Éducateur : la fiche métier complète

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

Publié le 26 juillet 2022

L'équipe éditoriale d'Indeed est diversifiée et talentueuse. Elle est composée de rédacteurs, de chercheurs et de spécialistes qui ont accès aux données et aux informations d'Indeed pour fournir des conseils utiles afin de guider votre parcours professionnel.

Si le domaine du social vous intéresse, vous souhaitez peut-être obtenir davantage d'informations sur la profession d'éducateur. Cette fiche métier vous fournira des renseignements sur les différentes spécialisations envisageables pour être éducateur ou éducatrice. Les besoins des individus étant très variés, ce professionnel se doit de maîtriser des compétences spécifiques lui permettant de gérer des situations particulières. Dans cet article, nous vous éclairerons sur la profession d'éducateur et vous permettrons d'en apprendre davantage à ce sujet.

Qu'est-ce qu'un éducateur ?

L'éducateur ou l'éducatrice a pour objectif d'assister des individus et de les aider à réaliser leurs projets. Le terme éducateur étant très vaste, il englobe quatre professions principales, à savoir :

  • l'éducateur de jeunes enfants ;

  • l'éducateur spécialisé ;

  • l'éducateur technique spécialisé ;

  • le moniteur-éducateur.

Ainsi, plusieurs disciplines sont envisageables pour exercer en tant qu'éducateur. Le domaine d'activité définit aussi leurs missions ainsi que le déroulement de leur journée. Nous les abordons ci-après.

À lire aussi : Découvrir les différents métiers du social

Éducateur de jeunes enfants (EJE)

L'éducatrice ou l'éducateur de jeunes enfants (EJE) travaille auprès des enfants de moins de sept ans. L'EJE a pour objectif de favoriser l'autonomie, la socialisation et la créativité des petits. Ceci, par des activités variées et appropriées selon l'âge de ces derniers.

Ces spécialistes de la petite enfance travaillent en étroite collaboration avec des auxiliaires de puériculture ainsi que des puériculteurs afin de fournir un suivi adapté aux enfants. De cette manière, ils pourront leur apprendre les règles de vie sociale, la propreté et l'hygiène, mais aussi le développement du langage.

Les EJE exercent leurs fonctions auprès de structures pour enfants handicapés ou en difficulté sociale, mais aussi dans les hôpitaux, les crèches ou les haltes-garderies.

Éducateur-moniteur

L'éducatrice-monitrice ou l'éducateur-moniteur assiste les personnes dans le besoin. Il ou elle les aide à accomplir des actes élémentaires du quotidien. Ce spécialiste peut travailler avec des enfants, des adolescents ou des adultes en difficulté, notamment en cas de handicap ou de dépendance.

Afin d'organiser le quotidien de ces individus, les éducateurs doivent ainsi proposer un soutien personnalisé. Pour cela, ils doivent collaborer avec un large nombre de professionnels, comme des médecins ou des psychologues. De cette manière, ils pourront mettre en place un programme adapté aux besoins de chaque patient.

Ces spécialistes peuvent pratiquer leur métier dans des établissements spécialisés, des établissements et services d'aide par le travail (ESAT), des associations, des foyers d'enfants ou des instituts médico-pédagogiques.

Éducateur spécialisé

L'éducatrice spécialisée ou l'éducateur spécialisé pratique son métier auprès de jeunes ou d'adultes présentant des troubles du comportement, des difficultés d'insertion ainsi que des déficiences physiques ou mentales.

Son objectif est de permettre à ces individus de s'exprimer, mais aussi de développer une certaine autonomie ainsi qu'une confiance en soi. Bien évidemment, les méthodologies de travail seront adaptées selon le profil de chaque personne.

Ces professionnels peuvent exercer au sein de différentes institutions, comme des hôpitaux, des maisons d'enfants ou des centres de rééducation et d'hébergement. Il est également possible d'intégrer une équipe médico-socio-éducative. Enfin, certaines et certains pratiqueront sur le lieu de vie, c'est-à-dire dans les maisons de jeunes, les quartiers ou les cités. Dans ce cas, ces spécialistes ont pour objectif de favoriser l'insertion professionnelle et sociale en prévenant la délinquance et l'abus de substances.

Éducateur technique spécialisé (ETS)

L'éducateur technique spécialisé ou l'éducatrice technique spécialisée (ETS) est à la fois un éducateur et un enseignant. Il ou elle a pour but d'assurer la formation professionnelle des individus handicapés ou inadaptés. En contribuant à l'insertion professionnelle, ce spécialiste assure également un suivi d'éducateur, notamment en les aidant à maintenir une bonne communication.

Indépendamment du domaine, l'ETS est titulaire d'une autre qualification professionnelle, comme dans la comptabilité, la menuiserie ou la cuisine.

Ce professionnel peut exercer son métier au sein des établissements sociaux et médico-sociaux, des services sanitaires, des établissements et services d'aide par le travail (ESAT), des entreprises d'insertion, des associations ou des hôpitaux. Parfois, l'ETS peut également s'occuper de la gestion de l'organisation du travail d'un individu.

Comment devenir éducateur ?

