Comment devenir AES ?

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

Publié le 14 juin 2022

L'équipe éditoriale d'Indeed est diversifiée et talentueuse. Elle est composée de rédacteurs, de chercheurs et de spécialistes qui ont accès aux données et aux informations d'Indeed pour fournir des conseils utiles afin de guider votre parcours professionnel.

L'accompagnant éducatif et social (AES) est, comme son nom l'indique, une aide pour les personnes en difficulté, qu'elles soient malades ou dépendantes. L'AES aide ces personnes à effectuer des tâches et activités de la vie quotidienne. Découvrez dans cet article le métier d'AES : comment le devenir, le salaire, les formations à suivre, ainsi que les compétences et qualités requises.

Qu'est-ce qu'un AES ?

Concrètement, un ou une AES aide les personnes en difficulté avec les gestes du quotidien. Il ou elle peut tout simplement porter le repas à la personne, ou l'aider à faire sa toilette ou à entretenir son domicile (ménage, vaisselle, lessive…). L'AES peut également effectuer des tâches plus logistiques telles des démarches administratives (payer une facture, répondre au courrier, etc.) ou les courses. L'accompagnant intervient également dans des missions de divertissement, par exemple il participe à des jeux de société ou à des activités culturelles et sportives.

L'AES travaille en collaboration avec de nombreux autres professionnels avec qui il construit son projet d'accompagnement (infirmiers, aides-soignants, enseignants, directeurs d'établissements, etc.).

Comment devenir AES ?

Pour devenir accompagnant éducatif et social, vous devrez être titulaire du diplôme d'État d'accompagnant éducatif et social (DEAES), de niveau CAP (certificat d'aptitude professionnelle) et BEP (brevet d'études professionnelles). Pour pouvoir suivre la formation, il vous faudra réussir le concours d'entrée composée d'une épreuve écrite d'admissibilité et d'une épreuve orale d'admission.

La formation dure entre 12 et 24 mois selon les établissements. Elle comporte 525 heures de cours théoriques et 840 heures de cours pratiques. Tout au long de la formation, des évaluations sont organisées, ainsi que des stages (entre 140 et 840 heures de stage selon la situation de l'apprenant).

À la fin de la formation, le directeur régional de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale vous remet le diplôme d'État d'AES.

En savoir plus : Diplôme AES pour devenir accompagnant éducatif et social

Quel est le salaire d'un AES ?

En début de carrière, vous pourrez toucher environ le SMIC. En fin de carrière, votre rémunération dépendra de votre statut, de votre ancienneté et d'autres primes et indemnités.

Vous pouvez travailler en tant que fonctionnaire d'État ou dans le privé. Dans le secteur privé, les salaires sont légèrement plus élevés, mais varient fortement d'un établissement à l'autre.

Quel est l'environnement de travail des AES ?

En tant qu'AES, vous pouvez exercer dans des lieux différents.

À domicile

L'AES à domicile travaillera auprès de personnes âgées, handicapées, ou de leurs familles. Vous travaillez au domicile de la personne accompagnée ou dans des services d'accompagnement médico-social (SAD, SAVS, etc.). Les personnes aidées n'ont pas nécessairement besoin d'attention et de soins toute la journée. C'est pourquoi vous pouvez vous rendre au domicile de plusieurs personnes dans une même journée.

Voir aussi: Comment devenir aide à domicile ?

Au sein d'une structure d'accueil pour personnes âgées ou handicapées ou en milieu hospitalier

L'AES qui exerce au sein d'une structure d'accueil pour personnes âgées ou handicapées ou en milieu hospitalier participe à toutes les étapes de la vie des personnes qu'il ou elle encadre (le lever, le coucher, la toilette, l'habillage, le repas, etc.). En plus de ces tâches, vous devrez devra également trouver des moyens de divertir ces personnes qui se trouvent dans ces centres d'accueil ou hôpitaux. Vous les faites participer à des jeux de société, à des activités culturelles et sportives ou autres.

Voir aussi: Enseignement : comment devenir coach scolaire ?

