Comment devenir enseignant dans le privé ?

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

Publié le 6 octobre 2022

L'équipe éditoriale d'Indeed est diversifiée et talentueuse. Elle est composée de rédacteurs, de chercheurs et de spécialistes qui ont accès aux données et aux informations d'Indeed pour fournir des conseils utiles afin de guider votre parcours professionnel.

Vous aimeriez devenir enseignant et exercer dans le secteur privé ? Il existe un certain nombre d'établissement privés en France dont les postes sont majoritairement réservés aux étudiants ayant passé les concours de l'enseignement et obtenu le Certificat d'Aptitude au Professorat de l'Enseignement Privé (CAFEP). Cet article vous guide au sein du métier d'enseignant dans le secteur privé, vous montre les différences principales avec le secreur public, et vous donnera ainsi une idée précise de ce que devenir enseignant dans le secteur privé exige de  vous.

En quoi consiste l'enseignement dans le secteur privé  ?

Un enseignant qui travaille dans le privé signifie qu'il partage son enseignement dans un établissement privé associé à l'État et ce en tant qu'agent contractuel de droit public.

Différence entre l'enseignement dans le secteur privé et l'enseignement dans le secteur public

S'il exerce le même métier qu'un enseignant fonctionnaire exerçant dans un établissement public, il doit répondre à des conditions spécifiques pour être recruté, et il doit suivre un programme spécifique à l'enseignement privé.

Qu'est-ce qui caractérise un établissement d'enseignement privé ?

Un établissement privé est associé à l'État et suit le programme de l'Éducation nationale également en place dans un établissement public. Il a à sa tête un Directeur qui a pour mission de rassembler en une communauté solide le personnel enseignant, les parents, les élèves, le personnel et tout bénévole.

Un projet pédagogique qui vise l'excellence

Chaque établissement privé possède sa propre organisation interne régissant la vie scolaire et le modèle d'enseignement. Les Directeur de ces écoles sont davantage libres de sélectionner les enseignants sur base de leur projet pédagogique et du niveau d'excellence qu'ils souhaitent apporter à leurs élèves.

Ces établissement privés proposent ainsi des options qui ne figurent pas au programme des écoles publiques, telles que l'enseignement religieux, la culture et les langues régionales, les oeuvres humanitaires, et bien d'autres matières spécifiques à l'enseignement catholique.

Le nombre d'établissements privés en France

Les établissements privés sont inférieurs au nombre d'établissements publics : les chiffres officiels sur le site du Ministère de l'Éducation Nationale et de la Jeunesse établissent que sur un total de 836 300 enseignants en exercice en France, 142 500 enseignants sont contractualisés dans un établissement privé ; les 726 800 enseignants restant travaillent dans un établissement public.*

Environ 17 % des élèves français sont scolarisés dans l'enseignement privé (premier degré et second degré confondus), et 97 % de ceux-ci le sont dans des établissements relevant de l'enseignement catholique.

S'il y a moins d'établissements privés que d'établissement publiques, il y tout autant moins d'élèves qui vont dans le secteur privé et donc les classes ne sont pas forcément plus petites que dans le public.

L'accès des élèves aux écoles privés

Tandis que le secteur public est généralement ouvert à tous, le secteur privé accueille davantage d'élèves d'un certain niveau social et scolaire, et il y a généralement moins d'élèves boursiers que dans le secteur public.

Comment devenir enseignant dans un établissement privé

Le secteur privé est généralement très attaché aux valeurs catholiques et à des objectifs d'excellence pour le futur de leurs élèves. Nous vous expliquons en détail les caractéristiques qu'il faut remplir pour devenir enseignant dans le privé.

Les conditions requises pour devenir enseignant dans le privé

Tout d'abord, voyons plus en détails les conditions spécifiques requises pour enseigner dans le privé.

Avoir réussi les concours de l'enseignement : le CAPES et/ou le CAFEP

Il existe deux concours différents pour accéder à l'enseignement du premier et second degré :

  • Le CAPES (Certificat d'Aptitude Professionnelle à l'Enseignement Secondaire) vous permettra d'enseigner dans un établissement public ;

  • Le CAFEP (Certificat d'Aptitude au Professorat de l'Enseignement Privé) vous permettra d'exercer dans les établissements privés en tant que fonctionnaire d'Etat.

Que vous souhaitez enseigner dans le privé ou dans le public, dans le premier ou le second degré, le concours, les épreuves orales et écrites, et le jury sont exactement les mêmes.

Il vous sera demandé dans les deux concours d'avoir terminé et validé vos deux années de Master MEEF (Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation)

Cependant vous ne pouvez pas passer les concours pour le privé et le public dans la même matière. Il vous faudra choisir deux majeurs différentes et en plus de cela vous assurer que les examens ne tombent pas le même jour.

Devenir enseignant dans le privé sans concours : est-ce possible ?

