Comment devenir dessinateur ?

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

Mis à jour le 31 janvier 2023

Publié le 6 décembre 2021

L'équipe éditoriale d'Indeed est diversifiée et talentueuse. Elle est composée de rédacteurs, de chercheurs et de spécialistes qui ont accès aux données et aux informations d'Indeed pour fournir des conseils utiles afin de guider votre parcours professionnel.

Si vous avez la fibre artistique, vous vous demandez peut-être comment devenir dessinateur. Il s'agit d'un métier de passion, mais également de savoir-faire, puisque le dessinateur peut aussi bien évoluer dans le domaine du divertissement que dans des secteurs plus techniques.

Dans cet article, nous vous présentons en détails le métier de dessinateur, en évoquant notamment les diverses formations à suivre et les qualités à travailler. Enfin, nous vous en disons plus sur les conditions d'embauche et les perspectives d'évolution.

En quoi consiste le métier de dessinateur ?

La profession de dessinateur consiste à créer des œuvres originales, en mettant en avant un côté artistique singulier. Grâce au style du dessinateur, ses créations peuvent être facilement identifiables, au même titre que nous reconnaîtrions un chanteur à son grain de voix.

Selon son statut, indépendant ou salarié, et son mode de fonctionnement, le dessinateur peut réaliser des dessins spontanés ou répondre à des commandes spécifiques. Ainsi, il peut être amené à créer divers types d'œuvres :

  • portrait ;

  • paysage ;

  • fresque ;

  • patron ;

  • bande-dessinée ;

  • illustration ;

  • dessin d'animation ;

  • logo ;

  • caricature ;

  • story-board.

À lire également : Comment devenir dessinateur de BD ?

Pour parvenir au résultat escompté, le dessinateur a recours à du matériel varié. Au sein d'une même œuvre, il peut être amené à utiliser diverses techniques. Cela lui permet d'avoir un rendu unique et particulièrement abouti. Ainsi, le dessinateur est généralement équipé des outils suivants :

  • crayons à papier, de couleur et feutres ;

  • feuilles de papier ;

  • papier à décalque ;

  • calepin à croquis ;

  • gommes ;

  • peinture ;

  • pinceaux ;

  • toiles ;

  • table à dessin ;

  • compas, équerres et règles.

En complément du matériel qu'il utilise pour ses dessins effectués à la main, le dessinateur peut être assisté de son ordinateur. Que ce soit dans les domaines du jeu vidéo (game designer), de l'animation (motion design), de l'architecture ou encore de l'urbanisme (dessinateur en bâtiment), les dessinateurs dits techniques ont recours à des logiciels. Ces derniers leur permettent de prendre en compte les données communiquées par l'ensemble des intervenants du projet, mais aussi d'avoir des rendus en 3D, par exemple.

Quelles sont les spécialisations possibles d'un dessinateur ?

Comme évoqué précédemment, le dessinateur peut travailler dans de multiples secteurs d'activité. Pour cela, il doit choisir entre mettre son savoir-faire au service du divertissement ou de la technique.

On trouve en effet deux grandes catégories de débouchés, divisées en plusieurs domaines d'expertise.

Dessinateur de divertissement

Lorsque nous pensons au métier de dessinateur, il nous vient généralement à l'esprit les illustrateurs de livres et les créateurs de dessins-animés. En effet, il s'agit des spécialisations les plus attractives pour les dessinateurs, mais aussi des plus sélectives. Chaque année, peu de débouchés sont offerts aux diplômés des grandes écoles d'arts. Toutefois, il est possible de créer votre propre poste, en devenant dessinateur freelance.

En dehors de l'illustration de livres et de la création de dessins-animés, le dessinateur de divertissement peut mettre son talent au service des agences de publicité, des entreprises ou des journaux. Ses créations pourront alors être utilisées en tant que logos de marque, campagnes publicitaires, billets d'humeur ou illustrations d'articles écrits et de supports visuels.

Le dessinateur de divertissement peut donc aussi bien travailler dans le domaine de la culture (littérature, cinéma, musique et jeux vidéo), que dans celui de la publicité ou de l'entrepreneuriat.

Dessinateur technique

Parfois moins connu du grand public, le dessinateur technique est pourtant présent dans de nombreux secteurs d'activité. Il peut notamment être très utile dans les domaines de l'architecture, de l'urbanisme, du paysagisme, de l'industrie (designer industriel) ou de l'automobile (designer automobile).

Dans ces cas-là, le dessinateur technique travaille en étroite collaboration avec les autres acteurs du chantier ou de la chaîne de création. Il permet de rendre concret un projet, en proposant des dessins précis en 2D ou 3D. Ces croquis ou maquettes sont indispensables à la réalisation finale du produit ou de la prestation.

À lire également : Comment devenir un dessinateur industriel freelance ?

Quelle formation suivre pour devenir dessinateur ?

