Formation de sculpteur : quels sont les cursus pour exercer ?

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

Publié le 25 juillet 2022

L'équipe éditoriale d'Indeed est diversifiée et talentueuse. Elle est composée de rédacteurs, de chercheurs et de spécialistes qui ont accès aux données et aux informations d'Indeed pour fournir des conseils utiles afin de guider votre parcours professionnel.

Très habile de ces mains, le sculpteur est un artiste qui réalise des créations en volume dans divers matériaux comme la pierre, le bois, le métal et même le papier mâché. Métier de passion, cette profession nécessite beaucoup de travail et de patience dans la réalisation des œuvres, mais apporte une grande satisfaction et beaucoup de fierté au sculpteur. Si vous vous intéressez à la sculpture sous toutes ses formes et à l'art, la formation de sculpteur est peut-être faite pour vous. Découvrez quelques cursus possibles dans cet article.

Que savoir sur le métier de sculpteur ?

Avant de suivre une formation de sculpteur, vous devez savoir en quoi consiste réellement ce métier et quelles sont les qualités et les compétences requises pour l'exercer.

Qu'est-ce qu'un sculpteur et que fait-il ?

Le sculpteur ou la sculptrice est une personne qui crée des œuvres uniques à partir de matériaux comme le métal, la pierre ou le bois. Il peut créer une sculpture en volume ou en relief afin d'orner un bâtiment, une pièce, des meubles, une cheminée ou des boiseries. Certaines sculptures sont de véritables objets d'art et constituent des pièces à part entière. Le sculpteur travaille selon un croquis qu'il a réalisé lui-même. Pour le créer, il peut s'aider d'un logiciel de modélisation 3D, puis s'en servir comme base. Ensuite, il façonne l'objet à créer à l'aide d'outils professionnels. Il réalise les finitions comme le ponçage ou l'application de vernis, si l'œuvre est en bois. Exercer ce métier nécessite de connaître les bonnes techniques, qu'elles soient anciennes ou modernes. Il est également indispensable d'avoir une bonne connaissance des différents matériaux et de leurs caractéristiques. Certains sculpteurs créent même des sculptures virtuelles en utilisant des logiciels spécifiques.

À la fois artiste et commerçant, le sculpteur crée et vend ses œuvres dans les galeries d'art ou en atelier. Il peut aussi travailler dans la restauration de meubles ou dans un atelier d'ébénisterie.

Quels sont les différents types de sculpteurs ?

Il existe deux types de sculpteurs :

  • Le sculpteur spécialisé en sculpture en « ronde bosse » réalise des reliefs sur une surface en utilisant la technique d'enlèvement de matières. Cette technique permet de créer des statues, des objets de décoration ou des sculptures pour des monuments.

  • Le sculpteur « ornemaniste » décore des meubles et des panneaux.

Quelles sont les qualités et les compétences nécessaires pour exercer dans la sculpture ?

Si la maîtrise du dessin est nécessaire au métier, il vous faut aussi porter un intérêt aux matières comme le bois ou la pierre. Un bon sens du contact vous aidera à interagir avec vos clients et le personnel des galeries d'art. En plus de faire preuve de curiosité envers tout ce qui vous entoure, vous devez posséder une grande créativité ainsi que beaucoup de rigueur et de minutie. Il va de soi que vous devez posséder un grand sens artistique et savoir travailler en toute autonomie.

Quels cursus suivre pour être sculpteur ?

Plusieurs formations mènent au métier de sculpteur. Certaines sont accessibles après la troisième, d'autres nécessitent plusieurs années d'études après le bac. Voici quelques exemples de cursus possibles.

Le CAP arts du bois, option sculpteur ornemaniste

Ce CAP vous permet de maîtriser différentes techniques artisanales du travail sur bois. Vous pouvez créer, reproduire ou restaurer des objets, du mobilier ou des éléments décoratifs. Le programme de cette formation porte également sur le dessin d'art, le dessin technique et l'histoire des styles. Vous apprenez à réaliser des croquis, des éléments d'ornementation de mobiliers et de décoration pour l'architecture intérieure ou encore des objets décoratifs. Vous pouvez préparer ce CAP en 2 ans après la 3e ou, dans certaines académies, en 1 an après un CAP ébéniste. Suite à ce CAP, vous pouvez entrer directement dans la vie active ou poursuivre vos études par un bac pro, un BMA ou un diplôme de fin d'études secondaires des métiers d'art.
Plusieurs établissements français proposent de passer ce diplôme, dont le CFA de la Chambre de métiers et de l'artisanat de Nouvelle-Aquitaine en Dordogne à Boulazac Isle Manoire.

