Comment refuser une offre d'emploi

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

Publié le 31 août 2020

L'équipe éditoriale d'Indeed est diversifiée et talentueuse. Elle est composée de rédacteurs, de chercheurs et de spécialistes qui ont accès aux données et aux informations d'Indeed pour fournir des conseils utiles afin de guider votre parcours professionnel.

Refuser une offre d'emploi peut être un acte éprouvant. De plus, en règle générale, la plupart des gens ne savent pas refuser une offre d'emploi et quel moyen de communication utiliser pour se faire. Dans cet article, voici des conseils pour mener à bien cet exercice difficile et des exemples de courriels à personnaliser en fonction de votre situation.

Est-ce que vous vous êtes déjà retrouvé face à l'obligation de refuser une offre d'embauche ? Les raisons d'une telle décision peuvent être :

  • Rémunération insuffisante

  • Conditions de travail inadaptées : bureau, lieu de travail, localisation

  • Absence d'opportunités d'évolution professionnelle ou des missions sans intérêt

  • divergence trop importante entre vos compétences professionnelles et les tâches exigées par le recruteur

  • Inadéquation de vos points de vue ou de votre tempérament avec ceux de votre supérieur hiérarchique potentiel

  • Culture d'entreprise ne correspondant pas à vos valeurs personnelles

  • Déplacements professionnels trop longs ou trop fréquents.

Voici quelques conseils pour vous aider à refuser une offre d'emploi avec tact et professionnalisme.

Comment refuser une offre d'emploi sans être radié définitivement de la liste des candidats potentiels

Souvent, lors d'un entretien d'embauche, vous pouvez en apprendre plus sur le poste pour lequel vous postulez (rôles, taches, responsabilités, outils de travail), sur l'entreprise elle-même, sur votre éventuel supérieur hiérarchique et sur les conditions de travail. Certaines de ces informations peuvent se révéler ne pas être en accord avec vos attentes personnelles et professionnelles. Vous décidez donc de refuser le poste. Dans ce cas, appelez le recruteur ou envoyez-lui un courrier pour l'informer de votre décision, en expliquant en détail les raisons de votre refus.

En premier lieu, établissez une liste claire et précise des raisons qui font que ce poste ne vous intéresse pas. Ce faisant, précisez à l'employeur ou à l'agence de recrutement vos critères de recherche d'emploi. En expliquant précisément les raisons de votre refus au recruteur, ce dernier pourrait corriger un malentendu qui vous aurait conduit à interpréter de manière erronée les informations qu'il vous a fournies. Ainsi, il se peut que vous vous rendiez compte que ce poste correspond parfaitement à vos attentes. D'autre part, vous donnez ainsi au recruteur la possibilité de vous proposer un autre poste vacant qui correspondrait davantage à vos aspirations.

Comment refuser une offre d'emploi au terme de toutes les étapes du processus de recrutement

Au terme du processus de recrutement, les deux parties impliquées, à savoir le candidat et l'employeur potentiel, ont investi du temps et des efforts dans cet échange d'informations. Dans le cas où finalement, vous déclinez la proposition du recruteur, votre choix doit être motivé et vos raisons expliquées de manière claire à l'employeur qui sera certainement avide de les entendre.

Qui plus est, lors d'une discussion avec le recruteur concernant le refus de son offre, ce dernier peut modifier certains critères de sa proposition. En effet, il n'est pas impossible que l'employeur revoie à la hausse son offre de rémunération ou prenne vos désirs en considération en adaptant les conditions de travail du poste.

Comment réagir si vous n'avez pas encore arrêté votre choix et que l'employeur a besoin d'une réponse immédiate

Soyez honnête avec l'employeur. Expliquez-lui que son offre d'embauche vous plaît à certains égards, mais cependant que vous avez également reçu une proposition intéressante de la part d'une entreprise concurrente. Dîtes-lui que vous avez besoin de temps ou d'informations supplémentaires pour vous décider. Faites le choix d'avoir un dialogue ouvert et d'un comportement constructif. Vous pourrez éventuellement obtenir des précisions supplémentaires sur le poste, voire la révision de certaines critères initialement prévus dans le contrat.

Dans le cas où vous ne vous sentez pas à l'aise à l'idée de mentionner les autres offres qui vous ont été faites, expliquez alors au recruteur que certains éléments de sa proposition ne vous conviennent pas et vous empêchent d'y répondre favorablement. Dites-lui que vous avez besoin d'y réfléchir. N'oubliez pas de mentionner le temps que prendra votre réflexion. Cette réponse permettra au recruteur de mieux cerner vos attentes et de comprendre vos réticences. Il pourra revoir les modalités de son offre pour vous aider dans votre décision.