En milieu scolaire

L'AES en milieu scolaire s'occupera, en règle générale, d'un élève en particulier. Vous veillez à ce que cet élève, souvent handicapé, puisse se concentrer et apprendre, comme les autres. Vous lui expliquez, par exemple, les cours qu'il n'a pas compris, l'aidez à faire ses exercices, ses devoirs, etc. Le but est que l'enfant suive une scolarité comme les autres, mais adaptée à ses capacités motrices et psychiques.

En plus de vos tâches quotidiennes, vous devez veiller à ne pas perturber le fonctionnement de la classe par votre présence. Vous devez donc faire preuve de discrétion.

Liste non exhaustive des structures qui emploient des AES

Vous pourrez également exercer dans les structures suivantes :

  • services de protection de l'enfance ;

  • établissements scolaires ;

  • hôpitaux ;

  • centres de rééducation et de réadaptation fonctionnelles (CRRF) ;

  • associations pour personnes handicapées ;

  • foyers d'accueil médicalisés (FAM) ;

  • centres d'action médico-sociale précoce (CAMSP) ;

  • établissements et services d'aide par le travail (ESAT) ;

  • centres d'accueil thérapeutique à temps partiel (CATTP) ;

  • centres médico-psychologiques (CMP) ;

  • instituts médico-éducatifs (IME) ;

  • maisons d'accueil spécialisées (MAS) ;

  • établissements pénitentiaires pour mineurs (EPM) ;

  • associations, agences ou entreprises d'aide à domicile ;

  • centres d'accueil pour sans-abri.

Horaires et conditions de travail de l'AES

Les horaires de travail de l'AES sont assez variables selon la structure dans laquelle il ou elle exerce. Il vous arrive d'effectuer des gardes, de jour ou de nuit, et vous pouvez être amené à travailler les week-ends et jours fériés. Si vous exercez dans une structure et non à domicile, vos horaires sont plus réguliers.

Les AES travaillent souvent à mi-temps ou cumulent deux mi-temps pour faire un temps plein.

Quelles sont les compétences et qualités requises pour devenir AES ?

Le métier d'AES est un métier humain qui demande des qualités telles que la patience et la pédagogie. Vous devez également être ouvert et à l'écoute, avoir le sens des responsabilités et aimer vous occuper des personnes. Vous devez être attentif et réactif, avoir une bonne aisance relationnelle et savoir prendre des initiatives.

Vous devrez dans certains cas être robuste, pour le lever, le coucher, les déplacements ou la toilette des patients.

Voir aussi: 9 compétences de l'éducateur spécialisé ou Les 7 compétences clés du travailleur social

Quelles sont les évolutions de carrière des AES

Vous pourrez évoluer au sein de votre propre métier, ce qui permet de varier les missions. Vous pourrez également devenir accompagnant éducatif et social en chef et ainsi coordonner l'activité des autres AES.

Parmi les possibilités d'évolution (liste non exhaustive), vous pourrez vous orienter vers les professions suivantes :

  • aide-soignant, auxiliaire de puériculture ;

  • infirmier ;

  • assistant familial ;

  • moniteur éducateur, voire éducateur spécialisé ou pour jeunes enfants.

En savoir plus : guide de formation de l’accompagnant éducatif et social

Pour en savoir plus sur le métier d'AES, n'hésitez pas à consulter le site du Ministère des solidarités et de la santé.

Découvrir d'autres articles

  • Comment devenir concierge d'hôtel ?
  • Comment devenir ostéopathe ?
  • Bien choisir sa formation de facteur
  • Guide sur la formation d'animateur nature
  • Comment devenir maroquinier
  • Qu'est-ce qu'une startup et comment la créer ?
  • Obtenir une VAE assurance : le guide complet
  • Fiche métier : ingénieur recherche et développement
  • Reconversion en opticien : pourquoi pas vous ?
  • Comment suivre une formation d'ostéopathe animalier ?
  • Comment devenir fleuriste ?
  • Comment devenir transporteur de fonds ?