Guide de la formation d'ingénieur en systèmes embarqués

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

Publié le 6 juillet 2022

L'équipe éditoriale d'Indeed est diversifiée et talentueuse. Elle est composée de rédacteurs, de chercheurs et de spécialistes qui ont accès aux données et aux informations d'Indeed pour fournir des conseils utiles afin de guider votre parcours professionnel.

Que ce soit dans l'aéronautique, l'électronique, l'automobile, le domaine médical ou le multimédia, les systèmes embarqués jouent un rôle essentiel dans notre quotidien. La formation en systèmes embarqués permet aux futurs ingénieurs, notamment dans l'aéronautique, d'élaborer des ordinateurs pour des avions afin de communiquer, contrôler et accroître la sécurité des passagers. Ces ingénieurs électroniques conçoivent également des systèmes complexes pour des voitures ou des équipements transportables mobiles à l'aide d'un réseau internet.

Dans cet article, découvrez comment vous former pour devenir ingénieur en systèmes embarqués, les formations à suivre et les qualités nécessaires.

En savoir plus : que font les ingénieurs aéronautiques ?

Quelles sont les formations à suivre pour devenir ingénieur en systèmes embarqués ?

Après l'obtention du bac, il vous faudra compter 5 ans pour décrocher un diplôme d'ingénieur spécialisé en :

  • informatique ;

  • électronique ;

  • informatique et réseaux ;

  • informatique et électronique ;

  • informatique industrielle ;

  • mécanique et électronique ;

  • systèmes électroniques embarqués ;

  • systèmes électriques et électroniques embarqués.

Vous pourrez également viser un master en :

  • robotique ;

  • automatique ;

  • électronique ;

  • informatique ;

  • énergie électrique ;

  • ingénierie des systèmes complexes ;

  • transport ;

  • réseaux et télécommunications ;

  • réseaux ;

  • mobilités.

Plusieurs diplômes délivrés par différents établissements en France permettent de devenir ingénieur en systèmes embarqués.

En savoir plus : comment devenir ingénieur mécanique ?

Les diplômes dans le détail

Les diplômes de niveau bac +5 qui vous permettront de devenir ingénieur en systèmes embarqués sont les suivants :

  • diplôme d'ingénieur de l'École d'ingénieurs des sciences aérospatiales ;

  • diplôme d'ingénieur d'EFREI Paris ;

  • diplôme d'ingénieur de l'École nationale supérieure de l'électronique et de ses applications ;

  • diplôme d'ingénieur de l'École nationale supérieure des mines d'Alès de l'Institut Mines-Télécom option informatique et réseaux ;

  • diplôme d'ingénieur de l'École nationale supérieure de sciences appliquées et de technologie de Lannion de l'université Rennes 1 option systèmes numériques ;

  • diplôme d'ingénieur de l'École polytechnique universitaire d'Angers de l'université d'Angers option automatique et informatique ;

  • diplôme d'ingénieur de l'École supérieure Angevine d'informatique et de productique option informatique et réseaux ;

  • diplôme d'ingénieur de l'École polytechnique universitaire de l'université Côte d'Azur option électronique ;

  • diplôme d'ingénieur de l'Institut supérieur d'électronique de Paris ;

  • master mention électronique, énergie électrique, automatique ;

  • master mention automatique, robotique ;

  • master mention informatique ;

  • master mention ingénierie des systèmes complexes ;

  • master mention informatique et ingénierie des systèmes complexes ;

  • master mention réseaux et télécommunication ;

  • master mention transport, mobilités, réseaux ;

  • master mention sciences pour l'ingénieur ;

  • master en ingénierie informatique.

En savoir plus : savez-vous combien gagnent les ingénieurs robotiques ?

Quelles écoles d'ingénieurs privilégier pour devenir ingénieur en systèmes embarqués ?

Plusieurs écoles sur les quinze appartenant au réseau Polytech, affiliées au ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, forment des futurs ingénieurs en systèmes embarqués. Le cycle ingénieur est accessible après un bac +2 et habilité par la Commission des titres d'ingénieur (CTI). Vous pourrez obtenir un diplôme d'ingénieur (de niveau bac +5) et acquérir les compétences managériales et techniques inhérentes au métier.

