Comment devenir critique culinaire ?

Mis à jour le 16 décembre 2022

La cuisine et l'écriture sont deux de vos passions, et vous vous demandez s'il est possible de les combiner ? Découvrez comment devenir critique culinaire !

Si, lorsque vous prenez un repas au restaurant, vous ne pouvez pas vous empêcher d'évaluer les plats proposés à la carte, la qualité du service et vous êtes incollable sur les accords mets-vins, le métier de critique gastronomique est peut-être fait pour vous.

Dans cet article, nous vous dévoilons tout ce qu'il faut savoir sur le travail de critique ou journaliste gastronomique.

Explorez les offres d'emploi sur Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

En quoi consiste le métier de critique culinaire ?

Sur le papier, le métier de critique gastronomique a de quoi faire rêver. Faire le tour des restaurants, parfois de renom, goûter leurs plats les plus raffinés et être, en plus, payé pour le faire. Il est vrai qu'il est difficile de rester de marbre devant ce programme alléchant. Toutefois, ce métier nécessite des compétences techniques solides dans divers domaines.

Il s'agit, en réalité, de devenir journaliste culinaire. Cela signifie que vous devez rédiger des articles, tout en ayant une connaissance précise du monde de la cuisine. En effet, si vous décidez d'embrasser cette carrière, votre travail consistera à évaluer des restaurants et à rendre compte de votre expérience.

Vous aurez donc pour mission de visiter différents restaurants, tables d'hôtes ou encore food trucks. Après avoir commandé et dégusté un plat, vous devrez juger de la qualité de la cuisine, mais aussi du service et de l'accueil reçus. Vous devrez également porter une attention particulière à la présentation des assiettes, à la décoration des lieux et aux vins qui vous seront proposés.

Après ce temps d'observation et de dégustation, vous devrez rédiger votre rapport en tant que reporter. Il s'agit d'un article destiné à être directement publié ou retravaillé par un comité de rédaction, selon le média commanditaire. Vous devrez vous montrer le plus impartial possible et fournir des arguments pour défendre votre jugement. En effet, il ne suffit pas de déclarer que vous avez aimé ou détesté ce que vous avez dégusté. Vos affirmations devront reposer sur des faits concrets. il s'agit ici d'avoir bien travaillé sa pensée critique en amont.

Vos évaluations vous permettront peut-être aussi de classer les restaurants ou tables d'hôtes, si vous travaillez, par exemple, pour le très renommé Guide Michelin. L'enjeu est donc de taille pour vous, comme pour l'établissement que vous notez.

Cette mise en bouche vous fait déjà saliver ? Passons aux conditions d'exercice du métier de critique gastronomique.

Dans quelles conditions le critique culinaire exerce-t-il ?

Le critique culinaire travaille le plus souvent en tant que journaliste pigiste ou en indépendant. Il peut lui arriver d'être salarié, mais cela reste plutôt rare. Ses articles sont amenés à être publiés dans un journal, un magazine spécialisé ou un guide gastronomique. Ses évaluations peuvent aussi faire l'objet de chroniques à la radio ou dans une émission télévisée. Il existe également une autre voie pour le gastronome : écrire des chroniques sur son propre blog et monétiser ce dernier.

En ce qui concerne le rythme, le journaliste culinaire travaille régulièrement en horaires décalés, comme le soir et le weekend. Il est également amené à souvent se déplacer, y compris à l'étranger. Ces contraintes sont à prendre en compte si vous voulez devenir critique gastronomique et que vous avez des obligations familiales, par exemple.

À lire également : Pourquoi et comment devenir rédacteur freelance ?

Quelle voie suivre pour devenir critique culinaire ?

Pour devenir critique gastronomique, aucune formation spécifique n'est requise. Ce métier exigeant ne s'improvise pas pour autant et deux voies d'accès sont privilégiées par les professionnels du secteur :

  • le ou la critique culinaire est souvent un journaliste, spécialisé dans le domaine de la gastronomie. En plus de compétences rédactionnelles avérées, il doit avoir un palais aiguisé et témoigner d'une réelle expertise en restauration. Tous les journalistes ne peuvent donc pas devenir journalistes culinaires. Il leur sera souvent demandé d'élargir leurs connaissances grâce à une formation dans le secteur de la cuisine ;

  • plus rarement, il s'agit d'un professionnel de la gastronomie (par exemple, un cuisinier ou un chef de cuisine), qui possède une plume très affûtée. Il devra, en général, se former pour améliorer ses compétences rédactionnelles et apprendre l'art du billet accrocheur et efficace.

Si vous souhaitez devenir critique culinaire, il vous faudra donc acquérir des compétences journalistiques. Pour cela, vous pouvez suivre une formation de journaliste. Celle-ci pourra être complétée par l'acquisition de solides connaissances dans le domaine de la restauration. Par exemple, intégrer la licence professionnelle mention Métiers des arts culinaires et des arts de la table serait une bonne option.

