Travailler pour une entreprise française au Mexique

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

Publié le 16 novembre 2022

L'équipe éditoriale d'Indeed est diversifiée et talentueuse. Elle est composée de rédacteurs, de chercheurs et de spécialistes qui ont accès aux données et aux informations d'Indeed pour fournir des conseils utiles afin de guider votre parcours professionnel.

Faisant partie des 15 plus grandes économies mondiales et se plaçant en haut du classement des plus fortes économies de l'Amérique latine, le Mexique est une destination attractive pour beaucoup de Français. Si l'aventure vous intéresse également et que vous souhaitez travailler pour une entreprise française au Mexique, l'article qui suit devrait vous intéresser. Vous y trouverez la liste d'une vingtaine d'entreprises françaises présentes sur le sol mexicain, ainsi que des conseils pour intégrer une entreprise française dans ce pays d'Amérique latine.

Liste des principales sociétés françaises au Mexique

De nombreuses entreprises françaises sont installées ou ont des filiales au Mexique. En voici une vingtaine, réparties par secteur d'activité.

Alimentation/grande distribution :

  • Danone : multinationale alimentaire spécialisée dans les produits alimentaires, végétaux et produits infantiles ;

  • Pernod Ricard : entreprise spécialisée dans la fabrication et la distribution de vin et de spiritueux.

Banque/finance :

  • Crédit Lyonnais (anciennement LCL) : banque

  • BNP Paribas : première banque européenne en termes d'activité et de rentabilité ;

  • Crédit Agricole : le plus grand réseau de banques coopératives et mutualistes au monde ;

  • Cetelem : marque commerciale de crédit à la consommation appartenant à la BNP Paribas.

Chimie/énergie :

  • Arkéma : groupe chimique spécialisé dans les matériaux de performance ;

  • Total : fournisseur et producteur privé d'électricité et de gaz.

Communication :

  • Publicis : groupe de communication.

Construction/immobilier :

  • Laforge : constructeur de matériel agricole ;

  • Saint-Gobain : société spécialisée dans la production, la transformation et la distribution de matériaux.

Électricité :

  • Legrand : groupe industriel parmi les leaders mondiaux des produits et systèmes pour installations électriques et réseaux d'information ;

  • EDF : entreprise de production et de fourniture d'électricité.

Industrie automobile :

  • Peugeot : constructeur automobile ;

  • Renault : constructeur automobile.

Informatique :

  • Thalès : groupe d'électronique spécialisé dans l'aérospatiale, la défense, la sécurité et le transport terrestre.

Luxe et beauté :

  • Hermès : société spécialisée dans la conception, la fabrication et la vente de produits de luxe ;

  • Louis Vuitton : maison de maroquinerie et de prêt-à-porter de luxe ;

  • L'Oréal : groupe industriel numéro 1 mondial du secteur de la cosmétique ;

  • Yves-Rocher : entreprise de cosmétiques comptant plus de 3 600 boutiques dans le monde ;

  • Pierre Fabre : groupe pharmaceutique et dermo-cosmétique.

Presse :

  • AFP : agence française de presse.

Santé/pharmacie :

  • Essilor : leader mondial dans le domaine de la conception, de la fabrication et de la distribution des verres à 360 degrés ;

  • Sanofi : entreprise transnationale dans le secteur de la pharmacie et des vaccins.

Tourisme/restauration :

  • Air France : compagnie aérienne ;

  • Club Med : entreprise commercialisant des séjours dans des villages de vacances, dans le monde entier.

Transport :

  • Geodis : holding regroupant des entreprises de logistique, de messagerie et de transport routier.

En plus des multinationales françaises présentes sur le territoire, le Mexique accueille de plus en plus d'entreprises françaises de l'étranger (EFE). Ces entreprises sont des sociétés de droit local créées et dirigées par des Français résidant à l'étranger.

Pour en savoir plus sur les EFE présentes sur le territoire mexicain, vous pouvez contacter la Chambre de Commerce et d'Industrie France-Mexique (CCIFM).

Comment intégrer une entreprise française au Mexique

Si vous souhaitez vous expatrier au Mexique, travailler pour une entreprise française peut s'avérer une stratégie payante. Pour cela, il faudra d'abord choisir le type de contrat que vous souhaitez signer et entreprendre quelques démarches. Voici 5 étapes qui vous aideront à mettre en place votre projet.

1. Choisir votre statut

Dans un premier temps, il faudra choisir le type de contrat sous lequel vous exercerez vos fonctions. Plusieurs options s'offrent à vous.

