Trouver un emploi

Entretien collectif : les clés de la réussite

Une entreprise a répondu à votre candidature et vous invite à un entretien d'embauche collectif. Si ce type d'entretien collectif peut paraître surprenant, il est souvent mis en place pour évaluer les qualités relationnelles d'un candidat et sa capacité à travailler en équipe. Qu'est-ce qu'un entretien d'embauche collectif ? Pourquoi les entreprises choisissent-elles ce mode de recrutement ? Et surtout, quelles sont les clés pour sortir de votre entretien la tête haute ? Pour vous aider à réussir au mieux votre entretien de groupe, voici toutes les réponses à ces questions.

Qu'est-ce qu'un entretien collectif ?

L'entretien collectif est un entretien d'embauche en présence d'autres candidats. Il est parfois préféré à un entretien traditionnel individuel, car il vise à apprécier le profil d'un postulant en situation de groupe. L'entreprise condense ses entretiens pour gagner du temps mais surtout pour comparer les comportements de ses candidats face à une mise en situation collective. Il est aussi possible que l'entreprise cherche à embaucher plusieurs candidats et soit à la recherche de plusieurs profils : ne vous focalisez donc pas sur vos concurrents, ils seront peut-être prochainement vos futurs associés.

Les secteurs d'activité concernés

Si tous les secteurs d'activité peuvent exiger un entretien collectif, certains en sont plus friands. C'est notamment le cas de la vente et du commerce, des banques et des assurances. Ces domaines requièrent en effet des compétences sociales particulières, notamment en ce qui concerne le travail de groupe et la communication.

La durée d'un entretien collectif

Un entretien collectif dure ordinairement entre deux et trois heures, mais peut parfois s'étendre sur toute une demi-journée. Ne soyez donc pas surpris si, à votre arrivée à l'entretien, on vous informe que vous n'en ressortirez que plus tard dans la journée. Si le responsable des ressources humaines ne vous a pas informé en avance de la durée de l'entretien, prévoyez de bloquer un créneau horaire important.

Les étapes d'un entretien collectif

Les étapes d'un entretien collectif permettent au jury de vous évaluer sous différents aspects via une mise à l'épreuve. L'entretien peut prendre différentes formes selon sa durée, mais il est courant de retrouver ces quatre situations :

  1. La présentation de l'entreprise par le ou les représentants de l'entreprise. C'est un moment important où il vous faut absolument être à l'écoute afin de recueillir le maximum d'informations sur les attentes de l'entreprise. Un conseil : prenez des notes.
  2. La présentation individuelle. Comme pour un entretien d'embauche en face-à-face, vous devez vous présenter et expliquer brièvement votre parcours professionnel, mais cette fois-ci, devant plusieurs personnes. Ce tour de table nécessite une attention toute particulière de votre part. Prendre des notes et cerner le profil des autres postulants vous permettra également d'être plus à l'aise pour le travail en groupe qui suivra.
  3. La mise en situation. Il peut s'agir d'un travail en groupe, d'un débat argumenté, d'une étude de cas ou même d'un jeu de rôle. C'est le moment, pour les recruteurs, d'évaluer vos capacités à travailler collectivement, à réagir à un contexte donné, et à examiner de près votre personnalité. On pourra par exemple vous demander de simuler une vente à un client ou encore de préparer un projet fictif – tout dépendra de votre secteur d'embauche. Cette mise en situation peut durer une heure.
  4. Le débriefing. Dernière étape de l'entretien de groupe, le débriefing permet de tirer les conclusions de la mise en situation et d'évaluer les bons et les mauvais aspects. Ne baissez pas la garde car cette étape est la plus importante : elle constituera la dernière image que les recruteurs auront de vous. Essayez de rebondir sur la mise en situation et de faire des remarques pertinentes sur ce qu'il s'est passé lors de votre entretien.

Comment s'y préparer ?

Vous appréhendez peut-être ce type d'entretien d'embauche collectif. En effet, il peut être déstabilisant de se sentir en compétition avec d'autres personnes que vous ne connaissez pas. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, suivez les conseils ci-après, qui vous aideront à vous mettre en valeur auprès des recruteurs.

Se renseigner sur l'entreprise

Il est important de vous renseigner sur l'entreprise à laquelle vous postulez, afin de cibler plus aisément le profil demandé et les valeurs de l'organisation. Une recherche sur Internet est souvent suffisante pour recueillir les éléments nécessaires. Vous maximisez ainsi vos chances d'avoir de meilleurs arguments et un discours plus fort face à vos recruteurs, car vous aurez cerné les qualités qui y sont valorisées.

Savoir se présenter

La présentation doit absolument se préparer. Que ce soit en créant une liste sur papier ou en vous entraînant devant un miroir, cet exercice vous permettra d'avoir davantage confiance en vous. Comptez environ deux minutes maximum pour une présentation – faire plus long risquerait de perdre vos interlocuteurs.

