Pourquoi et comment effectuer une reconversion en soudeur ?

Mis à jour le 27 avril 2023

Envie de changer de travail et de vous diriger vers une profession manuelle ? Et si vous optiez pour une reconversion en soudeur ? Ce métier technique, aux multiples spécialisations, ne connaît en effet pas la crise. Dans ce guide, découvrez en quoi consiste la profession de soudeuse ou soudeur et comment y accéder.

Qu'est-ce qu'une reconversion professionnelle ?

  • « Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie »* disait Confucius. Effectuer une reconversion professionnelle consiste à faire le point sur ses aspirations professionnelles et engager des démarches, dans le but d'exercer un nouveau métier. Les motivations peuvent être diverses et sont propres à chacun : poste actuel trop exigeant, ennui au travail, manque de perspectives d'évolution, décalage entre ses valeurs et son emploi, quête de sens dans sa vie professionnelle ou encore licenciement.

La reconversion professionnelle peut aussi constituer une opportunité d'évolution professionnelle. En optant pour une nouvelle orientation, vous décidez d'acquérir de nouvelles compétences et connaissances et d'approfondir votre expertise. Si vous avez une passion pour le métal, la chaudronnerie ou les métiers manuels, une reconversion en soudeur pourrait certainement vous convenir.

Pourquoi réaliser une reconversion en soudeur ?

Pour effectuer une reconversion vers ce métier, il est utile de savoir concrètement ce que fait un soudeur, mais aussi quelles formations permettent d'y accéder et quel est le salaire moyen. Nous vous dévoilons tous ces éléments ci-dessous, afin de vous permettre d'avoir une vision globale de la profession que vous envisagez d'exercer.

Qu'est-ce qu'un soudeur ?

Chalumeau, porte-électrode ou torche de soudage à la main, le soudeur est un professionnel de la soudure, de la chaudronnerie ou du métal. Il s'agit d'un poste incontournable des métiers industriels. Le soudeur est chargé de couper, de façonner et d'assembler divers matériaux et pièces de métal que préparent les chaudronniers et tuyauteurs, pour en faire un ouvrage. Ces pièces ou matériaux sont portés à de très hautes températures grâce au principe de la fusion.
Les missions du soudeur diffèrent d'un lieu d'exercice à un autre, mais aussi en fonction de sa spécialité. Il existe de nombreuses techniques de soudage, telles que :

  • le soudage TIG (Tungsten Inert Gas) ;

  • le soudage par points ;

  • le coupage air-arc au carbone ;

  • le soudage plasma ;

  • le soudage à l'arc avec fil-électrode fourré ;

  • le soudage à l'arc sous flux en poudre ;

  • le soudage à l'arc sous gaz avec fil-électrode plein.

Pour mieux effectuer les tâches qui lui incombent et se protéger, ce professionnel porte en permanence une combinaison et un masque.

Quelles sont les diverses spécialités de la soudure ?

La soudure est une filière qui ne connaît pas la crise. De très nombreuses offres d'emploi de soudeur sont disponibles en ligne, dans des secteurs d'activité et domaines d'expertise divers, comme :

  • l'industrie et le transport navals ;

  • l'aéronautique ;

  • le nucléaire ;

  • l'automobile ;

  • la métallurgie ;

  • l'aérospatiale ;

  • le transport ferroviaire ;

  • l'énergie ;

  • l'agroalimentaire ;

  • la pétrochimie et la chimie ;

  • les ouvrages d'art ;

  • la maintenance industrielle ;

  • le BTP (Bâtiment Travaux Publics).

Le soudeur peut intervenir lorsqu'il faut effectuer des assemblages en acier ou en acier inoxydable, en aluminium ou en cuivre, en titane ou en zirconium.

Quelles sont les qualités requises pour se reconvertir dans la soudure ?

Pour réussir votre reconversion, vous devez posséder certaines qualités professionnelles. Un soudeur doit ainsi :

  • faire preuve de minutie et de dextérité ;

  • avoir une bonne résistance physique, car vous devrez travailler durant de longues heures en position debout, dans un environnement très bruyant ;

  • être disponible à tout moment, selon les besoins de l'entreprise ;

  • faire montre de rigueur et de précision.

Quelles sont les formations permettant d'exercer le métier de soudeur ?

Le métier de soudeur est technique et nécessite de suivre une formation spécifique, qui va vous permettre d'acquérir des compétences en phase avec les évolutions de ce métier. Certaines formations courtes peuvent convenir pour une reconversion professionnelle. Elles abordent plusieurs thématiques dont :

  • l'initiation et/ou le perfectionnement aux procédés de soudage (industriel, manuel ou encore oxyacétylénique ;

  • l'élaboration et la rédaction d'un cahier des charges ;

  • le repérage et l'identification des défauts d'une soudure de construction.

