Comment répondre à la question « Pourquoi vous et pas un autre ? » en entretien

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

Mis à jour le 11 février 2021 | Publié le 15 décembre 2020

Mis à jour le 11 février 2021

Publié le 15 décembre 2020

L'équipe éditoriale d'Indeed est diversifiée et talentueuse. Elle est composée de rédacteurs, de chercheurs et de spécialistes qui ont accès aux données et aux informations d'Indeed pour fournir des conseils utiles afin de guider votre parcours professionnel.

« Pourquoi vous et pas un autre » est un classique qui entre dans le palmarès des questions les plus posées en entretien. Pourtant, les recruteurs s'accordent sur le fait qu'elle déstabilise souvent les candidats. Alors, comment se préparer correctement à répondre à cette question clé ? Découvrez dans cet article les objectifs des recruteurs avec cette question et tous nos conseils pour y répondre au mieux.

Que cherche à savoir le recruteur avec cette question ?

En entretien d'embauche, les recruteurs disposent de peu de temps pour en apprendre le plus possible sur vous. S'il est facile de vérifier les connaissances techniques, c'est analyser le caractère et le « savoir-être » du candidat qui intéresse particulièrement les responsables des ressources humaines. Dans cette quête du candidat qui va répondre le plus aux exigences du poste, la question « pourquoi vous et pas un autre ? » vient remplir trois objectifs précis.

Démontrer l'assurance du candidat

Le recruteur veut savoir où se trouve le curseur : un manque de confiance en soi nuit en général à la bonne avancée de vos projets et empêche les employés de faire valoir leurs idées ou de défendre leur position, et un excès de confiance en soi est parfois rédhibitoire pour le travail en équipe. En outre, le recruteur va essayer d'évaluer si une personne a tendance à se surestimer, pour mettre en perspective les informations du CV du candidat.

Vérifier la compréhension des enjeux du poste

Le recruteur souhaite par cette question voir si vous connaissez ses véritables besoins et si vous saurez y répondre.

Connaître le niveau de motivation du candidat

La question peut aussi être vue dans un sens comme étant : pourquoi mon entreprise et pas une autre ? Le recruteur ne veut pas de réponse générique et il souhaite jauger de votre motivation à rentrer chez lui, dans ce poste en particulier : pourquoi est-il fait pour vous ?

Cette question est souvent posée en fin d'entretien, vous devez donc y répondre de la meilleure des manières afin de laisser une bonne image au responsable du recrutement. De nombreux candidats considèrent cette question comme une question piège, alors qu'il n'en est rien. En effet, si le recruteur vous la pose, c'est parce qu'il a été séduit par votre profil. Il cherche alors un moyen de conforter ses certitudes afin de valider son choix.

Les erreurs à ne pas commettre

Si le recruteur attend d'être rassuré, donner la bonne réponse est primordiale si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté. Voici trois erreurs à ne pas commettre.

Donner une réponse bancale

La première erreur serait de ne pas suffisamment préparer la question « pourquoi vous et pas un autre » et donner une réponse maladroite ou non ciblée sur le poste comme par exemple :

  • « Parce que je suis sorti dans les 10 premiers de ma promotion » ;

  • « Parce que postuler pour occuper ce poste dans votre entreprise me motive beaucoup » ;

  • « Parce que mon CV vous a poussé à m'appeler pour un entretien. »

Ne pas répondre ou dire que vous n'avez pas la réponse

Vous vous imaginez bien que si la majorité des évaluateurs de candidats posent cette question, c'est parce qu'ils attendent une réponse. Alors ne pas y répondre serait ne pas jouer le jeu de l'entretien et perdre une opportunité directe de vous vendre.

Il serait encore plus maladroit de reconnaître que vous ne savez pas pourquoi. Les entreprises attendent des candidats qu'ils reconnaissent leur valeur, et qu'ils viennent répondre à leurs besoins avec des compétences.

Se proclamer le meilleur candidat sans se justifier

Bien que le but de la question soit d'évaluer votre confiance en vous, attention à ne pas verser dans la vantardise. En effet, répondre « parce que je suis le meilleur » donnerait de vous une image arrogante, même si c'est sur le ton de l'humour.

Établir les besoin de l'entreprise

Alors, comment répondre ? Bien sûr, vous ne savez pas qui sont les autres candidats. Il ne s'agit pas de faire des conjectures ici, même s'il peut sembler que la question vous demande de vous comparer. En réalité, le recruteur veut savoir en quelques points pourquoi vous pensez être adapté au poste et en quoi vous allez répondre à ses besoins.

