Entretien d’embauche

Écrire un e-mail de relance après un entretien

Vous avez réussi à décrocher un entretien d'embauche et tout s'est bien passé, mais quelques jours plus tard, vous n'avez toujours pas de retour. Rassurez-vous, il n'y a pas nécessairement lieu de s'inquiéter. Mais cela peut être le signe qu'il est temps de penser à envoyer un e-mail de relance. En effet, prendre contact avec le recruteur après un entretien est parfois nécessaire, voire attendu.

Mais pour ne pas faire de faux-pas, il est important de faire attention au timing, à la forme et au fond de votre message. Voici les clés pour savoir quand et comment adresser un e-mail de relance à un recruteur.

Faut-il envoyer un e-mail de relance après un entretien ?

Avant d'envoyer un e-mail de relance après un entretien d'embauche, prenez le temps de reconsidérer la situation. Il y a quelques jours, vous avez passé cet entretien pour le poste que vous convoitiez et tout s'est bien passé. Vous avez su mettre en avant vos atouts et votre expérience, et vous avez peut-être même sympathisé avec le recruteur.

Pourtant, les jours passent et vous n'avez toujours pas de nouvelles de votre candidature. Vous commencez à douter, à vous demander si vous avez vraiment réussi cet entretien et si votre candidature est dans la shortlist.

Pour en avoir le cœur net et ne pas vous faire oublier, rien de mieux que de relancer le recruteur. Mais ne vous précipitez-pas ! Même si vous estimez que tout s'est parfaitement passé, respectez un certain délai. Il est tout à fait normal que le recruteur prenne le temps d'étudier votre candidature. Cela est d'autant plus vrai dans les grandes entreprises, où les décideurs sont multiples : votre candidature pourra donc faire l'objet de discussions entre plusieurs personnes avant que l'on prenne la décision de vous rappeler.

Quand envoyer un e-mail de relance ?

Il est en général recommandé d'attendre environ 10 jours avant de faire une première relance par e-mail. Si vous n'avez pas de nouvelles à l'issue de ce délai, il est temps de prendre votre plus belle plume pour vous rappeler au bon souvenir du recruteur.

Si la date à laquelle vous serez recontacté a été évoquée en entretien, ne relancez pas avant celle-ci. Et si le délai annoncé par le recruteur est dépassé, laissez tout de même s'écouler deux jours avant de revenir vers lui. En respectant ce temps de réflexion, vous démontrez que vous savez faire preuve de patience, de sang-froid et de courtoisie.

Tenez-compte de la taille de l'entreprise

Prenez également en compte le type de candidature et la taille de l'entreprise : cela peut vous aider à évaluer le moment propice pour relancer. De toute évidence, l'examen d'une candidature spontanée prendra plus de temps que celui d'un poste pour lequel un remplacement est urgent. De même, les grandes entreprises ont généralement des processus de recrutement très codifiés, qui sont plus longs. Vous devrez donc patienter un peu plus longtemps, jusqu'à 15 jours, pour prendre des nouvelles de votre candidature.

Enfin, mettez-vous à la place du recruteur avant de prendre contact, pour bien choisir votre moment. Il y a de fortes chances que celui-ci soit très occupé : choisissez un timing adapté pour l'envoi de votre e-mail. Évitez le lundi matin, pour que votre message ne soit pas noyé parmi les nombreux autres messages reçus pendant le week-end. N'écrivez pas non plus le vendredi après-midi, veille du week-end : le recruteur pourrait voir votre message sans avoir le temps d'y répondre, et ensuite l'oublier.

Pourquoi est-ce important de relancer après un entretien ?

Les raisons pour lesquelles un recruteur laisse passer du temps avant de vous recontacter peuvent être multiples.

Il est fort probable que celui-ci soit très pris par d'autres tâches. Mais parfois, il est aussi possible qu'il attende de votre part un suivi de l'évolution de votre candidature. Faire une relance, c'est avant tout démontrer sa motivation à obtenir le poste. Si elle est effectuée dans les temps, la relance sera perçue de façon positive par le potentiel futur employeur.

Enfin, si une date de prise de contact a été évoquée lors de l'entretien d'embauche, recontacter le recruteur peu de temps à l'issue de celle-ci est un gage de professionnalisme. Cela montre que vous avez été attentif, et peut aussi prouver au recruteur votre capacité à assister et épauler vos supérieurs.

Réussir un e-mail de relance d'entretien

Vous savez désormais quand il faut relancer ; mais comment le faire de manière appropriée et réussir son e-mail de relance ?