Vous pouvez passer par la voie classique en formation continue ou en effectuant une VAE (validation des acquis de l'expérience). Découvrez quelques exemples de formations de soudeur.

Niveau CAP

Vous pouvez vous diriger deux types de diplômes, si vous êtes titulaire du brevet des collèges :

  • le certificat d'aptitude professionnelle (CAP), qui se prépare en deux ans ;

  • ou le titre professionnel (TP), qui se déroule sur un an.

Vous pouvez ainsi opter pour :

  • le CAP Réalisations industrielles en chaudronnerie ou soudage option B soudage ;

  • le CAP Métallier ;

  • le TP Soudeur assembleur industriel ;

  • le TP Soudeur TIG électrode enrobée.

Niveau bac

Vous avez aussi la possibilité de préparer le bac pro Technicien en chaudronnerie industrielle. D'une durée de trois ans, cette formation permet d'obtenir le baccalauréat et ouvre ainsi la porte à d'éventuelles études supérieures.

Niveau bac+ 1

Si vous êtes titulaire du baccalauréat, vous pouvez aussi préparer une mention complémentaire (MC). La MC Technicien en soudage se déroule sur un an et permet d'acquérir toutes les compétences pour réaliser des soudures en autonomie, à l'aide d'outils manuels ou de machines à commande numérique.

Quel est le salaire d'un soudeur ?

Vous vous demandez peut-être à présent combien gagne un soudeur ? Sa rémunération varie en fonction de sa spécialité (par exemple : tuyauteur, mécanicien ou chaudronnier) et du lieu d'exercice. Le salaire moyen d'un soudeur est estimé à 2150 € par mois.

Les compétences opérationnelles

Les entreprises peinent à recruter des soudeurs qualifiés, en particulier lorsqu'elles recherchent des compétences très spécifiques. En vous reconvertissant vers ce type de profession, vous serez donc sur la bonne voie pour trouver un travail bien rémunéré rapidement. Vous devez toutefois posséder un certain nombre de compétences techniques. Ainsi vous devez être en mesure :

  • d'utiliser les outillages électroportatifs tels que scie électrique, ponceuse, chalumeau, porte-électrode ou torche de soudage ;

  • de manier les outils manuels et bureautiques ;

  • de maîtriser les normes de la qualité, de l'électricité et de la mécanique ;

  • de savoir lire les documents techniques relatifs au métier ;

  • de connaître parfaitement les règles de sécurité ;

  • de maîtriser les indicateurs de suivi de production et d'activité ;

  • de vérifier les éléments de sécurité sur les équipements de production ;

  • d'approvisionner les engins d'exploitation ;

  • de contrôler et détecter les dysfonctionnements d'un outil ou d'un équipement ;

  • de procéder à des réparations, des dépannages et à de la maintenance de premier niveau ;

  • de retirer des produits non conformes au cahier des charges.

Vous savez désormais comment effectuer une reconversion en soudeur. Si vous possédez les qualités nécessaires et que vous désirez vous investir dans une formation, vous réorienter vers ce métier peut se révéler un choix judicieux. N'hésitez pas à vous renseigner sur les possibilités de financement de votre formation !

À lire également :

  • Rédiger une lettre de présentation de soudeur

  • Rédiger un CV de soudeur : conseils et exemples

  • Comment devenir soudeur ?

Les salaires énoncés reflètent les informations sur la rémunération répertoriées sur Indeed au moment de la rédaction. Ces derniers peuvent varier en fonction de l'organisation qui recrute ainsi que de l'expérience, de la formation et du lieu de résidence du candidat.

Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.

Partager

Découvrir d'autres articles

  • Congés payés : qu’est-ce qu’un jour de fractionnement ?
  • Quel est le rôle du directeur financier dans l'entreprise ?
  • Exemple de lettre de démission en tant que salarié McDo
  • Les compétences managériales : quelles qualités pour un bon management ?
  • Comment faire un rapport de stage de 3ème ?
  • Les 10 compétences incontournables du facteur
  • Quelle est la différence entre arrêt de travail et arrêt maladie ?
  • Qu’est-ce qu’un contrôle qualité ?
  • Quelles sont les qualités requises pour être infirmier(-ère) ?
  • Tout savoir sur les cas de mutation professionnelle
  • Comment faire une enquête d'entreprise en 4 étapes
  • Quels sont les avantages de l'alternance travail-études pour l'étudiant ?