Vous pouvez également intégrer le réseau Polytech post-bac, via le PeiP (Parcours des écoles Polytech) avant de choisir une spécialité en cycle ingénieur (la validation du PeiP donne un accès direct au cycle ingénieur sous le statut étudiant dans l'une des spécialités des quinze écoles du réseau Polytech).

Le cycle ingénieur permet aux étudiants d'approfondir leurs compétences technologiques et scientifiques, via une pédagogie mélangeant enseignements pratiques et théoriques. Des compétences complémentaires sont aussi apportées afin de comprendre les grandes mutations de la société (de la transformation énergétique à la révolution numérique). Ces compétences permettent également de devenir des ingénieurs innovants et rompus aux nouvelles technologies.

Pour devenir ingénieurs en systèmes embarqués, les étudiants peuvent choisir l'option électronique et systèmes numériques au sein des écoles du réseau proposant cette spécialité, comme Polytech Lille, Grenoble, Orléans, Montpellier ou encore Polytech Sorbonne. Vous pouvez par exemple opter pour la spécialité électronique et informatique – parcours systèmes embarqués, notamment pour sa pluridisciplinarité.

Le domaine des systèmes embarqués demande des compétences très diverses, à la fois matérielles et logicielles. Au sein d'une même spécialité, il peut y avoir plusieurs cours d'électronique numérique et informatique basiques, mais également des cours d'électronique analogique et de programmation de haut niveau par le C++ ou le Java. Certains cours sont spécifiques aux liaisons sans fil ou aux capteurs.

Ces formations permettent également de développer des compétences transversales, comme le leadership, la communication orale ou l'écoute active.

En savoir plus : savez-vous combien gagnent les ingénieurs électroniques ?

Les stages et l'alternance en école d'ingénieur

Afin de développer leur employabilité, les étudiants réalisent plusieurs projets en équipe pour des industriels, mais également plusieurs stages dont la durée s'allonge au fil des années.

Le cursus est disponible en alternance dans certaines spécialités. Les étudiants doivent partir à l'étranger au moins deux mois afin de perfectionner leur anglais, les publications techniques étant généralement rédigées dans cette langue. Cela permet également de travailler dans un contexte international pour éventuellement pouvoir trouver un emploi à l'étranger.

À la fin de la formation, les étudiants sont aptes à concevoir des architectures électroniques en phase avec les nouvelles technologies et répondant aux besoins des systèmes embarqués (automobile, aéronautique, médecine).

Aéronautique, médecine, automobile, logiciels : quelles sont les perspectives d'emploi ?

Les systèmes embarqués se retrouvent dans une grande majorité des équipements, réseaux et produits actuels des secteurs suivants :

  • les transports (aéronautique, automobile) ;

  • les produits électroniques et électriques (télévision, téléphonie, domotique) ;

  • le contrôle des processus (distribution ou production d'électricité, de chaînes de production) ;

  • les jouets grand public.

Vous pouvez ainsi travailler dans des bureaux d'études d'entreprise issues de domaines très variés. Très sollicité, vous n'aurez jamais de mal à trouver du travail, face au besoin croissant de vos compétences au sein des entreprises.

En savoir plus : savez-vous combien gagnent les ingénieurs en aéronautique ?

Les formations d'ingénieur en systèmes embarqués offrent trois avantages majeurs :

  • la facilité à trouver du travail : plus de la moitiés des diplômés du réseau Polytech trouvent un premier emploi en moins de deux moi ;

  • les perspectives d'évolution : vous pouvez devenir chef de projet après plusieurs années d'expérience, avant de devenir responsables d'une unité de production ;

  • le salaire nettement au-dessus de la moyenne française, à 40 858 € par an.

À lire aussi : Comment devenir ingénieur automobile ?

Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.

Les salaires énoncés reflètent les informations sur la rémunération répertoriées sur les sites de références au moment de la rédaction. Ces derniers peuvent varier en fonction de l'organisation qui recrute ainsi que de l'expérience, de la formation et du lieu de résidence du candidat.

Découvrir d'autres articles