Selon la spécialisation que vous choisirez, le parcours académique à suivre peut sensiblement varier. Cependant, il est fortement conseillé de rejoindre une école d'arts, afin de préparer un diplôme national d'arts plastiques (DNAP). Il s'agit d'un cursus de trois ans, à la suite duquel vous pouvez vous tourner vers un diplôme national supérieur d'expression plastique (DNSEP). Il s'obtient après deux années d'études supplémentaires.

À noter que pour rejoindre une école d'arts, vous devrez généralement passer un concours. Celui-ci consiste à réaliser un travail graphique sur un sujet donné et en respectant une durée de deux à trois heures. Une fois cette étape passée, vous serez reçu par un jury qui évaluera vos connaissances et votre motivation.

Des écoles spécifiques à l'art du dessin ont également vu le jour. C'est notamment le cas de l'école Estienne à Paris, qui propose un diplôme national des métiers d'arts et du design, option illustration, et un diplôme supérieur d'arts appliqués (DSAA), illustration médicale et scientifique.

Si vous préférez les études supérieures courtes, vous pouvez suivre un BTS Communication visuelle, avec pour option graphisme, édition et publicité. Pour obtenir votre diplôme, vous devrez étudier pendant deux ans.

À lire également :

  • Guide de la formation en dessin

  • Marketing : bien choisir sa formation en communication visuelle

Quelles sont les qualités requises pour être dessinateur ?

Pour être un bon dessinateur, plusieurs qualités morales et techniques sont exigées :

  • être curieux ;

  • être dynamique ;

  • avoir un certain goût artistique et esthétique ;

  • avoir de l'imagination ;

  • être patient et persévérant ;

  • être observateur ;

  • être à l'écoute ;

  • être rigoureux et précis ;

  • savoir dessiner en respectant des contraintes de temps et d'espace.

Où exercer le métier de dessinateur ?

En raison des multiples spécialisations que le dessinateur peut choisir pour sa carrière, les lieux d'exercice sont également nombreux.

Le dessinateur peut choisir de travailler en tant qu'indépendant. Ainsi, il peut posséder son propre atelier, dessiner depuis son domicile ou effectuer ses missions dans les locaux des clients qui l'emploient.

S'il préfère être salarié, le dessinateur de divertissement peut rejoindre une agence de publicité, une agence de presse, une agence artistique, un journal ou encore une entreprise spécialisée dans la création de contenu visuel. Le dessinateur technique, quant à lui, peut rejoindre un bureau d'études, un cabinet d'architecte, le service technique d'une mairie ou une entreprise industrielle.

Quel est le salaire moyen d'un dessinateur ?

Le salaire mensuel moyen d'un dessinateur est de 1 708 € brut. Toutefois, selon sa spécialisation, son expérience, son statut professionnel et son lieu d'exercice, ce montant peut significativement varier.

À titre d'exemple, vous trouverez ci-après un panorama des salaires annuels bruts moyens indiqués sur Indeed Salaires, en fonction des spécialisations :

  • dessinateur : 24 125 € ;

  • dessinateur-projeteur : 30 885 € ;

  • dessinateur industriel : 28 363 € ;

  • dessinateur en bureau d'études : 29 591 €.

Les salaires énoncés reflètent les informations sur la rémunération répertoriées sur Indeed au moment de la rédaction. Ces derniers peuvent varier en fonction de l'organisation qui recrute ainsi que de l'expérience, de la formation et du lieu de résidence du candidat.

Quelles sont les perspectives d'évolution d'un dessinateur ?

Au cours de sa carrière, le dessinateur peut préciser sa spécialisation, en se consacrant à une seule technique de dessin (le portrait ou le paysage, par exemple) ou à un seul support (le dessin papier ou le dessin numérique).

Selon son statut et son expérience, le dessinateur peut gravir les échelons et devenir responsable d'une équipe de dessinateurs. Il aura alors pour missions de s'assurer du bon respect de la ligne éditoriale et du calendrier de livraison, mais aussi de jouer le rôle d'intermédiaire entre les différents acteurs du projet.

Le métier de dessinateur est donc à la fois une profession artistique et technique. Grâce à des besoins divers et variés dans de multiples secteurs d'activité, les débouchés pour devenir dessinateur sont toujours plus nombreux.

Si cet univers vous correspond, vous connaissez désormais les étapes à suivre pour débuter votre carrière. N'hésitez pas à consulter dès maintenant les offres d'emploi de dessinateur pour vous faire une meilleure idée des possibilités qui s'offrent à vous.

Veuillez noter qu’aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n’est affiliée à Indeed.

Les salaires énoncés reflètent les informations sur la rémunération répertoriées sur Indeed au moment de la rédaction. Ces derniers peuvent varier en fonction de l'organisation qui recrute ainsi que de l'expérience, de la formation et du lieu de résidence du candidat.

Découvrir d'autres articles