Formation de coordinateur social : le guide complet

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

Publié le 25 juillet 2022

L'équipe éditoriale d'Indeed est diversifiée et talentueuse. Elle est composée de rédacteurs, de chercheurs et de spécialistes qui ont accès aux données et aux informations d'Indeed pour fournir des conseils utiles afin de guider votre parcours professionnel.

Les coordinateurs sociaux ont pour rôle d’aider les personnes en difficulté sociale, professionnelle ou familiale. Ils font office d'interlocuteurs uniques et font la liaison entre les différents leviers d'action afin de trouver une solution d'insertion et supervisent chaque étape des dossiers. La formation de coordinateur social permet d'acquérir la polyvalence demandée sur ce poste, qui est accessible dès le niveau bac +2. Dans cet article, vous découvrirez comment se former pour devenir coordinateur social, le rôle de ces professionnels et les qualités qui leur sont demandées.

En savoir plus : Choisir sa formation de travailleur social

Quelles sont les formations pour devenir coordinateur social ?

Le métier de coordinateur social est accessible à l'ensemble des travailleurs sociaux, notamment aux assistants de services sociaux. Les candidats peuvent ainsi valider le diplôme d'État d'assistant de service social (DEASS) en 3 ans en école spécialisée ou à l'université. Toutefois, les employeurs apprécient également les diplômes universitaires de niveau 5 (bac +2), comme le DUT carrières sociales ou le BTS économie sociale et familiale.

La plupart des offres d'emploi demandent un diplôme d'État mais certains profils n'ayant pas le bac peuvent tout de même faire carrière avec une expérience adaptée. Les formations au diplôme d'État dans le secteur social, de différentes durées, sont accessibles avec le bac ou un diplôme de niveau bac +2. Les stages pratiques y sont nombreux. En effet, ces formations peuvent se dérouler en apprentissage et les diplômes peuvent s'obtenir via la VAE. Un diplôme en psychologie ou en droit peut également intéresser les recruteurs.

Bien qu'une formation au diplôme d'État soit souvent exigée dans les offres d'emploi, le BTS SP3S (services et prestations des secteurs sanitaires et sociaux) peut aussi préparer à ce métier, tout comme le BUT carrières sociales. En termes de diplômes d'État, le DE d'éducateur spécialisé, le DE d'assistant de service social et le DE en économie sociale et familiale préparent également à la profession.

En savoir plus : Découvrir les différents métiers du social

Quelles sont les qualités et les compétences requises pour devenir coordinateur social ?

Les coordinateurs sociaux exercent un métier de l'humain. Ils doivent donc avoir de solides qualités relationnelles :

  • de l'empathie ;

  • un grand sens de l'écoute ;

  • de la pédagogie ;

  • une grande résistance émotionnelle et du sang-froid.

Ils sont également polyvalents, réactifs et très adaptables pour répondre aux spécificités de chaque dossier, qu'ils doivent traiter avec l'impartialité la plus totale. Un caractère méthodique et rigoureux leur offre une certaine fiabilité. En contact avec des interlocuteurs variés (notamment des travailleurs sociaux ou des personnes en difficulté), les coordinateurs sociaux ont un très bon relationnel. Au quotidien, ils s'appuient aussi sur un profond sens collaboratif.

Quel que soit le secteur d'activité dans lequel ils travaillent, les coordinateurs sociaux sont capables de s'ouvrir aux publics en demande d'animation sociale ou d'aide, peu importe les profils. Ils savent s'orienter dans de fastidieuses démarches administratives évolutives et ont l'esprit organisé. Leurs dossiers sont confidentiels et sont tenus au secret professionnel. Leur métier de coordinateur les place au centre d'une, voire de plusieurs équipes pluridisciplinaires dont ils ne sont pas les responsables hiérarchiques mais les interlocuteurs. Ils sont les représentants privilégiés de la direction d'un service afin d'assurer la coordination fonctionnelle et assurent également un rôle de conseil, de soutien et de planification des activités et des interventions.

En savoir plus : Diplôme AES pour devenir accompagnant éducatif et social

Que font les coordinateurs sociaux ?

