Rémunération

Les astuces pour bien négocier votre salaire

Le salaire est la somme d'argent avec laquelle votre employeur vous rémunère en échange du travail fourni pour son entreprise. Votre salaire est encadré par des conventions collectives dans certains secteurs d'activités. Ces conventions collectives garantissent par exemple des salaires minimums par catégories socio-professionnelles.

La définition de la prétention salariale est la suivante : l'attente en termes de salaire d'un employé ou d'un candidat, soit le montant d'argent qu'il estime être juste de recevoir, en fonction du travail ou des responsabilités qu'on attend de lui dans une entreprise.

De ce fait, on considère qu'il s'agit d'une estimation individuelle, dépendant de critères objectifs ou subjectifs. Si vous vous posez la question pendant une procédure d'embauche, alors comment négocier le montant de rémunération souhaité ? Découvrez dans cet article comment négocier votre salaire à partir de la question de la prétention salariale.

Les astuces pour bien négocier votre salaire

Il existe quelques astuces pour bien formuler vos prétentions salariales. Simples et faciles en apparence, utilisez ces astuces systématiquement si vous souhaiteez bien négocier votre salaire à chaque entretien d'embauche. Apprenez à les maitriser parfaitement.

Informez-vous sur les pratiques en cours dans votre secteur d'activité

Verser un salaire à ses employés représentent des coûts pour une entreprise. Comme tous les autrres coûts tels que celui de l'énergie (électricité ou carburant), ou encore celui des matières premières, c'est le prix de marché qui vient négocier les salaires. Chaque secteur d'activité fixe ses prix salariales auxquels ses travailleurs peuvent prétendre. Les médias informent d'ailleurs parfois de l'augmentation des salaires dans certains secteurs.

Si vous souhaitez formuler une attente salariale réaliste, reneignez-vous impérativement à travers tous les canaux possibles sur les salaires en vigueur dans votre branche d'activité. Interrogez les travailleurs qui occupent un poste similaire à celui que vous convoitez. Vérifiez s'il existe une convention collective dans votre secteur d'activités. Le salaire y est indiqué et vous servira de base lors de votre négociation.

Négociez intelligemment

Quelles sont vos prétentions salariales ? Les candidats redoutent très souvent cette question lors d'un entretien d'embauche. En effet, il s'agit d'un sujet délicat. Répondez-y donc en faisant preuve de tact, en argumentant, et ne soyez pas trop prétentieux ni trop modeste.

Voici un autre conseil : annoncez un chiffre sans fermer la négociation au recruteur. Vous pouvez donc accompagner votre demande de prétention salariale d'une interrogation, pour voir la réaction de votre recruteur. N'oubliez pas qu'une négociation est avant tout un échange. Cette négociation doit avoir pour objectif la satisfaction de vos intérêts mutuels, les vôtres ainsi que ceux de votre employeur. Ne campez donc pas sur vos positions et ne bloquez pas la négociation. Arrivez plutôt à un commun accord. Etudiez au préalable votre minimum demandé, ayez en tête le salaire qui vous satisfera, mais commencez un peu plus haut au début.

Ne vous dépréciez pas

Gardez à l'esprit que lors de la négociation de votre salaire, même si vous baissez exagérément votre prétention salariale, cela ne vous garantit pas d'obtenir le poste. Au contraire, cela peut avoir un effet négatif sur votre candidature en définitif. En effet, une prétention salariale trop faible pourra être synonyme de désespoir et que vous cherchez le premier poste qui passe par là.

L'employeur aura donc le sentiment que vous êtes prêt à accepter toutes les propositions de salaires qu'il vous fera ou que vous rencontrerez, que vous connaissez très peu le secteur d'activité. Dans le pire des scénarios, il peut même penser que vous n'avez pas le niveau de compétence ou d'expérience pour le poste.

D'ailleurs, posez-vous la question, est-ce que vous vous laisseriez soigner par un médecin qui pratique des prix en deçà de ceux du marché ? Iriez-vous dîner dans un restaurant donc la carte présente des prix excessivement bas ?

Participez activement à la négociation

Pour obtenir le salaire voulu, participez activement aux négociations de votre rémunération. Nous vous conseillons de ne pas demander à l'employeur combien il est prêt à vous offrir sans avoir avancé votre proposition. Ne fuyez pas non plus la négociation en disant que vous êtes prêt à accepter le salaire pratiqué dans l'entreprise car ce genre d'attitude vous fera passer pour quelqu'un d'indécis et de peu fiable aux yeux du recruteur.