Vous pouvez devenir enseignant sans concours dans le secteur privé et public. Ce cas est d'ailleurs en augmentation, notamment dans le secteur public, au vu de la crise de l'enseignement qui voit de plus en plus de postes offerts sur concours rester vacants : des postes qui sont donc disponibles pour les enseignants qui n'ont pas passé le concours.

La différence c'est que vous serez employé en tant qu'enseignant contractuel et recruté en CDD pour une année scolaire ou moins, à temps plein ou à temps partiel. Ce contrat est reconductible.

Après six années en tant qu'enseignant contractuel, l'établissement doit lui proposer un CDI. Il peut également passer le concours de l'enseignement entre temps pour devenir agent

Répondre aux exigences additionnelles pour exercer dans un établissement privé catholique

Pour être recruté comme enseignant dans un établissement privé il vous sera demandé en plus de tout ce qui a été mentionné précédemment de :

  • fournir un dossier avec votre parcours académique et évaluations de stage positives ;

  • obtenir un pré accord de la CAAC - valable sur l'ensemble du territoire français - qui vous donnera accès à la liste d'attente pour obtenir un poste d'enseignant : cet accord peut être demandé dès l'entrée en Master 1 MEEF auprès du Service d'Accueil et d'Aide au Recrutement de leur Région. Pour ce faire, vous devrez passer un entretien de motivation auprès de la Commission Académique d'Accord Collégial (CAAC) dans lequel vous devrez présenter votre motivation à vous dédier à l'enseignement et plus précisément dans le secteur privé, et encore plus précisément catholique si cela est le cas.

Les étudiants qui ont effectué leur Master MEEF à l'Université Catholique de Lyon auront un accès avantageux au réseau d'établissements catholiques pour effectuer leur stage obligatoire de validation de master, ce qui pourra notamment leur donner un accès privilégié à des postes dans le privé catholique.

Peut-on passer de l'enseignement public au privé et inversement ?

Si un enseignant qui a réussi le CAPES - le Certificat d'Aptitude Professionnelle à l'Enseignement Secondaire lui permettant d'enseigner dans un établissement public - souhaite finalement enseigner dans un établissement privé, il devra simplement obtenir un accord de la part de la Commission Académique d'Accord Collégial (CAAC) et se détacher sur demande du rectorat.

A l'inverse, l'étudiant qui a obtenu le CAFEP - Certificat d'Aptitude au Professorat de l'Enseignement Privé qui permet d'exercer dans les établissements privés en tant que fonctionnaire d'Etat - devra passer le concours externe de l'enseignement public pour travailler dans le public.

Les compétences nécessaires pour devenir enseignant dans le secteur privé ? 

Le métier d'enseignant requière le sens de la pédagogie et la capacité à transmettre de manière ludique les matières qui lui sont confiées. Nous vous détaillons les compétences d'un bon enseignant, et plus précisément les qualités requises d'un bon enseignant dans le secteur privé et catholique.

Les compétences d'un bon enseignant

Le métier d'enseignant requière de :

  • Faire preuve de pédagogie et d'adaptation en s'adaptant aux différents niveaux de compréhension et d'intérêt des élèves pour capter leur attention et les aider à atteindre leur plein potentiel ;

  • Avoir de l'enthousiasme et ressentir de la passion pour l'enseignement : les élèves auront d'avantage plaisir à écouter quelqu'un de passionné qui s'enthousiasme dans son partage de connaissances :

  • Aimer transmettre et partager : il est nécessaire d'aimer échanger avec ses élèves si vous souhaitez être un bon enseignant et que vos élèves retiennent ce que vous partagez ;

  • Avoir une capacité d'autorité pour pouvoir gérer un groupe de 20 à 35 élèves ;

  • Une capacité à travailler en équipe pour une mission commune à tous les salariés de l'établissement dans lequel il travaille, et plus globalement de l'Éducation nationale ;

  • Aimer investiguer, approfondir et prendre le temps de vérifier les sources de ce qu'il ou elle transmet à ses élèves.

Les qualités requises pour enseigner dans le privé

Si l'enseignement en France est laïque, il faut garder en tête que travailler dans le secteur privé de l'enseignement requière de partager les valeurs chrétiennes qui font partie intégrante du projet éducatif de l'enseignement privé à majorité catholique. Vous avez cependant le libre choix de pratiquer ou non la religion catholique dans le privé.

La rémunération de l'enseignement privé

Un enseignant qui travaille dans le secteur privé perçoit le même salaire brut qu'un enseignant du secteur public, à la différence près qu'il cotise davantage que dans le public ce qui lui rapporte un salaire net final de 5% inférieur aux honoraires perçues dans le public.

Cet article vous a présenté le métier d'enseignant dans le secteur privé ainsi que le chemin requis pour l'intégrer. Il vous est exigé de partager un projet éducatif propre à l'établissement et certaines valeurs catholiques. Si vous vous êtes reconnu dans les compétences citées plus haut, devenir enseignant dans le privé saura vous satisfaire. Vous pouvez également échanger avec des enseignants du privé et ainsi vous faire votre propre idée de ce secteur de l'enseignement.

Découvrir d'autres articles