Comment travailler dans un musée ?

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

Publié le 15 novembre 2022

L'équipe éditoriale d'Indeed est diversifiée et talentueuse. Elle est composée de rédacteurs, de chercheurs et de spécialistes qui ont accès aux données et aux informations d'Indeed pour fournir des conseils utiles afin de guider votre parcours professionnel.

Si vous avez une passion pour l'art et la culture, vous vous demandez peut-être comment travailler dans un musée. Il s'agit effectivement du lieu idéal pour lier vos centres d'intérêt à votre profession. Dans cet article, nous vous expliquons quelles catégories de métiers vous pouvez retrouver dans un musée, avant de vous en présenter cinq plus en détails. Ensuite, nous faisons le point sur les qualités requises.

Quelles sont les catégories de métiers représentées dans un musée ?

Au sein d'un musée, nous retrouvons de multiples métiers, appartenant à des catégories diverses et variées. Chacune d'entre elles intervient sur des missions spécifiques, complémentaires les unes aux autres. Ci-dessous, nous vous présentons les cinq types d'activités que vous pouvez pratiquer.

La construction d'un musée

Avant même de pouvoir installer des œuvres et accueillir du public, le musée doit être conçu dans les détails. En fonction des collections, certaines salles peuvent d'ailleurs être amenées à changer régulièrement. Pour répondre à ces besoins, des équipes aux talents divers interviennent :

  • maître d'œuvre ;

  • maître d'ouvrage ;

  • programmiste ;

  • économiste de la construction ;

  • muséographe ;

  • scénographe ;

  • signaléticien.

La gestion d'un établissement

Comme toute structure, un musée a besoin d'une équipe de direction pour assurer sa gestion et son développement sur le long terme.

Au cœur de cette catégorie, nous retrouvons plusieurs professions, telles que :

  • directeur de musée ;

  • responsable de collection ;

  • conservateur du patrimoine ;

  • attaché de conservation ;

  • administrateur général ;

  • chargé de développement des publics ;

  • chargé de l'administration des ventes et réservations ;

  • chargé d'études.

La conservation et la présentation de collections

L'intérêt d'un musée réside dans la qualité et l'originalité des collections qui y sont dévoilées. La sélection des œuvres résulte d'un grand travail de recherche et de négociations. Pour assurer ces missions, les musées font appel à plusieurs professionnels, dont les connaissances sur des thèmes précis font d'eux des experts dans leur domaine.

Parmi les métiers représentés, nous retrouvons, entre autres, les suivants :

  • commissaire d'exposition ;

  • chargé de production ;

  • technicien muséographe ;

  • installateur ;

  • socleur ;

  • assistant de conservation ;

  • restaurateur du patrimoine ;

  • régisseur d'œuvres d'art ;

  • conservateur de musée ;

  • responsable de conservation préventive ;

  • documentaliste.

L'accueil du public

Si le musée est un lieu de découverte, il s'agit également d'un espace proprice aux échanges et à l'apprentissage. De ce fait, de nombreux postes en lien avec l'accueil du public y sont à pourvoir. C'est le cas, par exemple, des professions présentées ci-dessous :

  • agent d'accueil ;

  • agent de billetterie ;

  • responsable de la boutique ;

  • médiateur culturel ;

  • chargé d'éducation artistique et culturelle ;

  • guide conférencier.

À lire également : Art et culture : 10 étapes pour devenir médiateur culturel

L'entretien et la sécurité du musée

Le musée étant un bâtiment qui accueille du public et conserve des œuvres parfois d'une grande valeur, il est essentiel que des mesures d'entretien et de sécurité soient mises en place. Pour en assurer la bonne application, plusieurs agents sont nécessaires.

Parmi eux, nous retrouvons notamment les suivants :

  • directeur technique ;

  • agent technique de maintenance ;

  • agent d'entretien ;

  • agent chargé de la sécurité ;

  • agent de surveillance.

À lire également : Comment devenir galeriste ?

5 professions à exercer dans un musée

Afin d'en apprendre davantage sur les tâches à accomplir dans un musée, nous vous présentons ci-dessous cinq professions auxquelles vous pouvez prétendre.

Muséographe

Le muséographe travaille en étroite collaboration avec le scénographe et le conservateur du musée. Sa mission est de coordonner les différents intervenants, dans l'objectif que les œuvres soient présentées de la façon la plus cohérente et la plus spectaculaire possible. Plusieurs tâches lui sont alors confiées pour atteindre les résultats escomptés :

  • définir une thématique autour d'un artiste, d'un courant artistique ou d'une époque ;

  • rechercher des oeuvres répondant aux critères de sélection ;

  • choisir les œuvres à exposer, en respectant les contraintes d'exposition ;

  • déterminer les objectifs de l'exposition et le public visé ;

  • partager les instructions de visite avec le personnel du musée, comme le parcours à suivre ;

  • communiquer sur le projet.