Quelles qualités doit posséder un journaliste culinaire ?

Pour le ou la critique culinaire, avoir un palais affûté est bien sûr primordial. La gastronomie ne doit avoir aucun secret pour lui. Il doit connaître les techniques de préparation des aliments sur le bout des doigts.

Il doit aussi posséder d'excellentes capacités rédactionnelles et de synthèse. Être capable d'argumenter est indispensable, car une évaluation doit toujours être justifiée et développée.

Une certaine discrétion est de rigueur, car le journaliste culinaire ne doit pas se faire repérer par le personnel et les visiteurs de l'établissement. En effet, si le restaurateur venait à l'identifier, il pourrait bénéficier d'un traitement de faveur et cela fausserait son expérience en immersion. Il doit donc savoir ne pas se faire remarquer, quitte à utiliser un faux nom lors de la réservation.

Il est indispensable pour le critique gastronomique de savoir faire preuve d'impartialité et d'honnêteté intellectuelle. Ses jugements doivent reposer sur des faits précis et objectifs. Son travail peut, en effet, avoir des répercussions importantes, comme la baisse de fréquentation d'un restaurant. À l'inverse, il peut aider à faire connaître des petits établissements, qui vont voir leur fréquentation exploser.

Enfin, le gastronome travaillant souvent à son compte, il doit être capable de vendre ses compétences, de démarcher des clients et de négocier avec eux. Il est essentiel d'avoir un certain esprit entrepreneurial et une bonne capacité d'adaptabilité et à s'organiser seul.

Vous vous reconnaissez dans tous ces traits de personnalités ? Passons désormais à une autre information importante : le salaire du critique culinaire.

Quel salaire pour le métier de critique gastronomique ?

Il est difficile de donner des informations précises à ce sujet. En effet, tout dépend du statut du journaliste gastronomique, à savoir s'il est indépendant, pigiste ou salarié. Il faut également prendre en compte le type de média pour lequel il ou elle travaille : magazine, guide touristique ou gastronomique, télévision, radio ou encore site internet.

Toutefois, la rémunération d'un critique culinaire peut se rapprocher du salaire moyen d'un journaliste généraliste ou spécialisé dans un autre secteur d'activité. Elle est donc estimée à 9,76 € brut de l'heure.

Nos conseils pour devenir critique culinaire

Vous avez décidé de vous lancer dans cette aventure gustative ? Alors voici quelques conseils pour faire de votre passion votre métier.

Il est essentiel de vous sentir légitime dans votre travail. Si vous vous improvisez critique gastronomique et que vous publiez sur Internet, vous pouvez vous exposer à de violentes réactions. Pour éviter ce genre de déconvenues, assurez votre crédibilité professionnelle en connaissant votre sujet sur le bout des doigts. Ne négligez pas les compétences rédactionnelles, primordiales pour savoir argumenter vos propos.

Développez votre curiosité et aiguisez votre sens critique. Ces deux qualités sont essentielles dans votre futur métier. Exploitez chaque occasion de découvrir de nouveaux goûts et de nouvelles manières de cuisiner. Il s'agit d'un métier passion, qui vous tiendra souvent éloigné de votre famille. Pesez donc bien le pour et le contre avant de vous engager dans cette voie.

Vous savez à présent comment devenir critique culinaire. Pour mettre toutes les chances de votre côté, rien ne vaut de bons entraînements. Exercez vos papilles en visitant des établissements divers et variés, puis travaillez votre plume en écrivant quotidiennement. Vous pouvez dès maintenant découvrir les offres d'emplois de critique culinaire disponibles sur Indeed.

À lire également :

  • Comment devenir prof de cuisine en 10 étapes ?

  • La formation de cuisinier, de A à Z

Les salaires énoncés reflètent les données répertoriées sur Indeed Salaires au moment de la rédaction. Les salaires peuvent varier en fonction de l'organisation qui recrute ainsi que de l'expérience, de la formation et du lieu de résidence du candidat.

Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.

Partager
Découvrez votre prochaine opportunité professionnelle sur IndeedTrouver des emplois

Découvrir d'autres articles

  • Comment réaliser un portfolio de photographe ?
  • Outilleur : un métier de précision dans l’industrie
  • Découvrez la fiche métier du toiletteur animalier
  • Guide de la formation en fitness
  • Formation de sérigraphe : le guide complet
  • Comment choisir sa formation en nautisme ?
  • Qu'est-ce qu'un projet de transition professionnelle ?
  • Métiers de la vente : formation d'ingénieur commercial
  • Formations pour devenir développeur web
  • Le guide complet de la formation Visual Basic
  • Comment devenir AES ?
  • Quelle formation pour devenir maçon ?