Sous contrat local

Vous pouvez travailler pour une société française avec un contrat local. Dans ce cas, vous signerez un contrat qui respecte le Code du travail mexicain, notamment concernant le temps de travail, le salaire minimum ou encore le nombre de jours de congés annuels. Votre contrat sera alors signé sur place, avec la filiale mexicaine.

Le détachement

Avec le statut de salarié détaché, vous pourrez travailler temporairement à l'étranger, le temps d'une mission, pour le compte de votre entreprise française. L'avantage ? Vous continuerez à bénéficier du régime français de sécurité sociale et du régime unique d'assurance vieillesse. Cela est possible si votre entreprise entretient des liens avec le Mexique et si votre poste le permet.

La mise à disposition

Si votre entreprise dispose d'une filiale au Mexique, vous pourrez profiter de la mise à disposition. Vous aurez alors le choix entre le statut de salarié détaché ou celui de salarié expatrié. Vous serez alors sous le régime de protection sociale du pays d'accueil. Votre rapatriement à la fin de la mission sera organisé par votre employeur français.

Le VIE / le stage

Si vous êtes en études ou si vous entrez tout juste dans la vie active, vous pouvez également profiter d'un stage ou d'un volontariat international en entreprise (VIE). Ces deux solutions vous permettront d'obtenir une première expérience dans une entreprise française au Mexique.

  • Pour le stage, commencez par interroger le service de la scolarité de votre école/université afin de savoir si des partenariats existent entre elle et le Mexique.

  • Pour le VIE, rendez-vous sur le site Mon Volontariat International, afin de découvrir les offres et les modalités d'inscription. Sachez tout de même qu'il faudra vous armer de patience et d'un solide CV.

2. Consulter les offres d'emploi

Si vous partez de 0, la première des choses à faire est de consulter les offres d'emploi disponibles en ligne sur les sites web des entreprises visées et en consultant les moteurs de recherche.

Sur les sites web

Selon votre poste et votre secteur d'activité, faites une sélection des entreprises françaises ayant une filiale au Mexique pour lesquelles vous souhaiteriez travailler et consultez leur site web. Vous y trouverez généralement un onglet réservé au recrutement qui référence les offres disponibles.

Si aucune offre n'apparaît pour le Mexique, pensez à suivre la page professionnelle de l'entreprise visée et éventuellement à prendre contact avec un responsable des recrutements. Si votre approche est convaincante et pertinente, la stratégie peut s'avérer payante.

En ligne

Vous pouvez également consulter les offres en ligne sur un moteur de recherche mexicain. Pour faciliter votre recherche, n'hésitez pas à taper le nom de l'entreprise française qui vous intéresse.

3. Bien préparer votre candidature

Une fois toutes ces démarches effectuées, vient la préparation de votre candidature. Vous devrez bien soigner la rédaction de votre CV et de votre lettre de motivation pour attirer l'attention du recruteur. Pensez à ajouter des lettres de recommandation si vous en avez. Selon la nationalité du responsable des ressources humaines, si vous pouvez les faire traduire, c'est encore mieux ! D'ailleurs, pensez à vérifier si votre candidature doit être envoyée en français ou en espagnol.

À lire également :

  • Comment rédiger son CV en espagnol ?

  • Comment écrire une lettre de motivation en espagnol ?

4. Peaufiner votre niveau de langue

Même si vous travaillez pour le compte d'une entreprise française, vous devrez communiquer en espagnol avec vos collègues et collaborateurs. Pour faciliter les échanges professionnels et personnels sur place, vous devez vous assurer d'avoir un niveau de langue suffisant. Pour cela, vous pouvez envisager de suivre une formation en espagnol ou un stage d'espagnol avant le départ.

Et si une simple remise à niveau vous suffit, pensez aux applications simples et gratuites comme Duolinguo ou Babbel.

5. Faire appel à votre réseau

Pour finir, rien ne vaut le réseau professionnel pour trouver un emploi. Faites appel à vos connaissances, votre réseau d'anciens étudiants, vos anciens collaborateurs, votre entourage proche ou constituez-vous un réseau virtuel. Vous avez du mal à franchir le pas ? Découvrez 10 conseils pour un networking efficace !

Ainsi, si vous ne bénéficiez pas d'un arrangement avec votre entreprise actuelle, il vous faudra scruter les annonces et faire marcher votre réseau pour décrocher le poste espéré. Toutefois, au vu du nombre d'entreprises françaises présentes au Mexique, de belles opportunités professionnelles s'offrent à vous !

Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.

Découvrir d'autres articles