Comment devenir graphiste ?

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

Mis à jour le 6 décembre 2022 | Publié le 30 août 2021

Mis à jour le 6 décembre 2022

Publié le 30 août 2021

L'équipe éditoriale d'Indeed est diversifiée et talentueuse. Elle est composée de rédacteurs, de chercheurs et de spécialistes qui ont accès aux données et aux informations d'Indeed pour fournir des conseils utiles afin de guider votre parcours professionnel.

Si vous aimez les créations originales et désirez travailler dans un environnement qui vous permet d'exprimer votre créativité, vous pourriez vous épanouir dans une carrière de graphiste. Concrètement, la mission principale des graphistes est de mettre en valeur l'identité visuelle d'une entreprise. Cet article vous explique comment devenir graphiste, en quoi consiste ce métier, et quelles sont les qualités et compétences indispensables pour y accéder.

Comment devenir graphiste ?

S'il est possible d'apprendre le métier de graphiste en autodidacte, il est toutefois conseillé d'intégrer une formation pour attester de vos compétences. Il existe plusieurs voies pour se former, et la durée d'études dépendra de la spécialisation que vous choisirez.

1. D'abord être titulaire du baccalauréat

La première étape pour devenir graphiste est d'obtenir son baccalauréat. Pour intégrer l'enseignement supérieur, les lycéens peuvent autant être titulaires d'un diplôme d'une filière générale que technologique. En filière générale, il est recommandé de choisir le numérique et les sciences de l'informatique comme enseignements de spécialité, en vue de se familiariser avec les outils qui constitueront votre quotidien de graphiste.

2. Puis obtenir un bac +2 ou une licence professionnelle

Une fois votre baccalauréat en poche, il est recommandé de continuer votre parcours dans un Brevet de Technicien Supérieur (BTS). Il s'agit d'une formation en deux ans qui favorise grandement l'accès au métier de graphiste. Il existe plusieurs formations dans lesquelles vous pouvez vous inscrire, dont voici quelques exemples :

  • BTS expression visuelle - communication - multimédia, option graphisme, édition, publicité ;

  • BTS design graphique ;

  • BTS design d'espace ;

  • Bachelor universitaire technologique (BUT) Métiers du Multimédia et de l'Internet (MMI).

Une fois votre BTS terminé, il est conseillé de vous inscrire dans une licence professionnelle en arts pour être titulaire d'un bac +3 et vous donner la possibilité de poursuivre vos études. Notez qu'après le baccalauréat, vous avez également la possibilité de vous inscrire dans l'une des 43 écoles supérieures d'art en France qui vous mèneront vers un Diplôme National d'Art (DNA), soit un équivalent bac +3. Dans ce cas, vous n'avez bien sûr pas besoin de vous inscrire dans un BTS ou dans une licence professionnelle !

3. Être titulaire d'un master pour mieux faire valoir son expertise

Si un niveau bac +3, voire bac +2, vous permet d'ores et déjà de travailler en tant que graphiste, il vous est toujours possible de continuer votre cursus. Les recruteurs sont majoritairement à la recherche de candidats titulaires d'un master pour le poste de graphiste. Avec un niveau bac +5, votre expertise sera vraiment prise au sérieux par les employeurs.

Une fois titulaire d'une licence professionnelle ou d'un DNA, vous pourrez vous inscrire à l'un des masters suivants pour une formation complémentaire d'une ou deux années :

  • master graphisme ;

  • master spécialisé graphisme ;

  • diplôme National Supérieur d'Expression Plastique (DNSEP) ;

  • diplôme Supérieur d'Arts Appliqués (DSAA) graphisme.

Qu'est-ce qu'un graphiste ?

Un graphiste est un professionnel chargé de concevoir l'identité visuelle d'une société. Il crée des concepts visuels, à la main ou à l'aide de logiciels de graphisme, comme Photoshop, InDesign, ou encore Illustrator.

Les créations du graphiste ont généralement pour objectif de communiquer une idée précise qui pourra par la suite être déclinée et utilisée dans la promotion de la marque ou dans des contenus publicitaires. Ces créations peuvent être des logos, des panneaux d'affichage, des images, des couleurs, des formes, des caractères ou encore des polices de caractères.

Dans quel secteur peut travailler un graphiste ?

Le métier de graphiste peut être exercé dans presque n'importe quel secteur. Il n'y a pas de limite, tant que les entreprises ont besoin de concevoir un design ou de créer une identité visuelle.

Bien que les graphistes travaillent souvent dans le cadre de campagnes promotionnelles, ils peuvent tout à fait être amenés à concevoir l'identité visuelle d'un site Internet, à créer le logo d'une marque nouvelle ou à rebrander un logo existant.

