Comment devenir illustrateur ?

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

Mis à jour le 21 janvier 2023

Publié le 14 décembre 2021

L'équipe éditoriale d'Indeed est diversifiée et talentueuse. Elle est composée de rédacteurs, de chercheurs et de spécialistes qui ont accès aux données et aux informations d'Indeed pour fournir des conseils utiles afin de guider votre parcours professionnel.

Livres pour enfant, articles de presse, bandes dessinées, affiches ou jeux vidéo, autant de supports sur lesquels l'illustrateur peut exercer son talent.
Ayant pour objet de traduire une idée, une expression, un concept ou d'habiller un texte, le métier d'illustrateur allie sensibilité artistique et utilisation de logiciels spécialisés.

Si vous souhaitez devenir illustrateur, on vous explique tout dans cet article.

Qu'est-ce qu'un illustrateur ?

Plus qu'un métier, l'illustrateur est un véritable artiste. Il s'agit d'un métier de passion qui n'est pas accessible à tout le monde car il requiert une véritable sensibilité artistique. Son travail consiste à traduire des textes en images ou encore à habiller un texte avec des illustrations en fonction du support. Il collabore, à cet effet, avec l'auteur du texte et le directeur artistique qui lui soumet un cahier des charges.

Le directeur artistique ou le client définit en amont :

  • un code couleur ;

  • une charte graphique ;

  • les formats à adopter ;

  • les typographies à utiliser ;

  • les délais de livraison, etc.

L'illustrateur doit ainsi faire face à de nombreuses contraintes et exigences dans la réalisation de son travail (format, délai de livraison, style, etc.). Malgré cela, il dispose d'une certaine liberté pour exprimer pleinement son art.

Il peut être chargé d'illustrer des livres pour enfants, des ouvrages scolaires ou encore des articles de presse ou de publicité. Il peut ainsi être responsable de l'intégralité d'un ouvrage, de certaines pages ou seulement de la couverture. Il peut aussi contribuer à la création d'un film d'animation ou encore d'un jeu vidéo.

Le travail d'un illustrateur peut ainsi se réaliser sur des supports papier (flyers, affiches, livres ou magazines) ou audiovisuels.

Ce professionnel de l'illustration exerce souvent sous le statut de freelance mais peut également travailler pour une agence. Ses domaines peuvent être ceux de la publicité, de la communication d'entreprise ou de la presse.

En freelance, il peut travailler en toute autonomie dans un atelier personnel ou dans une espace de coworking et mettre en commun les moyens techniques, la documentation et le matériel avec d'autres travailleurs indépendants.

Il peut aussi se spécialiser dans une thématique précise (médecine, environnement, technologie, etc.), un genre particulier (humour, politique, etc.), ou encore un type d'ouvrage spécifique comme les dessins de presse, les livres pour enfants, etc.

Les missions de l'illustrateur

L'objectif premier de l'illustrateur est de maintenir l'intérêt du lecteur. Son travail est le fruit d'un processus bien huilé alliant sens de la créativité et contraintes fixées par le client.

L'illustrateur suit plusieurs étapes dans la réalisation de ses missions :

  • Il rencontre le client pour connaître les consignes liées à la réalisation de sa mission et identifier ses besoins et attentes.

  • Il établit un cahier des charges consignant les exigences du client et un planning pour la réalisation du travail.

  • Il effectue des recherches documentaires sur la thématique du texte à illustrer et s'approprie la demande du client et l'univers graphique du secteur.

  • Il réalise des esquisses et des croquis (souvent à la main) pour les soumettre à la validation du client, pour ensuite passer à la colorisation sur une table de dessin ou sur la palette graphique d'un ordinateur.

  • Il adapte ses techniques en fonction du support du client : journal, livre, affiche, jeu vidéo, etc.

  • Il assure la livraison et réalise d'éventuelles retouches demandées par le client.

Comment devenir illustrateur ?

De nombreux illustrateurs se forment en autodidacte. Ce type de parcours nécessite cependant un réel talent pour le graphisme. De plus, il peut être utile d'avoir un réseau de partenaires. Les recruteurs privilégient de plus en plus les professionnels ayant suivi une formation artistique et/ou graphique.

Les cursus de formation au métier d'illustrateur vont de bac +2 à bac +5 :

Niveau bac +2

  • BTS Design ;

  • BTS Design graphique.

