Rémunération

Quel est le salaire d'un secrétaire médical ?

Un secrétaire médical est chargé du secrétariat dans un hôpital, un cabinet médical, un laboratoire d'analyses bio-médicales ou une autre structure de santé. Il assiste le médecin dans les tâches administratives et est le point de contact et d'informations des patients. Dans un précédent article, nous avions détaillé les rôles et missions d'un secrétaire médical et le parcours qui menait vers ce poste. Dans cet article, nous allons nous intéresser de plus près au salaire d'un secrétaire médical et de l'évolution de carrière à laquelle il peut prétendre.

Quelle rémunération pour un secrétaire médical ?

Plusieurs critères rentrent dans le calcul du salaire d'un secrétaire médical : son niveau d'expérience, la ville où il exerce, son employeur, ...

Selon les données d'Indeed, le salaire brut moyen pour un secrétaire médical est de 1 775 € par mois.

Cette rémunération change en fonction de la région où exerce le secrétaire médical. Voici une analyse des salaires bruts dans les différentes régions et villes de France basée sur les données d'Indeed.

Ile-de-France

En Ile-de-France, le salaire brut moyen est de 2027 €.

Salaires sur les principales communes :

  • Paris intramuros : 1575 € brut par mois (jusqu'à 2116 € pour le 8e arrondissement) ;
  • Boulogne - Billancourt : 2298 € brut par mois ;
  • Versailles : 2285 € brut par mois ;
  • Neuilly-sur-Seine : 2020 € brut par mois ;
  • Créteil : 1920 € brut par mois.

Auvergne - Rhône - Alpes

En Auvergne - Rhône - Alpes, le salaire brut moyen est de 1480 €.

Salaires sur les principales communes :

  • Lyon : 1752 € brut par mois ;
  • Grenoble : 2933 € brut par mois ;
  • Annecy : 1821 € brut par mois.

Bourgogne - Franche - Comté

En Bourgogne - Franche - Comté, le salaire brut moyen est de 1707 €.

Salaires sur les principales communes :

  • Dijon : 1697 € brut par mois ;
  • Besançon : 1757 € brut par mois ;
  • Chalon-sur-Saône : 1805 € brut par mois.

Bretagne

En Bretagne, le salaire brut moyen est de 1730 €.

Salaires sur les principales communes :

  • Rennes : 1941 € brut par mois ;
  • Quimper : 2264 € brut par mois ;
  • Dinard : 2166 € brut par mois.

Centre - Val de Loire

En Centre - Val de Loire, le salaire brut moyen est de 1742 €.

Salaires sur les principales communes :

  • Tour : 1996 € brut par mois ;
  • Chinon : 2049 € brut par mois ;
  • Chartres : 2035 € brut par mois.

Corse

En Corse, le salaire brut moyen est de 1908 €.

Salaires sur les principales communes :

  • Ajaccio : 1934 € brut par mois ;
  • Bonifacio : 1896 € brut par mois ;
  • Bastia : 1923 € brut par mois.

Grand Est

Dans le Grand Est, le salaire brut moyen est de 1748 €.

Salaires sur les principales communes :

  • Mulhouse : 2280 € brut par mois ;
  • Strasbourg : 1780 € brut par mois ;
  • Reims : 1701 € brut par mois ;
  • Metz : 1694 € par mois.

Hauts de France

Dans les Hauts de France, le salaire brut moyen est de 3257 €.

Salaires sur les principales communes :

  • Lille : 3491 € brut par mois ;
  • Valenciennes : 1905 € brut par mois ;
  • Beauvais : 1736 € brut par mois ;
  • Arras : 1863 € par mois.

Normandie

En Normandie, le salaire brut moyen est de 1620 €.

Salaires sur les principales communes :

  • Évreux : 1712 € brut par mois ;
  • Caen : 1757 € brut par mois ;
  • Rouen : 1637 € brut par mois ;
  • Le Havre : 1699 € par mois.

Nouvelle Aquitaine

En Nouvelle Aquitaine, le salaire brut moyen est de 1728 €.

Salaires sur les principales communes :

  • Bordeaux : 1722 € brut par mois ;
  • Limoges : 1745 € brut par mois ;
  • Bayonne : 2164 € brut par mois ;
  • Biarritz : 1699 € par mois.

Occitanie

En Occitanie, le salaire brut moyen est de 1770 €.

Salaires sur les principales communes :

  • Toulouse : 1844 € brut par mois ;
  • Montpellier : 1777 € brut par mois ;
  • Perpignan : 1973 € brut par mois ;
  • Nîmes : 1740 € par mois.

Pays de la Loire

Dans les pays de la Loire, le salaire brut moyen est de 2042 €.

Salaires sur les principales communes :

  • Nantes : 2192 € brut par mois ;
  • Angers : 2441 € brut par mois ;
  • Le Mans : 1943 € brut par mois.

Provence - Alpes - Côte d'Azur

En région PACA, le salaire brut moyen est de 1755 €.

Salaires sur les principales communes :

  • Marseille : 1798 € brut par mois ;
  • Nice : 1730 € brut par mois ;
  • Aix-en-Provence : 1840 € brut par mois ;
  • Antibes : 1923 € par mois.