Voici ce que vous devez mentionner dans votre présentation :

  • Votre identité : nom, prénom et âge. Cela n'est pas nécessaire pour un entretien individuel, mais rappelez-vous que pour un entretien collectif, les autres candidats n'auront pas votre CV sous les yeux.
  • Votre parcours : décrivez vos formations et expériences professionnelles qui sont pertinentes pour l'emploi visé.
  • Vos forces et vos faiblesses : les recruteurs attendent toujours des candidats qu'ils sachent évaluer leurs défauts et leurs qualités. C'est en se connaissant le mieux que l'on arrive aux meilleurs résultats.
  • Ce qui vous motive : votre motivation et votre passion sont vos meilleures alliées, alors pensez à les valoriser et à exprimer votre envie de faire partie de l'équipe.
  • Des expériences personnelles formatrices : certaines peuvent faire la différence. Par exemple, si vous avez fait un voyage particulièrement instructif à l'étranger ou que vous pratiquez un sport à haut niveau, n'hésitez pas à le mentionner. Ces aspects permettront de vous démarquer et de mettre en avant des facettes valorisantes de votre personnalité.

Soigner sa présentation et son attitude

Comme dans tout entretien, il est important de soigner la façon de s'habiller et de se comporter. Adaptez votre tenue d'entretien aux circonstances. La sobriété est généralement de mise, mais vous pouvez oser une pièce qui sortira du lot si vous l'assumez. L'important est d'être toujours à l'aise dans vos vêtements et de paraître professionnel : il n'y a en effet rien de pire que de perdre ses moyens à cause d'un vêtement trop serré où l'on aura du mal à respirer, ou d'un costume qui serait beaucoup trop apprêté pour l'occasion.

Votre comportement sera aussi jaugé par les recruteurs : soignez votre posture et prêtez particulièrement attention à vos signes corporels non verbaux :

  1. Éliminez les signes de stress, tels que passer constamment sa main dans les cheveux, bouger son pied, tortiller ses mains, taper la table du bout des doigts, se gratter, etc. Tous ces petits signes pourraient vous desservir, même si vous avez un bon discours.
  2. Regardez vos interlocuteurs et vos recruteurs dans les yeux, avec aisance : cela montrera que vous êtes sûr de vous et à l'aise avec la prise de parole.
  3. Ne parlez ni trop fort, ni trop bas : gardez un équilibre concernant votre façon de communiquer et d'exprimer vos idées. Ne paraissez ni trop imposant ni trop timide.

Votre heure d'arrivée sera aussi prise en compte : présentez-vous environ dix à quinze minutes à l'avance à l'entretien. Vous prouverez votre savoir-vivre dès votre arrivée, et serez plus serein.

Avoir les bons comportements

Un entretien d'embauche collectif permet aux recruteurs d'évaluer votre comportement au sein d'un groupe de personnes, notamment votre façon d'interagir ou de collaborer avec les autres. Votre capacité à argumenter, à prendre la parole, à écouter et à prendre des initiatives sera passée au crible. En effet, l'entretien collectif permet de faire ressortir les personnalités des candidats. Le but est de révéler le meilleur de vous-même !

Voici quelques conseils précieux à suivre :

  1. Restez calme : un candidat serein sera toujours plus apprécié qu'un candidat trop agressif. Ces types de caractères se traduisent à votre façon de parler ou de vous exprimer. Évitez de couper la parole et pesez vos mots lorsque vous argumentez. Posez votre voix et prenez votre temps lors de vos prises de parole : vous en serez d'autant plus écouté.
  2. Écoutez les autres : un candidat qui monopolise la parole prouve qu'il ne sait pas écouter les autres. Si c'est le cas, corrigez votre tendance à avoir le dernier mot ou à vous mettre trop en avant. L'idéal est de trouver un juste milieu entre discrétion et expression de soi.
  3. Montrez-vous curieux : il est toujours bienvenu d'un candidat qu'il s'interroge et pose des questions précises sur l'entreprise ou sur le travail attendu. Cela montre en effet son intérêt et sa capacité à chercher des solutions.
  4. Restez vous-même : cela peut paraître évident, mais il est facile de masquer sa vraie nature lors d'un entretien d'embauche. Évitez de jouer un rôle, cela pourrait vous décrédibiliser. S'adapter ne signifie pas mentir : plus vous vous éloignerez de vous-même, plus vite vous serez démasqué.
  5. Restez concentré : un entretien de deux, trois ou quatre heures peut paraître long. Il est cependant nécessaire de ne pas perdre pied et de rester attentif de bout en bout. Les signes de distraction comme le fait d'avoir le regard fuyant vers une fenêtre ou de griffonner sur sa feuille de notes pourront être mal vus par les recruteurs. Prenez ce rendez-vous comme un jeu, il vous en sera d'autant plus agréable et pertinent.

En lien avec ce sujet

Afficher plus 

La fiche de poste : à quoi sert-elle et que contient-elle ?

La fiche de poste décrit les différentes caractéristiques d’un poste: missions, profil, diplôme. À quoi sert-elle et quels éléments doivent y figurer ?

Quelques astuces pour trouver un job cet été

Que vous soyez étudiant ou dans une situation transitoire, l’été est le moment propice pour trouver un emploi temporaire. Voici comment trouver un job d’été.