Comment et pourquoi devenir primeur ?

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

Publié le 6 octobre 2022

L'équipe éditoriale d'Indeed est diversifiée et talentueuse. Elle est composée de rédacteurs, de chercheurs et de spécialistes qui ont accès aux données et aux informations d'Indeed pour fournir des conseils utiles afin de guider votre parcours professionnel.

Si la qualité et l'origine des produits que vous consommez comptent pour vous, et que vous vous intéressez à la filière agro-alimentaire, devenir primeur est peut-être votre voie ! Envisagez-vous d'ouvrir votre propre magasin de fruits et légumes pour vous épanouir dans ce secteur tout en étant votre propre patron ? Dans cet article, vous allez découvrir quelles sont les étapes à suivre pour devenir primeur et lancer son propre business de produits frais.

En savoir plus : Comment devenir écailler ?

Comment devenir primeur et ouvrir son magasin de fruits et légumes ?

Il y a plusieurs étapes à suivre pour devenir primeur :

  • assurer un service client de qualité ;

  • bien choisir l'emplacement ;

  • acquérir des connaissances sur le secteur ;

  • fixer des prix compétitifs ;

  • établir une stratégie commerciale ;

  • encadrer les coûts de production et de matériel ;

  • s'encadrer de gestionnaires en ligne.

Pour résumer, il s'agit à la fois de connaître le secteur des fruits et légumes et d'avoir la fibre entrepreneuriale.

Le service client

Pour ouvrir un magasin de fruits et légumes stable, il faut assurer un service client de qualité. Le service est assez individualisé, il est donc important d'embaucher une personne attentive et aimable afin de satisfaire les clients et les fidéliser.

L'emplacement

Il faut bien choisir l'emplacement pour ouvrir son magasin. Misez sur une rue très fréquentée et piétonne pour que les clients puissent faire leurs courses confortablement. Par exemple, vous pouvez vous installer près d'une zone commerciale, d'un marché municipal ou de petits commerces (boulangeries, boucheries, le public ciblé étant généralement le même). De préférence, ne vous installez pas trop proche d'un concurrent.

Vous devez également tenir compte de la taille du local, qui doit vous permettre d'accueillir vos étals et votre stock. Votre magasin reçoit du public, le local doit donc respecter la réglementation en vigueur. Vous avez notamment l'obligation d'avoir deux sorties, dont une permettant d'évacuer rapidement les clients en cas d'urgence.

En savoir plus : Comment devenir arboriculteur ?

Connaître son secteur

Ouvrir un magasin de fruits et de légumes ne demande pas de formation ni d'expérience préalable. Il est néanmoins utile de savoir comment fonctionne le secteur. Ce type de projet est fait pour les personnes avec la fibre entrepreneuriale et qui souhaitent acquérir des connaissances sur le fonctionnement du secteur et sur les marchandises.

Les fruits et légumes que vous proposez ont différentes étiquettes de prix et une partie de ces produits peut se perdre. Au point qu'il faudra souvent jeter des caisses remplies. La marge brute sur le prix d'achat pour un business de détail de fruits et légumes varie entre 30 % et 40 %. Il faut également enlever les produits rejetés, qui représentent entre 5 % et 10 % de la marchandise achetée. Le secteur des fruiteries fait partie des sous-groupes majeurs du secteur alimentaire. Les ventes de fruits et légumes sont donc plutôt stables au fil du temps. De plus, si les ventes des produits laitiers ou des conserves ont augmenté dans les grandes surfaces, celles des fruits et légumes se déroulent principalement dans les fruiteries traditionnelles.

La majeure partie des consommateurs estiment que les fruits et légumes vendus dans les petits commerces sont plus frais. La demande en produits de fruiterie est généralement locale, proche de votre emplacement. Vos clients types sont des familles qui habitent dans le quartier ou des personnes transitant fréquemment par votre zone.

Fixer des prix compétitifs

Pour obtenir du succès, vous devez proposer des produits de qualité à des prix compétitifs. Pour une offre de qualité, il est crucial de connaître les goûts des clients et de s'adapter à leurs besoins. Cela peut passer par l'ajout de produits exotiques et bios à son offre ou à la mise en vente en ligne, par exemple.

Vous pouvez prendre la température en faisant goûter vos produits aux clients : cela vous permet de savoir quels produits leur plaisent le plus. Vous pouvez donc proposer des dégustations de nouveaux produits que vous envisagez d'ajouter à votre offre ou encore des produits de saison.

Il est essentiel de se différencier de vos concurrents par des services qui apportent une valeur ajoutée aux clients. Cela peut se faire avec la possibilité de passer commande par téléphone ou de livrer à domicile, par exemple.

En savoir plus : découvrez ce qu'est une structure hiérarchique en entreprise

La stratégie commerciale

La stratégie de prix de votre commerce de fruits et légumes dépend de votre positionnement, à savoir la façon dont vous voulez être perçus par vos clients. Par exemple, vous pouvez proposer des prix imbattables qui vous aideront à vous démarquer de la concurrence ou, au contraire, miser sur du haut de gamme et fixer un prix au-dessus de la moyenne de votre zone d'emplacement, le tout en communiquant sur la qualité de vos produits.

En savoir plus : aidez-vous de la méthode OKR pour atteindre vos objectifs d'entreprise

Les coûts de production et de matériel

Parmi les coûts à prendre en compte pour ouvrir un magasin de fruits et légumes, il y a :

  • le prix de location ou de l'achat du local ;

  • l'aménagement du local, les étagères, les enseignes extérieures ;

  • la chambre frigorifique ;

  • la première commande de fruits et légumes ;

  • l'établissement de la SARL ou de la SCP.

Ces coûts ne sont qu'un ordre d'idées, il peut y en avoir bien d'autres, selon votre emplacement et vos objectifs.

Faire appel à des professionnels

Afin de gérer au mieux son commerce de fruits et légumes, vous pouvez solliciter de véritables professionnels. Par exemple, vous pouvez avoir recours à un gestionnaire en ligne pour vous faciliter les démarches administratives, comptables et fiscales de votre entreprise.

En savoir plus : les avantages et inconvénients d'une structure fonctionnelle en entreprise

Voici donc l'ensemble des étapes pour devenir primeur. De plus, vous devrez évidemment faire une étude de marché pour exercer ce métier. Pour la réaliser de manière efficace, vous devez rassembler des données permettant de connaître les habitudes de consommation de votre clientèle ciblée. Cela concerne notamment la fréquence d'achat de fruits et légumes frais, les produits privilégiés, les périodes d'affluence élevées, le budget consacré aux fruits et aux légumes et enfin, le profil type du client qui préfère acheter dans une fruiterie plutôt qu'en grande surface. Les chiffres clés du secteur sont également déterminants, comme l'évolution de la consommation des ménages en fruits et légumes, l'évolution des prix de ventes ou encore les ouvertures de nouveaux points de ventes. Enfin, vous pouvez analyser l'offre déjà existante dans votre zone géographique.

Découvrir d'autres articles