Quel est le salaire moyen d’un illustrateur ?

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

Publié le 26 mai 2022

L'équipe éditoriale d'Indeed est diversifiée et talentueuse. Elle est composée de rédacteurs, de chercheurs et de spécialistes qui ont accès aux données et aux informations d'Indeed pour fournir des conseils utiles afin de guider votre parcours professionnel.

Vous possédez un talent d'illustrateur que vous souhaitez partager avec le grand public ? Si vous envisagez de faire de l'illustration votre métier, vous vous demandez alors sûrement à quel salaire vous pourriez prétendre en tant que professionnel du dessin.

Découvrez dans cet article le salaire moyen d'un illustrateur ou d'une illustratrice, les formations et les qualités requises pour accéder au poste et les possibles évolutions de carrière.

Quel est le salaire moyen d'un illustrateur ?

D'après les données Indeed, le salaire moyen d'un illustrateur ou d'une illustratrice est de 1806 € par mois. Cela correspond à un salaire annuel de 25 512 €.

Il est cependant difficile d'évaluer précisément la rémunération d'un illustrateur, car la majorité de ces professionnels travaillent en indépendant.

Des revenus variables suivant le statut de l'illustrateur

Le métier d'illustrateur est une profession très concurrentielle. Comme dans tous les métiers artistiques, le revenu dépend du talent de la personne exerçant ce métier, de sa notoriété et de sa capacité à se vendre. Les revenus peuvent également être très variables dans le temps, suivant les projets et les missions.

Une profession qui peut s'exercer à mi-temps

Les contrats étant variables au cours de l'année, il est possible d'exercer le métier d'illustrateur en même temps qu'une autre profession. Cela peut permettre à l'artiste de compléter ses revenus et de s'assurer un salaire régulier et stable tout en continuant à développer son portfolio.

Quelques exemples de tarifs dans l'illustration

Même si les prix pratiqués peuvent varier très fortement, il est possible de donner des estimations des tarifs pratiqués :

  • entre 1000 € et 4000 € pour l'illustration d'un livre pour enfants d'une trentaine de pages

  • entre 150 € et 600 € pour l'illustration d'une couverture d'un roman

  • minimum 80 € pour un dessin vendu dans la presse

Qu'est-ce qu'un illustrateur ?

Un illustrateur ou une illustratrice utilise ses talents artistiques pour traduire un texte ou une idée en image pour un client.

Que fait un illustrateur ?

Même s'ils peuvent parfois être confondus, le métier d'illustrateur est complètement différent de celui de graphiste ou d'infographiste. Le travail d'illustration se concentre exclusivement sur le dessin, qu'il soit manuel (crayon, peinture, fusain, encre, etc.) ou numérique (à l'aide d'une tablette graphique).

L'illustration est un véritable métier artistique et l'illustrateur ou l'illustratrice peut être sollicité par de nombreux secteurs d'activité. Il est amené à travailler aussi bien pour des réalisations print (affiches, flyers, livres, magazines) que pour des créations audiovisuelles.

Grâce à son talent, l'illustrateur ou l'illustratrice crée un univers graphique à part entière à l'aide de diverses techniques plastiques (aquarelle, collage, dessin) ou grâce à un logiciel de DAO (dessin assisté par ordinateur).

Les missions de l'illustrateur

L'illustrateur peut travailler sur plusieurs types de projets :

  • des couvertures de romans

  • des magazines

  • des livres jeunesse

  • des pochettes d'album de musique ou de jeux vidéos

  • des jeux de société et jeux de cartes

  • des bandes dessinées ou des comics

Lorsqu'il travaille sur un projet, l'illustrateur doit d'abord étudier le brief de son client, faire des recherches graphiques, puis passer à la réalisation en suivant sa technique de prédilection. L'illustrateur propose toujours des esquisses ou des croquis au client afin de faire valider l'intention créative. Une fois le dessin validé par le client, l'illustrateur peut entamer le travail de finition.

Un cadre de travail indépendant

Dans la majorité des cas, les illustrateurs travaillent à leur compte en tant qu'indépendants.

Ils travaillent surtout pour des entreprises dans le milieu de la presse, de la communication, de la publicité, de l'édition ou encore des jeux vidéos. Tous les secteurs d'activité sont néanmoins susceptibles de faire un jour appel à un illustrateur.

Si l'illustrateur travaille souvent en solitaire depuis chez lui ou dans un bureau, de plus en plus de professionnels indépendants se regroupent pour mettre en commun leurs moyens techniques, leur matériel et créer des synergies entre leurs différentes activités.

À lire également : Freelance illustrateur : tout ce qu’il faut savoir

Trouver des clients lorsqu'on est illustrateur

L'illustrateur peut utiliser des plateformes de mise en relation pour les freelances (comme Malt). Il peut aussi démarcher des entreprises directement, à l'aide de son portfolio. C'est grâce à ce document présentant son travail et ses réalisations qu'un illustrateur peut convaincre de nouveaux clients de lui confier des missions et ainsi multiplier les opportunités professionnelles.

De quoi a besoin un illustrateur pour travailler ?

S'il est spécialisé dans le dessin numérique, l'illustrateur a besoin d'un ordinateur puissant, d'une tablette graphique et d'un logiciel de dessin (Photoshop, Illustrator ou Procreate).

S'il réalise ses illustrations à la main, sur papier ou sur toile, il a besoin de crayons, feutres, peinture, pinceaux, fusains, encre ou autres suivant la technique qu'il préfère utiliser et le rendu qu'il souhaite obtenir. Comme il rend presque toujours ses commandes par voie numérique, il doit donc également se munir d'un ordinateur, d'un scanner et d'une imprimante.