Dans le cas où vous avez déjà fait votre choix et répondu favorablement à une entreprise concurrente, informez-en les autres recruteurs qui vous ont accordé un peu de leur temps en vous recevant en entretien. Certains sont peut-être en attente d'une réponse de votre part. D'autres vous auront probablement déjà contacté ou relancé.

Dans ce cas, soyez encore une fois honnête. Expliquez que vous avez reçu une autre offre qui correspond davantage à vos attentes, sans nécessairement mentionner le nom de société concurrente si besoin. Ignorer les courriers et les appels des employeurs qui cherchent à vous contacter serait la pire des attitudes à avoir. Un tel comportement dénote un manque de professionnalisme certain. Souvenez-vous que nous ignorons ce que nous réserve l'avenir. Il est possible que vous soyez amené à travailler, dans quelques années, avec une entreprise que vous aviez initialement éconduite de cette manière.

Comment refuser une offre d'emploi Pôle Emploi

Dans le cas où vous être inscrit sur la liste des demandeurs d'emploi de Pôle Emploi et que vous touchez des indemnités de chômage, refuser une proposition d'embauche n'est en général pas sans conséquences. En effet, les rejets d'emploi est en généraol limité à deux chez Pôle Emploi. Après quoi, vous serez privé de vos allocations et radié de la liste des demandeurs d'emploi. Cela dit, personne ne peut vous forcer à accepter un poste qui ne vous convient pas. Cependant, n'oubliez pas que vous devrez en assumer les conséquences.

Comment refuser une offre d'emploi par e-mail

Si vous avez décidé qu'une offre ne vous conveint pas et que vous n'estimez pas nécessaire de rencontrer l'employeur en personne pour lui exprimer votre refus, informez-le de votre décision en lui envoyant un courrier dans lequel vous le remercierez de l'opportunité qu'il vous a offerte.

Pour rédiger cette lettre, appliquez de préférence les conseils suivants :

  • Soyez sincère. Expliquez au recruteur les raisons de votre refus de manière simple et concise. Toutefois, si vos motivations sont d'ordre personnel, par exemple si vous n'étiez pas certain de bien vous entendre avec votre supérieur hiérarchique, n'en informez pas votre interlocuteur. Dans ce cas, dites-lui simplement que le poste ne correspondait pas à vos attentes.

  • Ne remettez pas cette tâche à plus tard. Dès lors que vous avez pris votre décision, écrivez sans tarder à l'employeur qui a proposé de vous embaucher. Cela permettra à ce dernier d'avancer plus rapidement dans son propre processus de recrutement.

  • Soyez simple et précis. Évitez les éloges trop effusifs envers l'entreprise ou le personnel avec lequel vous avez interagi. Il s'agit d'une lettre de rejet après tout. Faites preuve de respect, mais aussi de retenue.

  • Soyez reconnaissant. Remerciez le recruteur du temps qu'il a consacré à votre candidature et de son intérêt. N'oubliez pas d'employer les formules de politesse d'usage pour conclure l'entretien sur une bonne note.

  • Proposez de rester en contact si besoin. Même si le poste proposé ne vous convenait pas, rester en contact avec le responsable du recrutement ou avec l'entreprise peut être un bon moyen de construire votre réseau professionnel.

Exemples de courriers de refus

Vous ne savez pas comment rédiger votre courrier de refus ? Voici quelques exemples.

Pour refuser poliment :

Chère Madame / Cher Monsieur,

Je tiens à vous remercier de l'opportunité que vous m'offrez et du temps que vous m'avez consacré au cours de notre entretien.

Bien que votre entreprise m'ait séduit(e) par son/sa XXXXX, je suis au regret de vous annoncer que j'ai accepté un poste correspondant davantage à mes aspirations dans une autre entreprise.

En espérant que vous trouverez rapidement la personne qui correspond à vos attentes, je vous souhaite une agréable journée,

Nom Prénom

Pour ouvrir les négociations :

Chère Madame / Cher Monsieur,

Je tiens à vous remercier de l'opportunité que vous m'offrez et du temps que vous m'avez consacré au cours de notre entretien.

J'ai été particulièrement séduit(e) par l'aspect XXXXX du poste de XXXXX au sein de votre entreprise. Je me dois cependant de refuser cette offre car elle ne correspond pas à mes attentes en termes de rémunération. / Je suis cependant au regret de décliner votre proposition car une autre entreprise m'a fait une offre correspondant davantage à mes prétentions salariales.

En espérant que vous trouverez rapidement la personne qui correspond à vos attentes, je vous souhaite une agréable journée,

Nom Prénom

Découvrir d'autres articles