Pour devenir muséographe, vous pouvez suivre un BTS design d'espace ou vous orienter vers des études d'histoire de l'art. Le master muséographie, mention patrimoine et musées reste le parcours à privilégier.

Conservateur du patrimoine

En fonction de sa spécialité, le conservateur du patrimoine a pour mission d'étudier, d'entretenir et de mettre en valeur des archives ou des œuvres d'art. Il doit alors faire face à de multiples responsabilités, telles que :

  • conserver et protéger des œuvres d'art ;

  • collecter et classer des documents en lien avec son sujet de prédilection ;

  • enrichir des collections ;

  • suivre la restauration des objets et œuvres d'art ;

  • mettre en valeur les collections lors d'expositions ;

  • assurer la promotion du patrimoine dont il a la charge.

Pour devenir conservateur du patrimoine, il est nécessaire de réussir le concours très sélectif de l'Institut national du patrimoine (INP). Une préparation est alors indispensable, en suivant notamment une licence d'histoire de l'art, d'histoire ou d'histoire de l'art et archéologie. Vous pouvez compléter votre cursus en rejoignant l'École du Louvre ou en validant un master conservation préventive du patrimoine.

Commissaire d'exposition

Le commissaire d'exposition, également appelé curateur d'exposition, a pour rôle de créer et d'organiser une exposition temporaire, un événement culturel important ou encore un salon artistique. Il fait alors office de référent et de manager des équipes.

Au-delà de choisir le thème, les artistes et les œuvres, le commissaire d'exposition doit également s'occuper du financement, des relations avec les sponsors et mécènes, et de la communication avec les journalistes. D'ailleurs, il est impératif d'avoir des savoir-faire solides en rédaction, puisqu'il se charge de la création des supports, tels que les catalogues et flyers.

Pour devenir commissaire d'exposition, il vous sera demandé d'être titulaire d'un diplôme de niveau bac +5. Vous pouvez, par exemple, suivre un master direction de projets ou d'établissements culturels, un master patrimoine et musées, ou encore un master stratégies muséales et gestion de projets.

Guide conférencier

Le guide conférencier est un fin connaisseur de l'histoire de l'art et peut être un spécialiste d'un courant ou d'une époque. Au quotidien, il a pour mission d'accompagner les visiteurs du musée, afin de partager avec eux ses savoirs. Les musées accueillant régulièrement du public étranger, il est attendu du guide conférencier qu'il maîtrise plusieurs langues.

Pour exercer cette profession, vous devez obtenir le titre de guide conférencier. Cela est possible grâce à la validation de la licence professionnelle de guide conférencier. Vous pouvez poursuivre vos études avec un master de langues ou d'histoire de l'art.

À lire également : Métiers de la communication : formation de conférencier

Socleur

Le socleur fait partie des professions techniques d'un musée. Il crée les supports qui permettront d'exposer les œuvres dans les salles. À la fois concepteur et artisan, il doit prendre en compte les spécificités de chaque objet d'art, afin qu'ils soient exposés dans les meilleures conditions possibles et en toute sécurité.

Il n'existe pas de formation précise pour devenir socleur. Dans l'objectif d'acquérir les bases de la profession, il est recommandé de suivre un cursus dans le domaine de la fonderie d'art. Deux parcours peuvent notamment être envisagés :

  • CAP mouleur noyauteur ;

  • CAP bronzier.

Quelles sont les qualités requises pour travailler dans un musée ?

Bien que les métiers pouvant être exercés au sein d'un musée soient divers et variés, nous retrouvons des qualités communes dans chacun de ces experts. C'est le cas, entre autres, des suivantes :

  • avoir un goût prononcé pour l'art et la culture ;

  • posséder une sensibilité artistique ;

  • faire preuve d'ouverture d'esprit ;

  • être agile ;

  • avoir le sens du contact ;

  • savoir communiquer, à l'écrit comme à l'oral ;

  • faire preuve de minutie et de rigueur ;

  • aimer développer sa culture générale.

À lire également :

  • 12 métiers de la culture à connaître absolument

  • Que faire après une licence d'histoire ?

Si vous envisagez de travailler dans un musée, vous savez à présent à quels métiers vous pouvez prétendre. Pour organiser une exposition, de nombreux experts ont effectivement partagé leurs savoir-faire. Ainsi, que vous souhaitiez exercer une activité manuelle, être au contact du public ou devoir faire face à des responsabilités, vous trouverez forcément une profession faite pour vous.

Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.

Découvrir d'autres articles