Entretien d’embauche

Pourquoi faire une simulation d'entretien d'embauche ?

Avant de passer un entretien d’embauche, il est conseillé de s’entraîner pour être prêt et à l’aise le jour J. La simulation d’entretien d’embauche est donc la solution idéale pour vous préparer à votre futur tête à tête avec un recruteur : dans des conditions similaires à un véritable entretien d’embauche, vous apprendrez à répondre de façon fluide aux questions standards. Découvrez ce qu’est exactement une simulation d’entretien d’embauche et comment vous y préparer.

Qu’est-ce qu’une simulation d’entretien d’embauche ?

Une simulation d’entretien d’embauche est un entraînement pour le candidat, qui reproduit des conditions d’entretien. Il s’entraîne à répondre à des questions, adopter une attitude professionnelle et paraître le plus à l’aise possible pour mettre le recruteur en confiance. La simulation d’entretien vous permet de vous préparer pour une entrevue en face-à-face bien sûr, mais aussi pour un entretien téléphonique.

Pour organiser une simulation d’entretien d’embauche, vous pouvez faire appel à vos proches, notamment ceux qui ont déjà une belle expérience professionnelle, mais il est encore plus pertinent de se tourner vers un conseiller spécialisé dans ce domaine. Dans tous les cas, il faut que la personne en face de vous se mette véritablement dans la peau d’un recruteur et soit capable de vous faire un retour constructif sur votre performance : vous pourrez ainsi vous améliorer en prévision du véritable entretien d’embauche.

Quel est l’intérêt d’une simulation d’entretien d’embauche ?

Si vous êtes tout juste diplômé ou si vous n’avez pas effectué beaucoup d’entretiens dans votre vie, la perspective de vous retrouver face à un recruteur peut être stressante. En recréant une situation d’entretien, vous apprendrez à être plus à l’aise, à faire attention à votre langage corporel et à vous préparer à tout type de question.

C’est aussi l’occasion de façonner vos meilleurs arguments. Même si les questions diffèrent en fonction des entreprises et des recruteurs, les entretiens d’embauche ont pour but d’apprendre à vous connaître et à cerner vos compétences afin de savoir si vous êtes le candidat idéal pour le poste proposé. Une simulation d’entretien d’embauche est l’occasion d’anticiper vos réponses et d’avoir tous les éléments en tête pour les formuler de façon naturelle le jour du rendez-vous.

Organiser une simulation d’entretien d’embauche

Même si ce n’est qu’une simulation, il est conseillé de se mettre dans les conditions les plus proches d’un véritable entretien d’embauche. Suivez ces quelques conseils pour réussir votre simulation d’entretien.

Trouvez le « faux recruteur » idéal

Pour votre simulation d’entretien d’embauche, vous aurez peut-être envie de faire appel à quelqu’un que vous connaissez et en qui vous avez confiance pour vous sentir plus à l’aise. Cela peut être une bonne idée si vous êtes vraiment nerveux et si vous êtes sûrs que la personne que vous aurez choisie sera capable de rester dans son rôle.

Cependant, il est préférable de demander à un professionnel de vous aider dans votre simulation d’entretien. Un conseiller d’orientation ou un conseiller d’insertion professionnelle est formé pour ce genre de situation et saura vous faire un retour honnête et constructif sur votre performance.

Si vous ne trouvez personne pour diriger cet entretien, certains sites Internet offrent également des simulateurs en ligne gratuits avec une large variété de questions pour que vous puissiez vous entraîner.

Choisissez une tenue adéquate

Même si votre simulation d’entretien d’embauche se fait avec un membre de votre foyer, pas question de rester en pyjama ! Vous devez vous comporter comme si vous étiez véritablement face à un recruteur potentiel, et donc choisir une tenue appropriée, que ce soit pour un entretien en physique ou en vidéo. Même pour un entretien téléphonique, il est conseillé de choisir une tenue adéquate pour vous mettre en condition et adopter une attitude professionnelle.

Bien que votre tenue doive être particulièrement soignée le jour J, essayez quand même de rester proche de votre style habituel. Choisissez des vêtements de votre garde-robe dans lesquels vous vous sentez bien afin d’être à l’aise et de ne pas vous inquiéter de votre allure. Une tenue professionnelle vous donnera confiance en vous et vous permettra de vous concentrer uniquement sur vos paroles et pas sur votre apparence.

Préparez un environnement professionnel

Encore une fois, même si vous faites votre simulation d’entretien d’embauche chez vous, assurez-vous de reproduire le plus fidèlement possible les conditions d’un vrai entretien. Ne vous asseyez pas à côté de la personne qui va mener la discussion mais en face d’elle, de préférence avec une table ou un bureau entre vous. Munissez-vous d’un carnet pour prendre des notes sur ce que dira votre interlocuteur mais aussi pour avoir sous les yeux les éventuelles questions que vous voulez poser. Assurez-vous également d’avoir votre CV et/ou votre portfolio à portée de main pour le présenter au faux recruteur.