La première étape va donc être de relire l'offre d'emploi et de lister tous les critères de recherche. Ensuite, prenez un moment pour vous mettre à la place du recruteur, où des personnes avec lesquelles vous pourriez travailler dans le futur : en général, en tant que client, qu'aimez-vous chez un commercial ? En tant que collaborateur, qu'aimez-vous chez un collègue qui travaille dans votre équipe de logistique ? Quels sont les points qui font qu'un comptable est un bon comptable pour vous ? Appuyez-vous sur vos expériences passées.

Vous aurez ainsi une première idée des attentes de l'entreprise.

Les points à explorer pour bien préparer votre réponse

Établissez ensuite des liens avec votre parcours : quelles sont les expériences et les aptitudes qui sont vraiment particulières à votre profil et qui répondent à ces besoins ? Vous pouvez même prendre le problème à l'envers : « mon expérience en tant qu'acheteur il y a quelques années m'a permis de travailler avec un grand nombre de commerciaux, j'ai appris de première main les stratégies et les attitudes qui fonctionnent, je saurais donc vous apporter une approche des ventes ciblée sur les clients. »

  • Vos aptitudes académiques

Faites le point sur vos connaissances et vos acquis académiques : y en a-t-il certains qui sont recherchés par l'entreprise, avez-vous fait une formation reconnue ou qui vous différencie ?

  • La connaissance de l'entreprise

Y a-t-il une raison particulière qui fait que vous voulez entrer dans cette structure ? Soulignez-le si vous vous sentez en phase avec la culture d'entreprise, ses valeurs ou ses priorités.

  • La valorisation de vos compétences

Faites le point sur vos compétences techniques, mais aussi interpersonnelles. Vos expériences passées vous ont-elles permis d'en développer certaines à fond ?

  • L'expression de votre motivation

Cet aspect est souvent oublié par les candidats, mais si vous aimez vraiment ce que vous faites, dites-le. Être passionné par son métier est un atout. En outre, vous pouvez aussi parler de votre envie de franchir un palier dans votre carrière : vous avez envie d'aller plus loin et vous avez de l'énergie à revendre, ce qui est recherché.

  • La capacité à démontrer vos aptitudes

Lors de l'entretien, vous devez rassurer le recruteur sur les profits que l'entreprise fera avec votre présence dans leurs rangs. Entraînez-vous à présenter vos réalisations avec des chiffres précis pour conforter le recruteur dans l'idée que vous êtes le meilleur choix.

Alors, comment répondre ?

Une fois que vous avez fait le point sur votre profil et votre adéquation au poste, gardez les éléments principaux et expliquez chacun d'entre eux. Il ne s'agit pas d'affirmer vos arguments sans les étayer :

« Parce que mes années passées au sein de l'entreprise A m'ont permis de me créer un réseau important de clients. Mon répertoire pourrait se révéler très utile. »

« Parce que pendant mon année à l'étranger, j'ai appris à maîtriser l'anglais et je saurais vous être utile dans les partenariats avec des clients internationaux. »

Vous pouvez aussi jouer sur un élément non professionnel que vous n'aurez peut-être pas développé dans votre CV ou votre lettre de motivation comme :

« S'il est vrai que je n'ai jamais eu d'expérience de manager en tant que tel, j'ai pratiqué pendant longtemps la natation en compétition et j'entraîne maintenant les adolescents de mon club et organise leurs championnats. J'ai dû apprendre à gérer un groupe, sa logistique et les différentes personnalités, à maintenir l'équipe soudée dans des moments parfois stressants, expérience que je saurai mettre à profit. »

En clair

Avec la question « Pourquoi vous et pas un autre ? », le recruteur souhaite que vous listiez vos arguments principaux, ceux qui sont spécifiques à votre parcours. C'est l'occasion pour vous de citer vos points forts par rapport à l'offre et de réaffirmer au recruteur que vous répondrez à ses besoins.

Ayez confiance en vous, et si vous avez besoin de vous rassurer, dites-vous que les autres candidats auront sûrement des lacunes dans leur dossier. Vous n'en savez rien, c'est vrai, mais le candidat parfait n'existe pas. N'oubliez pas que les entreprises publient des offres « théoriques » et que personne ne cochera toutes les cases. Alors, ignorez les points sur lesquels vous n'êtes pas formés, vous apprendrez, et montrez que votre parcours fera de vous un employé spécial.

Découvrir d'autres articles