La première chose à faire est de choisir entre l'e-mail et le téléphone. De manière générale, l'envoi d'un e-mail est privilégié, car il est moins intrusif. Tâchez de l'adresser directement à la personne que vous avez rencontrée lors de l'entretien. Si vous n'avez pas ses coordonnées, passez un coup de fil à la réception pour demander son adresse e-mail.

Vous pouvez de même obtenir le contact d'autres personnes présentes lors de l'entretien, ou tout simplement demander au recruteur de leur transférer votre message.

À quoi servira l'e-mail de relance ?

Votre e-mail de relance servira principalement à deux choses : tout d'abord, à reprendre contact avec le recruteur et vous rappeler à son bon souvenir. La meilleure façon de le faire est de remercier le recruteur de vous avoir accordé du temps. Ensuite et surtout, l'e-mail de relance vise à démontrer vos motivations et vos qualifications pour le poste. Il doit donc être bref et synthétiser les raisons pour lesquelles vous souhaitez ce poste.

Vous pouvez par exemple écrire un message de ce type :

« Monsieur/Madame, Suite à notre entretien du [date] pour le poste de [nom du poste], je souhaitais vous remercier d'avoir pris du temps pour m'accorder cet échange particulièrement enrichissant. Cela a renforcé ma motivation à rejoindre votre entreprise et mon intérêt pour ce poste qui correspond à mes attentes professionnelles. Je souhaiterais savoir si vous êtes déjà en mesure de me donner des précisions sur l'évolution de ma candidature. Savez-vous sous quels délais je peux attendre un retour ? Dans l'attente d'une réponse de votre part, je vous prie d'agréer… »

Que faire lorsque l'e-mail de relance reste sans réponse ?

Vous avez réussi l'étape de l'entretien, vous avez fait suivre votre candidature d'un e-mail de relance, mais au bout du compte, vous n'avez toujours pas de nouvelles. Que faire et comment avoir des nouvelles de votre candidature sans harceler le recruteur ?

Il est possible d'envoyer un nouveau message de relance par semaine, dans un maximum de trois semaines de suite. Réitérez simplement en quelques lignes votre intérêt pour le poste et votre disponibilité.

Envisagez une relance par téléphone

Si vous n'avez pas de nouvelles après un ou deux messages, il est également possible de faire une relance par téléphone. Cela s'applique particulièrement aux petites entreprises, avec lesquelles le contact direct est plus facile.

Tentez de joindre directement la personne que vous avez vue pendant l'entretien. Si vous n'avez pas sa ligne directe, appelez le standard pour être mis en relation. Présentez-vous simplement en disant par exemple : « Je m'appelle [votre nom] et j'ai rencontré M./Mme [nom du recruteur] pour un entretien le [date]. J'aurais souhaité m'entretenir brièvement avec lui/elle. Serait-il possible de lui parler ?

» Il peut également arriver que votre interlocuteur soit occupé et que le standard ne puisse pas vous mettre en relation. Dans ce cas, laissez un message si vous le pouvez, en indiquant simplement votre nom et l'objet de votre appel. Surtout, ne rappelez pas plusieurs fois dans la même journée : votre insistance peut être perçue comme un manque de patience et de professionnalisme.

L'e-mail de remerciement, une alternative au message de relance

Avant même de considérer l'e-mail de relance, il est également bien vu d'envoyer un e-mail de remerciement après un entretien. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez écrire un bref message au recruteur dans les jours qui suivent. Contrairement au message de relance, l'e-mail de remerciement doit être écrit dans les 24 heures à 48 heures qui suivent la rencontre.

Adressez ce message à toutes les personnes présentes durant l'entretien. Faites bref, car leur temps est précieux : limitez votre e-mail à 6 à 10 lignes au maximum. Et surtout, ne faites pas une redite de votre CV et de votre lettre de motivation.

L'objet de ce message est avant tout de remercier le recruteur de vous avoir rencontré. Faites ensuite un bilan de l'entretien en quelques lignes : cela permet de démontrer que vous avez bien cerné le poste et ses besoins. Vous pouvez également en profiter pour ajouter un élément important de votre candidature qui aurait été omis pendant l'entretien, ou mieux encore, que le recruteur vous a demandé. Enfin, réitérez votre disponibilité et invitez le recruteur à prendre contact avec vous prochainement.

En lien avec ce sujet

Afficher plus 

Les entretiens en ligne désormais disponibles sur Indeed

Grâce à Indeed, finie l'attente interminable après avoir envoyé votre candidature. Programmez directement votre entretien après avoir répondu à quelques questions de présélection. Découvrez le système d'entretiens en ligne sur Indeed.

Pourquoi faire une simulation d'entretien d'embauche ?

Connaissez-vous la simulation d'entretien d'embauche ? Cet exercice vous permet de vous préparer à un véritable entretien afin d'être plus à l'aise le jour J.