Si vous souhaitez devenir éducateur ou éducatrice, il est tout d'abord important de savoir vers quel domaine vous aimeriez vous tourner. Comme nous venons de le souligner, la profession d'éducateur est très vaste et englobe plusieurs spécialisations. Ci-dessous, nous abordons les différents types d'éducateurs et leur formation.

Diplôme d'État de moniteur-éducateur

Pour devenir moniteur-éducateur ou monitrice-éducatrice, un Diplôme d'État de moniteur-éducateur (DEME) sera nécessaire. Au bout de deux ans de formation, vous obtiendrez un diplôme de niveau bac vous permettant de pratiquer en tant que tel.

Diplôme d'État d'éducateur spécialisé

Si vous souhaitez devenir éducateur spécialisé ou éducatrice spécialisée, un Diplôme d'État d'éducateur spécialisé (DEES) vous sera demandé. Cette certification de trois ans (niveau bac +3) confère au grade de licence.

Diplôme d'État d'éducateur technique spécialisé (DEETS)

Le Diplôme d'État d'éducateur technique spécialisé (DEETS) permet aux professionnels d'un domaine d'obtenir une deuxième compétence dans le secteur de l'éducation. Cette formation de niveau bac +3 peut être effectuée sur une durée de trois ans.

Notez que les candidats et les candidates qui souhaitent réaliser cette certification doivent être titulaires d'un diplôme, d'un certificat ou d'un titre professionnel enregistré au RNCP (au moins de niveau bac).

Diplôme d'État d'éducateur de jeunes enfants (DEEJE)

Le métier d'éducateur de jeunes enfants étant réglementé, un Diplôme d'État d'éducateur de jeunes enfants (DEEJE) vous sera demandé. Cette formation de niveau bac +3 se prépare en trois ans et vous permet d'obtenir le grade de licence.

Quelle est l'évolution de carrière envisageable pour un éducateur ?

Les perspectives de carrière dépendront de la profession et de l'éducateur. Après plusieurs années de pratique, ces professionnels pourront notamment se tourner vers les postes suivants :

  • responsable d'une circonscription d'action sociale ;

  • conseiller familial ;

  • délégué à la tutelle ;

  • directeur d'un centre social privé.

De plus, une formation complémentaire peut également être réalisée, comme :

  • le certificat d'aptitude aux fonctions de directeur d'établissement social (CAFDES) ;

  • le diplôme d'État en ingénierie sociale (DEIS) ;

  • le certificat d'aptitude aux fonctions d'encadrement et de responsable d'unité d'intervention sociale (CAFERUIS).

Ces diplômes vous permettront d'accéder à des postes de direction au sein d'établissements sociaux et médico-sociaux.

Quelles sont les compétences professionnelles et les qualités requises pour être éducateur ?

La patience et la polyvalence sont deux qualités principales requises dans ce domaine, mais ce n'est pas tout. En effet, selon le secteur, des compétences techniques sont bien évidemment demandées. De plus, de multiples qualités humaines sont nécessaires pour exercer cette profession. Ainsi, chaque métier demande des connaissances spécifiques. Néanmoins, certaines sont universelles indépendamment de la spécialisation ; nous les abordons ci-dessous.

Compétences techniques

De solides compétences techniques s'apprendront durant la formation d'éducateur ainsi qu'avec les années d'expérience. Même si certaines sont spécifiques, nous pouvons toutefois lister les principales, à savoir :

  • le respect des règles d'hygiène ;

  • des compétences dans la rédaction de rapports ;

  • des connaissances psychologiques approfondies ;

  • la connaissance des législations ;

  • des connaissances développées dans les méthodologies de travail adaptées selon l'interlocuteur.

Qualités interpersonnelles

Étant en contact continu avec des individus venant d'horizons très variés, de nombreuses qualités interpersonnelles sont requises pour exercer cette profession, mais aussi pour créer une relation de confiance avec ces personnes. Voici une liste non exhaustive des aptitudes nécessaires dans ce domaine :

  • intégrité et éthique ;

  • aisance relationnelle ;

  • sens de l'écoute ;

  • gestion des conflits ;

  • diplomatie ;

  • vigilance ;

  • adaptabilité ;

  • esprit d'équipe ;

  • communication verbale et non verbale ;

  • organisation et rigueur ;

  • résistance au stress.

Quel est le salaire moyen d'un éducateur ?

Selon les données d'Indeed, les éducateurs et les éducatrices touchent un revenu qui oscille autour de 28 078 €. Notez qu'en fonction du domaine dans lequel ils se spécialisent, leur salaire pourra être sujet à une réévaluation. De plus, des éléments tels que l'établissement, le degré d'expertise ou la région peuvent également avoir un impact sur leur rémunération.

Comme vous avez pu le constater, le métier d'éducateur englobe de multiples professions. Ainsi, si vous souhaitez vous orienter vers l'une d'elles, il sera important d'effectuer des recherches appropriées pour savoir si cette activité correspond à votre profil.

Les salaires énoncés reflètent les informations sur la rémunération répertoriées sur Indeed au moment de la rédaction. Ces derniers peuvent varier en fonction de l'organisation qui recrute ainsi que de l'expérience, de la formation et du lieu de résidence du candidat.

Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.

Découvrir d'autres articles