Entretien d’embauche

L'entretien téléphonique

De nos jours, de plus en plus d'entreprises ont recours à l'entretien téléphonique dans le cadre de la procédure de recrutement. Il s'agit principalement d'une étape préliminaire à l'entretien et d'un premier filtrage des candidats. En tant que postulant, vous devez donc vous attendre à être invité à un entretien téléphonique.

Bien que ce soit un bon signe, cela représente un nouveau défi : convaincre au téléphone n'est pas la même chose que lors d'un entretien physique. Dans cet article, nous vous expliquons comment maîtriser l'entretien téléphonique, comment il est mené, quelles questions vous seront posées et quelles sont les erreurs à éviter.

Pourquoi un entretien téléphonique ?

Vous vous en douterez, les raisons de sa popularité sont économiques et organisationnelles : l'entretien téléphonique permet de gagner du temps et de l'argent. Les candidatures sont souvent nombreuses, surtout si l'offre d'emploi est publiée sur le net, et les responsables des ressources humaines optimisent les processus en limitant le nombre d'entretien personnel.

En outre, le télétravail se multipliant et taille de l'organisation oblige (le siège des ressources humaines et le lieu de travail étant parfois à des endroits différents), l'entretien téléphonique simplifie la logistique et la durée du processus. Ce procédé est aussi particulièrement prisé des agences de recrutement qui présélectionnent avec soin les candidats pour les présenter aux entreprises et affinent leur recherche de cette manière.

Quand a lieu l'entretien téléphonique ?

En général, les entreprises préviennent et prennent rendez-vous par e-mail. Mais les responsables du recrutement peuvent décider de surprendre les candidats et les appeler sans crier gare. Dans cette situation, c'est à vous de décider si vous êtes à même de mener cet entretien :

  • Êtes-vous dans de bonnes conditions psychologiques (sans stress externe par exemple) ? ;
  • Êtes-vous physiquement apte à prendre cet appel : dans un endroit calme (sans bruit de la rue), avec suffisamment d'intimité (pas au bureau dans votre entreprise actuelle par exemple) ? ;
  • Avez-vous le temps de mener un entretien téléphonique spontané ?

Si oui, alors, prenez l'appel et prouvez votre compétence et votre confiance en vous.

Vous pouvez également refuser un entretien inopiné, sans vous perdre en justifications. Excusez-vous de ne pas avoir le temps ou expliquez que vous avez un impératif et suggérez immédiatement de prendre un nouveau rendez-vous pour l'entretien le plus tôt possible.

Un entretien téléphonique de 20 minutes ne porte généralement que sur quelques informations de base vous concernant, à propos de votre CV et des éventuelles lacunes à combler.

Si l'entretien dure jusqu'à une heure, vous devez vous attendre à des questions plus approfondies sur votre personnalité, vos projets, vos objectifs, et vous devrez vous y préparer comme pour un entretien d'embauche physique.

Comment se déroule l'entretien téléphonique ?

S'il est similaire à un entretien physique, la procédure peut toutefois varier sur quelques points.

Salutations et présentations

Au début de l'entretien, saluez brièvement votre interlocuteur. Il vous expliquera probablement le déroulement de l'appel, qui s'ouvre en général par des présentations, d'abord la sienne, puis vient votre tour. Cet exercice est ce qu'on appelle le pitch : il s'agit de décliner votre identité et de donner un résumé et un aperçu bref et dynamique de votre carrière jusqu'à présent. Il faudra vous y préparer à l'avance. Orientez-vous pour cela sur votre CV et concentrez-vous sur les expériences et les compétences qui sont pertinentes au poste que vous visez.

Attendez-vous à ce qu'on vous pose des questions sur certains points et à ce que le recruteur demande des détails et des éclaircissements supplémentaires.

Attentes et exigences

L'entretien téléphonique est là pour définir votre adéquation au poste et à l'entreprise. Le recruteur vous demandera donc souvent quelles sont vos aspirations et vos attentes concernant l'emploi. C'est l'occasion pour vous de montrer ce que vous savez faire en expliquant ce qui vous a attiré par rapport à votre poste actuel.

Questions et informations

Comme dans un entretien physique, les questions sont un aspect central de l'entretien téléphonique. Le recruteur voudra savoir qui vous êtes derrière la façade du CV, préparez-vous donc à répondre à un grand nombre de questions.

Conditions de l'emploi

Les conditions générales du poste sont généralement clarifiées lors de l'entretien. Cela inclut, par exemple, la date de début possible, l'horaire ou vos prétentions salariales.

Autres questions et au revoir

À la fin de l'entretien, vous aurez la possibilité de poser vos propres questions. Profitez-en pour en savoir plus sur l'emploi et l'employeur. Elles sont aussi un test de la qualité de votre préparation. Plus les questions sont intelligentes, plus vous accumulez de points positifs. Enfin, au moment des au revoir, si l'interlocuteur ne le mentionne pas, demandez quelle est la prochaine étape du processus, quand vous pouvez vous attendre à un retour.

Conseils pour un entretien téléphonique réussi

Vous devez prendre cet entretien au sérieux et faire preuve d'attitude professionnelle, autant que si le responsable des ressources humaines était assis en face de vous. Grâce aux règles et conseils suivants, vous surmonterez l'obstacle sans problème.