Les coordinateurs sociaux interviennent dans les environnements de l'action sociale. Dans les quartiers, ils sont chargés de coordonner et de mettre en place des actions de développement du lien social et de communication. Ils peuvent aussi coordonner différentes dispositions de l'action sociale pour un public spécifique, en général défavorisé. Ils interviennent majoritairement dans les secteurs sociaux relatifs à la protection de l'enfance, au handicap, à la gérontologie, à la santé et à l'insertion professionnelle et sociale.

Ils sont employés par les collectivités territoriales, les associations, les structures à but lucratif et la fonction publique. Si, en tant qu'assistants sociaux, ils connaissent parfaitement les dispositifs d'aide pour les adapter aux besoins, leur cœur de métier repose sur leurs capacités d'organisation, d'administration et de synthèse des actions de leur secteur. Ils peuvent travailler pour une structure ou un établissement. Avec le statut de cadre, ils peuvent diriger une équipe, voire une structure.

En savoir plus : Les 7 compétences clés du travailleur social

Le résumé des missions des coordinateurs sociaux

Globalement, leur rôle consiste à :

  • informer sur les droits, la législation et les actions possibles, faire de la prévention ;

  • recevoir les personnes en entretien afin de cibler les difficultés rencontrées ;

  • mettre en relation avec d'autres interlocuteurs spécialisés afin de créer une dynamique de résolution cohérente ;

  • jouer les intermédiaires en cas de situations conflictuelles ;

  • assurer le suivi des dossiers et rédiger des synthèses.

Les coordinateurs sociaux sont donc à la fois des médiateurs et des conseillers. Ils assurent la liaison entre les différents professionnels qu'ils réunissent autour d'un même dossier.

En savoir plus : Modèle et exemple de CV d'assistant social

Quel est le salaire des coordinateurs sociaux ?

En moyenne et en France, les coordinateurs sociaux gagnent 25 396 € par an, un salaire qui peut presque doubler en fin de carrière. Leur évolution salariale dépend néanmoins des échelles de rémunération de la fonction publique territoriale, où les augmentations se décident selon l'ancienneté. Beaucoup d'employeurs du domaine de la santé et du social rémunèrent les intervenants en fonction de la convention collective de la Fédération des établissements hospitaliers et d'aide à la personne privés non lucratifs (FEHAP). Par exemple, les coordinateurs sociaux dans l'environnement médical se voient attribuer un certain coefficient qui se traduit par un salaire fixe auquel s'ajoutent des indemnités de reprise d'ancienneté et une prime semestrielle.

Le salaire des cadres se décide également en fonction de l'expérience et du profil. Pour gagner plus, les coordinateurs sociaux doivent capitaliser sur leur connaissance du territoire où ils exercent depuis au moins 15 ans, dans le secteur des structures de logements de type HLM, afin de devenir responsables territoriaux capables d'encadrer diverses équipes. Ils peuvent alors prétendre au salaire des directeurs de centre de profil. Les auditeurs sociaux en entreprise sont d'ailleurs payés selon la même grille salariale maximale.

En savoir plus : Rédiger une lettre de motivation d'assistant social

En tant que coordinateur social expérimenté, vous pourrez vous spécialiser dans un certain type de dossiers : insertion professionnelle, addictions ou affaires familiales, par exemple. Avec de l'expérience, vous pourrez gagner facilement en responsabilités managériales et obtenir des postes de chefs d'équipe ou de service, ou du moins de conseillers techniques. A terme, vous pourrez même espérer diriger un établissement social. Vous effectuerez alors moins de tâches opérationnelles pour vous consacrer à des missions plus stratégiques (notamment RH ou administration). Un métier rempli d’échanges, de contacts humains et de possibilités d’évolution !

Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.

Les salaires énoncés reflètent les informations sur la rémunération répertoriées sur Indeed au moment de la rédaction. Ces derniers peuvent varier en fonction de l'organisation qui recrute ainsi que de l'expérience, de la formation et du lieu de résidence du candidat.

Découvrir d'autres articles