lien avec le secteur ou le type d'emploi. Nous vous conseillons également de préciser en titre de votre CV que vous êtes en reconversion professionnelle.

Que faire si la reconversion professionnelle est un échec ?

Malgré toute la bonne volonté que l'on peut y mettre, il arrive que notre reconversion professionnelle n'aboutisse pas. Il faut donc s'y préparer en amont et envisager la possibilité de rester dans le même type d'emploi avant qu'une meilleure opportunité ne se présente. Restez ouvert à l'éventualité de devoir ajuster votre projet en cours de route.

Aussi, peut-être avez-vous la possibilité de rester dans le même secteur tout en changeant de métier ? Dans tous les cas, si votre reconversion professionnelle ne se passe pas comme vous l'avez prévu, essayez dans la mesure du possible d'analyser les raisons, pour mieux rebondir lorsqu'un nouveau projet se présentera.

Les points à retenir au moment d'aborder une reconversion professionnelle

Avant de quitter votre emploi actuel, faites dans un premier temps un bilan sur les emplois que vous avez occupés. Il est très important d'analyser clairement vos motivations et vos attentes pour savoir quel type de changement vous souhaitez.

Faites le point sur vos compétences. Votre ancienne expérience professionnelle peut et doit être valorisée même dans un autre métier : comment allez-vous l'utiliser ? Si vous changez de métier, peut-être pouvez-vous rester dans le même domaine ? Ou bien si vous voulez changer de type d'emploi, dans quel domaine pouvez-vous réutiliser facilement votre expérience ? Pensez déjà aux questions que l'on vous posera en entretien, comment allez-vous expliquer la logique entre un poste et un autre, justifier cette décision et mettre à profit votre précédente expérience ? Ainsi, identifiez les compétences et connaissances acquises qui seront transférables.

Une reconversion professionnelle n'est jamais un long fleuve tranquille, mais abordée correctement, une nouvelle et passionnante page de votre vie professionnelle s'ouvrira devant vous.

En lien avec ce sujet

Afficher plus 

Qu’est-ce que la relation client ?

Qu'est-ce que la relation client ? Découvrez-en les secrets, les enjeux pour les entreprises et les ficelles de sa gestion

Comment améliorer sa mémoire ?

Découvrez ce qu'est la mémoire, ses types, ainsi que les différentes causes de sa détérioration et les conseils à suivre pour favoriser son amélioration.