Les autres intitulés de poste pour le métier graphiste

Si vous avez déjà effectué une formation pour devenir graphiste et que vous êtes actuellement à la recherche d'un emploi, notez que certaines annonces et offres pour ce poste comprennent parfois les termes « designer graphiste », « communicateur visuel » ou encore « web designer ». Comme il s'agit de professions similaires, il pourrait être judicieux d'inclure ces intitulés de poste dans vos recherches afin mettre toutes les chances de votre côté.

Devenir graphiste : quelles sont ses missions ?

Le rôle principal du graphiste est de transformer une idée en image. Qu'il ou elle travaille dans la publicité, la communication, la presse ou l'édition, son objectif est de respecter la charte graphique voulue par le client, que celui-ci soit une marque, une entreprise ou même un particulier. Il s'agit d'une profession qui s'appuie essentiellement sur des outils numériques pour réaliser ses tâches.

Au quotidien, bien qu'elles puissent varier en fonction du domaine, les missions d'un graphiste sont généralement les suivantes :

  • rencontrer un client pour établir un cahier des charges ;

  • établir plusieurs propositions de designs ;

  • intervenir à la fois dans la conception, la création, la réalisation et l'application du design ;

  • coloriser les créations et y incorporer du texte ;

  • communiquer avec le client pour s'assurer du bon déroulement du projet et d'éventuels changements.

Devenir graphiste : quelles sont ses qualités et compétences ?

En plus de la formation appropriée lui permettant d'apprendre ce qui est nécessaire pour exercer son métier, le graphiste doit posséder un certain nombre de qualités et compétences professionnelles. Certaines qualités devraient déjà être acquises avant de commencer à exercer. Cependant, vous aurez l'occasion de développer, au fil de vos expériences, diverses compétences techniques qui faciliteront votre travail créatif.

Les compétences techniques d'un graphiste

S'agissant des hard skills (qu'on nomme également les compétences techniques), il est indispensable qu'un graphiste possède une maîtrise parfaite des différents logiciels de graphisme et outils informatiques. Les logiciels graphiques les plus populaires de la profession sont ceux de la suite Adobe, comme Adobe Photoshop, Adobe Flash, ou encore Adobe InDesign. Toutefois, le logiciel utilisé peut varier en fonction de l'entreprise et du secteur dans lequel vous travaillez. Plus vous maîtriserez de logiciels de graphisme, plus la polyvalence de votre profil convaincra la clientèle.

Il peut par ailleurs vous être demandé de posséder des compétences solides en traitement d'images. L'image tient une place prépondérante dans le domaine du graphisme. Une image peut nécessiter des modifications légères ou approfondies, avant de réellement refléter le message que vous désirez faire passer. Il est donc nécessaire de maîtriser cette tâche.

Les compétences interpersonnelles d'un graphiste

En ce qui concerne les soft skills ou compétences interpersonnelles, la créativité est une qualité primordiale à l'exercice de la profession. En effet, la création est l'essence même du graphisme. Pour devenir graphiste, vous devez ainsi avoir un esprit créatif, le sens de l'esthétique et savoir mettre en œuvre ce que le client ou l'entreprise désire.

Mais ce n'est pas tout. Il est également indispensable de posséder un bon sens du relationnel. Si vous devenez graphiste, vous devrez nécessairement discuter avec vos clients. Il vous faudra être capable de les écouter afin de comprendre leurs besoins, appliquer des recommandations ou tout simplement obtenir le résultat souhaité. De plus, en tant que graphiste, vous devrez occasionnellement collaborer avec d'autres professionnels, de telle sorte qu'un bon esprit d'équipe vous sera assurément très utile.

Quelles sont les conditions de travail d'un graphiste ?

En tant que graphiste, vous pouvez travailler en tant que salarié ou en tant qu'indépendant. S'agissant d'un domaine extrêmement numérisé, il est possible de travailler de n'importe où dans le monde et à n'importe quel moment, que vous travailliez en tant que salarié ou en tant qu'indépendant.

Quel est le salaire moyen d'un graphiste ?

Selon les données d'Indeed, un graphiste gagne en moyenne 2 018 € par mois. Notez cependant que ce chiffre est susceptible de varier en fonction de nombreux facteurs : votre salaire variera donc en fonction de votre situation.

Quelles évolutions de carrière pour un graphiste ?

Le graphisme est un milieu extrêmement polyvalent. En tant que graphiste, vous pourrez travailler dans le monde du cinéma, de l'animation, de l'édition, ou encore de la mode. Il s'agit d'une profession d'avenir qui, grâce à la technologie, ne cesse de se transformer et d'évoluer.

À lire également :

  • Lettre de motivation pour être graphiste

  • Comment faire un CV de graphiste ?

Les salaires énoncés reflètent les données répertoriées sur Indeed Salaires au moment de la rédaction. Les salaires peuvent varier en fonction de l'organisation qui recrute ainsi que de l'expérience, de la formation et du lieu de résidence du candidat.

Découvrir d'autres articles