Lors d'un entretien d'embauche, vous pouvez dire « mes prétentions salariales sont de X euros… ». Ensuite, apportez des arguments solides pour soutenir votre proposition. Si vous avez un comportement d'extrême modestie, cela vous nuira lors d'une négociation portant sur votre futur salaire. Soyez confiant, sans paraitre arrogant.

Proposez un intervalle assez large pour votre prétention salariale

Autre astuce pour obtenir la rémunération que vous souhaitez : évitez d'avancer un chiffre. Donnez plutôt un intervalle assez large lorsque vous répondez à la question sur la prétention salariale que vous souhaitez pour ce poste. Mais notez que dans ce cas, la borne minimale de votre intervalle doit indiquer le salaire que vous visez. Ainsi, lors des négociations, vous obtiendrez plus facilement un montant plus élevé.

Cette astuce est d'autant plus conseillée car elle donne au recruteur l'illusion que vous lui concédez une ample marge de manœuvre ce qui est apprécié. Il va donc y répondre en vous laissant le contrôle de la négociation. Éloignez-vous donc le plus possible de la borne inférieure de l'intervalle de salaire que vous avez défini.

Postulez facilement aux offres d'emploi avec Indeed CV

Quand devez-vous aborder la question de la prétention salariale ?

Dans une situation idéale, le sujet doit venir de lui-même lors de l'entretien d'embauche. A la question directe « quelles sont vos prétentions salariales ? », formulez votre réponse comme ceci : compte tenu de mon expérience, des responsabilités impliquées etc., je propose d'être payé entre X et Y euros par an. Mais cette situation ne se réalise pas toujours malheureusement.

Si votre recruteur évite de poser la question du montant de votre futur salaire, abordez le sujet en premier. Néanmoins, il faut que vous vous assuriez avant d'avoir discuté avant des aspects techniques de votre futur poste. Ainsi, si vous sentez un intérêt pour votre candidature, vous pourrez mettre sur la table le montant du salaire que vous souhaitez obtenir.

Soyez fin. Abordez le sujet en temps voulu plutôt en fin d'entretien si possible et communiquez avant tout votre intérêt pour le poste et la valeur ajoutée que vous apporterez à l'entreprise pour asseoir vos ambitions salariales.

Comment formuler votre prétention salariale lors d'une candidature en ligne ?

Il est de plus en plus courant de postuler aux emplois en ligne. Les fameux entretiens d'embauche ne deviennent plus un passage obligé du recrutement. Néanmoins, la question de la négociation salariale reste toujours d'actualité même en cas de télétravail. Si vous souhaitez formuler votre prétention salariale par mail, par exemple si vous êtes une personne postulant sur une plateforme de travail en ligne, procédez comme décrit ci-après.

Dans votre lettre de motivation, avant le dernier paragraphe, indiquez une fourchette de salaire que vous pouvez accepter. Donnez quelques éléments qui justifient votre proposition. Cette manière de faire est tout à fait appropriée. Elle permet à votre recruteur de savoir s'il lui est possible de vous embaucher et le salaire qu'il devra prévoir pour se faire.

Faites une proposition de salaire directement à l'envoi d'une candidature en ligne. C'est ce que nous vous recommandons le plus. Cela vous évitera d'être convoqué pour un entretien qui n'a aucune chance véritable de déboucher sur un emploi et donc, d'obtenir un salaire.

Quels sont les éléments qui influent (à la hausse) votre prétention salariale ?

Pour obtenir un bon salaire au cours d'un entretien d'embauche, prouvez que vous le méritez. Certaines attitudes vous permettent d'accroitre considérablement votre valeur sur le marché de l'emploi.

L'intégrité

Toutes les entreprises aimeraient avoir en leur sein du personnel incorruptible. Ainsi, si vous êtes réputé comme étant intègre dans l'exercice de vos fonctions, affichez des prétentions salariales élevées que les sociétés seront prêtes à accepter pour vous compter parmi leurs employés.

En effet ayant pour objectif de grandir en toute quiétude, une entreprise doit préserver ses secrets. Sinon, ses concurrents sauront quels sont ses projets et pourront facilement les contrecarrer. Prenez en compte lorsque vous abordez vos anciennes expériences avec le recruteur lors de l'entretien d'embauche. N'oubliez pas qu'être recommandé par d'anciens employeurs est un autre atout à ne pas négliger.

L'appartenance à des réseaux professionnels

Dès le début de votre carrière, constituez-vous un réseau professionnel solide en participant à des évènements en rapport avec votre profession, Engagez la conversation avec vos aînés sur le plan professionnel. Ne soyez pas timide. Cette attitude est généralement très appréciée. Ce seront aussi ces mêmes personnes qui participent parfois aux procédures d'embauche et qui se retrouvent membre du jury lors des entretiens.