Si vous vous préparez pour un entretien téléphonique ou en visioconférence, choisissez une pièce calme, avec une décoration neutre, et où le réseau Internet est suffisamment performant pour éviter les coupures. Assurez-vous de ne pas être dérangé durant l’entretien et pensez bien à recharger au préalable votre téléphone ou votre ordinateur.

Travaillez vos réponses

Organiser une simulation d’entretien d’embauche est l’occasion pour vous de préparer un maximum de réponses aux éventuelles questions qu’un recruteur pourrait vous poser. Selon l’emploi auquel vous souhaitez postuler et l’entreprise que vous souhaitez rejoindre, préparez une liste de questions susceptibles d’être posées lors d’un véritable entretien d’embauche. Pendant la simulation, entraînez-vous à y répondre de la manière la plus fluide possible en essayant au maximum de faire le lien entre votre savoir-faire professionnel et les compétences demandées.

Les recruteurs aiment les réponses concrètes qui s’appuient sur des faits et des situations vécues. Pour vous aider à répondre de façon claire et concise, vous pouvez vous appuyer sur la méthode dite « STAR » : vous décrivez une Situation, puis la Tâche que vous aviez à effectuer, les Actions que vous avez mises en place pour régler un problème ou mener un projet à bien, et enfin le Résultat obtenu grâce à vos décisions.

Surtout, prenez votre temps. Profitez de la simulation d’entretien d’embauche pour apprendre à faire des pauses et accepter qu’il y ait parfois des blancs dans la conversation. Le recruteur sait que vous avez besoin de réfléchir avant de donner votre réponse et ne vous en voudra pas de rester silencieux quelques instants.

Faites des recherches sur l’entreprise

Le mieux, pour une simulation d’entretien d’embauche, est d’avoir une entreprise et un poste en tête, même si vous n’avez pas encore eu de retour sur votre candidature. Il faut donc être renseigné sur les spécificités de la société, sur ses valeurs, les missions proposées, les évolutions envisagées… Si l’entreprise que vous souhaitez rejoindre dispose d’un site web, étudiez-le attentivement afin de préparer votre entretien au mieux.

Plus votre connaissance de l’entreprise sera approfondie, plus vos réponses seront pertinentes. Vous montrerez ainsi au recruteur que vous avez saisi les enjeux du poste proposé et que vous êtes un candidat à la fois compétent et motivé pour le poste.

Prenez en compte les retours de votre interlocuteur

Avant de commencer la simulation d’entretien d’embauche, si vous êtes face à quelqu’un dont ce n’est pas le métier, assurez-vous de lui donner une liste de choses à observer : votre façon de parler, votre langage corporel, la pertinence de vos réponses, votre niveau de stress… Grâce à ces critères précis établis au préalable, votre interlocuteur sera capable de vous faire un retour constructif qui vous permettra de vous améliorer et d’être fin prêt pour le véritable entretien d’embauche.

L’idéal serait d’organiser plusieurs simulations, avec des professionnels et des non-professionnels. Les professionnels connaissent le monde du travail et les entretiens : ils pourront donc vous faire un retour objectif et vous aider à être encore plus pertinent dans le domaine que vous visez. quant aux non-professionnels, notamment ceux qui vous connaissent dans la vie de tous les jours, pourront vous faire un retour plus honnête et noter les différences entre votre attitude dans une situation professionnelle et celle que vous adoptez dans votre vie personnelle.

Avec ces deux points de vue, vous arriverez plus facilement à cibler vos atouts et vos faiblesses. Vous pourrez ensuite travailler de votre côté pour arriver à un bon équilibre qui convaincra votre futur recruteur à coup sûr !

Enregistrez-vous si besoin

Il n’est jamais très agréable de regarder une vidéo de soi-même. Mais pour une simulation d’entretien d’embauche, s’enregistrer peut être d’une grande aide ! Le retour de votre interlocuteur est important mais vous seul pouvez savoir si votre attitude était vraiment naturelle et si vous pouvez faire mieux. Analysez votre façon de répondre aux questions, faites attention à votre contact visuel (est-ce que vous fuyez le regard de votre interlocuteur ou, au contraire, le regardez-vous dans les yeux ?), soyez attentif au ton de votre voix et au vocabulaire que vous utilisez.

Une fois que vous avez noté vos points forts et vos points faibles, travaillez dessus autant que possible, quitte à faire une nouvelle simulation d’entretien d’embauche.

En lien avec ce sujet

Afficher plus 

Les entretiens en ligne désormais disponibles sur Indeed

Grâce à Indeed, finie l'attente interminable après avoir envoyé votre candidature. Programmez directement votre entretien après avoir répondu à quelques questions de présélection. Découvrez le système d'entretiens en ligne sur Indeed.

Écrire un e-mail de relance après un entretien

S’il est parfois nécessaire d’écrire un e-mail de relance après un entretien d’embauche, il est primordial de savoir comment et surtout quand le faire.