Avant l'entretien

Avant de passer votre entretien téléphonique, quelques préalables vous aideront à remporter l'épreuve haut la main.

  • Recueillir des informations: Visitez à l'avance le site Web de l'entreprise et recueillez en général le plus d'informations possible sur l'employeur : taille, secteur d'activité, produits, projets...
  • Relire l'offre d'emploi: Revoyez bien l'offre d'emploi avant l'entretien et n'hésitez pas à prendre des notes concernant les qualifications et les caractéristiques attendues. Réfléchissez à la façon de les mettre consciemment en valeur, avec des exemples à l'appui. Profitez-en aussi pour préparer vos propres questions pour la fin de l'entretien sur les points qui vous intéressent ou les éléments flous.
  • Préparer une présentation et des réponses aux questions courantes: Entraînez-vous à vous présenter de façon claire, concise et pertinente. Certaines questions classiques, comme celle des qualités et des défauts ou du pourquoi vous êtes le candidat idéal, peuvent s'anticiper. Ayez bien en tête vos expériences et préparez-vous à expliquer votre rôle dans telle ou telle organisation. En outre, gardez votre candidature et votre CV à portée de main.
  • Recherches sur l'interlocuteur: Si vous connaissez déjà le nom de la personne à qui vous allez parler, faites votre enquête sur le site de l'entreprise ou les réseaux professionnels. Cela vous permettra d'une part d'être plus serein en ayant une image de la personne en tête et éventuellement de trouver des éléments de conversation.
  • Vérifier son téléphone: Si vous le pouvez, utilisez un téléphone fixe. Sinon, assurez-vous que la batterie de votre téléphone portable est chargée et que la connexion est stable.
  • S'habiller convenablement: Cela peut sembler bizarre en étant au téléphone, mais ce point contribue à la réussite des appels : il est psychologiquement prouvé que les vêtements ont une influence sur notre comportement, et s'habiller de façon formelle garantit une attitude plus professionnelle et alerte.

Lors de l'entretien téléphonique

Durant l'appel, soyez attentif à certain nombre de comportements.

  • Faire attention à sa voix: Assurez-vous de parler clairement et avec confiance. Régulez votre respiration, le volume de votre voix et surtout votre débit. La plupart des gens parlent trop vite quand ils sont stressés. Pour vous aider, n'hésitez pas à vous lever et à adopter une position ferme. Aussi, se préparer à l'entretien au téléphone avec des proches vous permettra de vous mettre en situation.
  • Terminer ses phrases: En entretien, le stress nous fait parfois parler sans réfléchir et nous avons tendance à changer de sujet et à laisser des phrases en suspens. Dans la mesure du possible, efforcez-vous de faire des phrases courtes et précises. Allez au cœur du problème. Vous êtes nerveux, c'est compréhensible. Cependant, ne vous laissez pas emporter.
  • Faire preuve d'initiative: Les entretiens téléphoniques sont des conversations, des dialogues auxquels participent les deux parties. Ils ne doivent pas devenir des interrogatoires composés uniquement de questions et de vos réponses. Faites preuve d'initiative, menez la conversation, rebondissez sur les propos de votre interlocuteur avec des questions.
  • Soigner son expression: Certaines personnes ont tendance à adopter une façon de parler plus familière au téléphone, nous avons tous un ami qui a fini une conversation importante avec un « bisous » spontané à son chef par exemple. N'oubliez pas que vous êtes en entretien. Vous devriez également éviter les « euh », « hum », tics de langage et autres mots de remplissage.
  • Se mettre à l'abri des distractions: Cela peut sembler une évidence : ne pas manger, ne pas fumer, ne pas taper sur son ordinateur portable et ne pas regarder la télévision pendant l'appel téléphonique sont des indispensables.
  • Avoir de l'eau à proximité: La nervosité peut assécher la gorge. Gardez donc toujours un verre d'eau plate à portée de main. Évitez l'eau pétillante et les accidents auditifs qu'elle peut entraîner.
  • Être à l'écoute: N'interrompez jamais votre interlocuteur et laissez-le finir ses phrases. Ce n'est pas qu'une question de politesse : agir trop vivement en entretien peut donnera une mauvaise impression de vous.

Comment savoir si l'entretien téléphonique s'est bien passé ?

La plupart des professionnels des ressources humaines auront des réactions neutres pour ne pas vous laisser deviner l'issue de l'entretien. Mais il y a quelques indications et signes qui montrent que cela s'est bien passé pour vous :

  • L'entretien a duré plus longtemps que prévu ;
  • Les questions ont été détaillées et ont suscité un vif intérêt ;
  • Vous étiez sur la même longueur d'onde que le recruteur ;
  • Vos questions ont été bien reçues ;
  • Vous avez reçu un e-mail de remerciement avec des retours positifs.

Le signe le plus clair étant bien sûr une invitation à la prochaine étape à préparer : l'entretien en personne !

En lien avec ce sujet

Afficher plus 

Sur quelles qualités s’appuyer lors d’un entretien ?

Certaines qualités sont essentielles pour la bonne marche de l’entreprise et de votre travail. Lesquelles devez-vous mettre en avant lors d’un entretien ?

Conseils pour rédiger un mail après entretien attrayant

Candidats pour un poste, n'oubliez pas le mail d'après entretien, un excellent moyen de faire bonne impression ! Découvrez comment bien rédiger ce message.