Le bac pro artisanat et métiers d'art, option art de la pierre

Cette formation vous enseigne les techniques de réalisation d'un prototype, destiné à être reproduit en grand nombre ou en série limitée. Vous travaillez à partir du projet du concepteur créateur et choisissez les matières les plus appropriées. L'option arts de la pierre prépare à exercer dans les métiers de fabrication et de pose de décors en marbre, en granit ou en pierre. Ces décors sont destinés à la restauration de bâtiments anciens ou neufs. Durant cette formation, vous apprenez différentes techniques comme les relevés et le traçage préalables à la réalisation des décors.

Ce bac pro se prépare en 3 ans après la 3e ou en 2 ans, si vous êtes titulaire d'un CAP du même secteur d'activité. Le programme de cette formation prévoit 22 semaines de pratique en entreprise et aboutit à la réalisation de véritables travaux en pierre. Ce diplôme se prépare dans plusieurs établissements, comme le lycée polyvalent Léonard de Vinci à Blanquefort (33).

À lire aussi : Quelle formation permet de devenir restaurateur d'art ?

Le DMA arts de l'habitat, option décors et mobiliers

Avec ce DMA, vous êtes en mesure d'assister un concepteur créateur et de participer à la réalisation ou la restauration de projets en rapport avec l'art de l'habitat. Vous apprenez à analyser le marché et à établir un cahier des charges pour assurer la réalisation d'un produit. Vous savez contrôler la qualité d'un produit et sachez en évaluer les coûts. L'option décors et mobiliers comporte 6 spécialités, dont le bois et les matériaux dérivés du bois.

Vous pouvez accéder à cette formation en 2 ans après un bac pro artisanat et métiers d'art option ébénisterie, un BMA ébéniste ou un bac STI option arts appliqués, complété par un CAP ébéniste.

Le programme de cette formation prévoit un enseignement professionnel, comme des ateliers de création ou une option décor et mobilier, dont la restauration de meubles et la marqueterie. Il inclut aussi des matières d'enseignement général comme du français et des langues vivantes ainsi qu'un enseignement artistique comme de l'art appliqué.

Cette formation est accessible en alternance et prévoit 2 semaines en centre de formation et 2 semaines en entreprise. Vous effectuerez également 4 semaines de stages par an.

Vous pouvez accéder à ce DMA dans plusieurs établissements, dont le CFA de la SEPR à Lyon.

Pour vous inscrire, rendez-vous sur Parcoursup, puis adressez votre CV et lettre de motivation si vous avez trouvé une entreprise pour vous embaucher en alternance.

Le DNA, option art

Le diplôme national d'arts a une durée de formation de 3 ans et confère un grade de licence. L'option art prépare à différents métiers comme celui de sculpteur ou d'artiste-peintre. Les spécialités de l'option de ce DNA diffèrent selon les établissements : vous pouvez aussi bien apprendre la bande dessinée, la scénographie, la céramique que la conservation-restauration des biens culturels. C'est pourquoi il est préférable de se renseigner avant d'intégrer un DNA, option art.

Ce DNA est accessible sur concours après un bac général, technologique ou professionnel et peut être suivi dans plusieurs établissements français comme l'ESAD (école supérieure d'art et de design à Valenciennes.

Le DNSEP

La formation en DNSEP se déroule sur 2 ans et vous permet d'accéder à des connaissances très pointues en design. Le programme porte sur la réalisation d'un projet artistique et la préparation d'un mémoire de fin d'études. Durant cette formation, vous avez la possibilité de passer un semestre à l'étranger dans une école d'art ou de réaliser un stage (en bureau de création ou en agence de publicité). Les spécialités de l'option art sont différentes selon les établissements. Elles peuvent porter sur les arts sonores, la sculpture ou encore la création numérique. Le DNSEP est un diplôme de niveau bac +5 qui confère un grade de master. Plusieurs établissements proposent cette formation, dont l'École supérieure nationale des arts de Paris à Cergy.

Les admissions se font sur concours et sont composées :

  • d'une phase de présélection qui consiste, entre autres, à effectuer un exercice de création ;

  • d'une phase de sélection composée d'un entretien durant lequel vous présentez quelques-uns de vos travaux personnels et faites part de votre motivation.

Suivre une formation de sculpteur permet d'acquérir de nouvelles compétences et d'exercer un métier artistique et épanouissant, en rapport avec sa passion.

Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.

Découvrir d'autres articles