Toujours selon les données d'Indeed, voici la liste des employeurs offrant les meilleurs salaires en France pour un poste de secrétaire médical :

  • Laboratoire Cerba : 4151 € brut par mois ;
  • Ugecam : 3470 € brut par mois ;
  • Abil Ressources : 2250 € par mois ;
  • Actua : 2245 € par mois ;
  • Vital Medical : 2211 € par mois.

Quel salaire pour le secrétaire médical dans secteur public ?

Lorsque le secrétaire médical est fonctionnaire, son salaire est fixé par décret. La rémunération dépend alors de son grade et de son échelon.

Le salaire des secrétaires médicaux de classe normale se situe entre 1607 € brut mensuel pour un débutant et 2357 € pour un fonctionnaire avec 30 ans d'expérience. La rémunération d'un secrétaire médical de classe supérieure démarre à 1668 € brut mensuel pour arriver à 2502 € brut mensuel en fin de carrière. Les secrétaires médicaux de classe exceptionnelle peuvent prétendre à 1838 € brut mensuel à leurs débuts et toucher jusqu'à 2750 € pour l'échelon le plus élevé.

Quelle formation pour devenir secrétaire médical ?

Il existe diverses formations permettant de devenir secrétaire médical, certaines délivrant un diplôme de niveau bac + 2.

Le Cned (Centre national d'enseignement à distance) propose une formation d'un an après le baccalauréat, mais vous pouvez également suivre les formations proposées dans certains lycées. Si vous avez la fibre humanitaire, vous pouvez préparer le certificat de secrétaire médico-social de la Croix-Rouge. Vous n'avez d'ailleurs pas besoin du bac pour le préparer, le brevet ou le CAP suffisent à condition d'avoir déjà une expérience professionnelle. Voici quelques autres formations :

  • Niveau bac : vous pouvez passer le TP (titre professionnel) Secrétaire assistant médico-social. Les titres professionnels ont pour objectif de former à des métiers spécifiques et sont organisés autour de l'assimilation des compétences pratiques. Vous pouvez également viser le certificat de secrétaire médico-sociale, ou encore préparer le concours d'assistant médico-administratif de la fonction publique hospitalière. Il existe bien entendu d'autres formations. Elles ne sont pas très difficiles à identifier, comportant presque toutes la mention « Secrétaire médical » ou « médico-social ».
  • Niveau bac + 1 : connaissez-vous les FCIL ? Les formations complémentaires d'initiative locale sont des formations courtes permettant d'obtenir une compétence professionnelle visant à remplir une demande sur le marché de l'emploi local. Pour devenir secrétaire médical, il existe 2 FCIL : celui de secrétaire médical et celui de secrétaire médico-social. Dans le premier, recevrez des enseignements de physiopathologie (dysfonctionnement du corps humain) et de terminologie (le vocabulaire) médicale. Vous apprendrez aussi à utiliser des logiciels spécialisés. Par ailleurs, le lycée polyvalent IFOM de Nantes propose un TP Secrétaire assistant médico-social, dont la préparation se déroule à temps plein.

Quelle que soit la formation de secrétaire médical choisie, il existe un socle commun d'enseignements dont nous pouvons compter :

  • La communication et la production de documents : avec un module de bureautique, un module de langue française ainsi qu'un module de langue anglaise ;
  • Les compétences spécifiques médicales : avec, par exemple, un module de physiopathologie et de terminologie médicale ;
  • La gestion et l'organisation du travail : avec un module administratif, un module de comptabilité ou encore un module d'organisation.

Quelle évolution de carrière pour un secrétaire médical ?

Le secrétaire médical peut exercer dans la fonction publique hospitalière, en passant le Concours de Secrétaire Médical ou d'Adjoint des Cadres Hospitaliers, et dans la fonction publique territoriale grâce au Concours de Rédacteur spécialité Sanitaire et Social. Il peut éventuellement évoluer vers un poste d'Attaché par voie de concours interne.

Quelle est la différence entre un secrétaire médical et un assistant médical ?

Inspiré du métier d'assistant dentaire, l'assistant médical est un métier récemment créé. Ces professionnels de la santé assistent les médecins généralistes ou spécialistes dans leurs quotidiens en les déchargeant de leurs tâches administratives et de petits actes médicaux.

Contrairement au secrétaire médical, l'assistant médical dispose d'une formation dans la santé.

L'assistant médical seconde le médecin dans la gestion administrative au même titre que le secrétaire médical. Cependant, et contrairement à l'assistant médical, il accomplit quelques actes médicaux simples :

  • la prise de tension ;
  • les mesures de poids et de la taille ;
  • la rédaction de comptes-rendus de consultation, d'examens ou d'interventions chirurgicales, dictés par le médecin ou bien recueillis à partir d'informations écrites, ...

En lien avec ce sujet

Afficher plus 

Placé en chômage technique : quelles conséquences ?

Cet article dit tout sur le chômage technique ou partiel : comment est-on payé ? Conserve-t-on son contrat de travail ? Peut-on cumuler un autre emploi ?

Le CDI, point par point

Lisez cet article pour comprendre ce qu'est un contrat à durée indéterminée ou CDI : doit-il être écrit ? Quelles sont ses clauses ? Comment le rompre ?