Niveau bac +3

  • Licence de design ;

  • DNA-diplôme national d'art options : communication, design, art ;

  • DN Made mentions : graphisme, livre ;

  • Diplôme d'école spécialisée : dessinateur praticien (École Émile Cohl), dessinateur concepteur de bande dessinée et d'illustration, bachelor international de design franco-japonais.

Niveau bac +5

  • DSAA - diplôme supérieur d'arts appliqués option graphique ;

  • DNSEP - diplôme supérieur d'arts appliqués option graphisme.

S'agissant d'un secteur en perpétuelle évolution, l'illustrateur doit continuellement se former et actualiser ses connaissances, notamment dans l'utilisation des outils tels qu'Illustrator ou Photoshop.

En savoir plus :

  • Quelle formation pour devenir illustrateur ?

  • Guide de la formation en dessin

Les qualités principales d'un illustrateur

Métier de passion, le métier d'illustrateur nécessite un certain nombre de qualités :

  • De l'imagination et de la créativité : l'un des objectifs principaux d'un illustrateur est de capter l'intérêt du lecteur à travers ses illustrations. Il doit donc savoir faire preuve d'originalité et de créativité pour sortir du lot.

  • Il doit savoir dessiner : l'illustrateur doit avoir un talent pour le dessin, condition essentielle à l'exercice de ce métier. Il doit ainsi maîtriser toutes les techniques de dessin à la main (de plus en plus rare) et des outils DAO tels que Photoshop ou Illustrator. Avec le développement des technologies en matière de graphisme, l'illustrateur dispose désormais de nombreux outils lui permettant de réaliser ses dessins (logiciels de DAO).

  • Un esprit commercial : travaillant souvent en freelance, l'illustrateur doit savoir vendre ses compétences.

  • Le sens de l'adaptation et la rigueur : l'illustrateur doit savoir faire un compromis entre son sens de la créativité et les demandes de ses clients. Il doit aussi pouvoir s'adapter aux différents formats ou supports (livres de jeunesse, bande dessinée, etc.) et faire preuve de rigueur pour respecter les contraintes des clients et les délais de livraison fixés. Il doit être rigoureux dans la réalisation de ses dessins.

  • Le sens de l'humour : cette qualité est notamment requise s'il doit par exemple réaliser des caricatures.

L'illustrateur doit aussi savoir faire preuve de curiosité car le monde du graphisme est en perpétuelle évolution.

Combien gagne un illustrateur ?

Un illustrateur perçoit un revenu annuel moyen de 55 894 €. Lorsqu'il travaille en agence, l'illustrateur cède ses droits d'exploitation en fonction des modalités déterminées dans le contrat de travail.

L'illustrateur freelance a la possibilité de gagner un revenu mensuel plus ou moins conséquent en fonction de ses talents en négociation et de son niveau d'expertise. Il négocie ses honoraires ou ses droits d'auteur en fonction de la commande et de ses spécificités.

En savoir plus : Quel est le salaire moyen d'un illustrateur ?

En conclusion, pour exercer le métier d'illustrateur, vous devez avant tout être passionné de dessin et de graphisme, et avoir un certain talent naturel pour l'art de manière générale.

Consultez dès maintenant les offres d'emploi d'illustrateur disponibles pour en savoir davantage sur les postes proposés actuellement. Si vous êtes intéressé pour postuler, n'hésitez pas à lire nos conseils pour rédiger un CV d'illustrateur.

Les salaires énoncés reflètent les informations sur la rémunération répertoriées sur les sites de référence au moment de la rédaction. Ces derniers peuvent varier en fonction de l'organisation qui recrute ainsi que de l'expérience, de la formation et du lieu de résidence du candidat.

Découvrir d'autres articles

  • Comment devenir fleuriste ?
  • Comment devenir garde du corps ?
  • Quelle formation suivre pour être testeur ?
  • Société de conseil : création, avantages et inconvénients
  • Le guide des diplômes en restauration
  • Travailler au Togo : le guide complet
  • Comment choisir sa formation de maître-nageur ?
  • Guide de la formation de machiniste
  • Fiche de poste du directeur de centre de loisirs
  • Formation de styliste
  • Guide de la formation en transport
  • Comment devenir conducteur d’engins de chantier ?