Comment devenir illustrateur ?

Pour devenir illustrateur, aucun diplôme n'est obligatoire et c'est pour cela que de nombreux professionnels sont autodidactes. Internet est aujourd'hui une source inépuisable d'apprentissage et de multiples sites, blogs ou chaînes YouTube sont spécialisés dans la formation en ligne.

Il est néanmoins conseillé de suivre une formation artistique ou graphique pour avoir une connaissance approfondie de l'art en général. Pour être illustrateur, il ne suffit pas de bien savoir dessiner, il faut aussi savoir manier plusieurs techniques et gérer son activité.

Les formations pour devenir illustrateur

De nombreuses formations aident à devenir illustrateur :

  • le Bac STD2A (Sciences et Technologies du Design et des Arts Appliqués) qui permet d'intégrer une école d'art

  • la MANAA (Mise À Niveau en Arts Appliqués) qui s'effectue en un an après le baccalauréat afin de pouvoir intégrer une école d'art

  • le DMA (Diplôme des Métiers d'Art) arts graphiques option Illustration : diplôme de niveau bac +2, accessible après un bac STD2A ou une MANAA

  • le DNA (Diplôme National d'Art) : diplôme de niveau bac +3, dispensé dans les ENSA (Écoles Nationales Supérieures d'Art), accessible après un BAC STD2A ou une MANAA

  • le DNSEP (Diplôme National Supérieur d'Expression Plastique) : diplôme de niveau bac +5, accessible après un DNA au sein des ENSA

Se former à l'illustration dans une école d'art

Quelques écoles très réputées proposent des formations pour devenir illustrateur. Même si les coûts de scolarité sont élevés (entre 8 000 et 8 500 € par année d'étude), ces structures ont une belle renommée à l'international et offrent une insertion professionnelle rapide à leurs élèves.

L'école Émile Cohl à Lyon fait notamment partie des établissements les plus reconnus. Cette école propose un diplôme de Dessinateur Praticien en 3 ans et un diplôme de Dessinateur Concepteur en 5 ans.

À lire également : Guide de la formation en dessin

Quelles sont les compétences requises pour devenir illustrateur ?

En tant qu'artiste indépendant, le professionnel de l'illustration doit posséder de grandes qualités artistiques et savoir organiser son activité de freelance.

Posséder un savoir-faire technique et artistique

Un illustrateur doit évidemment bien maîtriser son sujet et posséder une grande sensibilité artistique. En plus de posséder une personnalité marquée, un esprit créatif et un style bien à lui, l'illustrateur doit s'intéresser à l'art sous toutes ses formes. Il est important qu'il fasse des recherches sur les différents courants artistiques et graphiques et qu'il se tienne au courant des évolutions technologiques dans son secteur d'activité.

L'illustration numérique étant de plus en plus répandue, un bon illustrateur se doit de maîtriser les logiciels de dessin (Illustrator et Photoshop en particulier) et de savoir utiliser une tablette graphique.

Être curieux, persévérer et savoir convaincre

Pour vivre de l'illustration, il faut faire preuve de détermination. Même si la concurrence est forte, les demandes sont nombreuses. Un illustrateur persévérant, motivé et qui sait bien se vendre a donc toutes les chances de vivre de sa passion.

Son sens du relationnel est également clé, il doit savoir communiquer ses idées et sa vision à ses clients afin de les faire adhérer au projet, tel qu'il l'imagine.

La maîtrise de l'anglais est aussi un point fort dans ce métier. Cette langue permet aux illustrateurs d'élargir leur clientèle à l'internationale.

Quelles sont les opportunités de progression de carrière ?

En tant qu'indépendant, l'évolution professionnelle d'un illustrateur est liée à la forme artistique qu'il souhaite donner à son travail. En entreprise, l'illustrateur peut gravir les échelons et poursuivre une carrière artistique en agence.

Se spécialiser dans un type d'illustration

L'illustrateur ou l'illustratrice a la possibilité de se spécialiser dans un type de dessin : jeunesse, fantasy, caricature, technique, illustration de mode, etc., les possibilités sont variées. Lorsqu'il réussit à s'imposer dans un genre, l'illustrateur accroit sa renommée et peut ainsi augmenter fortement ses tarifs.
Certains illustrateurs choisissent aussi de devenir auteurs de bandes dessinées, devenant ainsi des créateurs à part entière d'un projet littéraire.

Évoluer en entreprise

Un illustrateur confirmé a l'opportunité de devenir directeur artistique dans un studio de création ou dans une maison d'édition.

Il peut aussi se tourner vers l'enseignement ou devenir formateur en illustration.

En France, les illustrateurs ont un salaire moyen de 1806 € par mois. Comme ils exercent principalement en tant qu'indépendants, leur rémunération est assez difficile à évaluer et dépend de leur notoriété et des missions qu'ils décrochent. Si de nombreux illustrateurs sont complètement autodidactes, plusieurs formations permettent d'acquérir des bases solides en technique artistique. Si vous êtes passionné par le dessin et que vous souhaitez travailler à votre compte, le métier d'illustrateur est peut-être fait pour vous ! Découvrez toutes les entreprises qui recrutent près de chez vous ou trouvez une formation finançable grâce à votre CPF.

Les salaires énoncés reflètent les informations sur la rémunération répertoriées sur Indeed au moment de la rédaction. Ces derniers peuvent varier en fonction de l'organisation qui recrute ainsi que de l'expérience, de la formation et du lieu de résidence du candidat.

Découvrir d'autres articles