Formation de tailleur : le guide complet

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

Publié le 13 septembre 2022

L'équipe éditoriale d'Indeed est diversifiée et talentueuse. Elle est composée de rédacteurs, de chercheurs et de spécialistes qui ont accès aux données et aux informations d'Indeed pour fournir des conseils utiles afin de guider votre parcours professionnel.

Le monde de la mode et du vêtement vous intéresse et vous souhaitez en faire votre profession ? Découvrez dans cet article les formations de tailleur, les compétences nécessaires pour exercer ce métier artisanal et créatif, l'environnement de travail et les débouchés envisageables.

Comment devenir tailleur ?

Avant de nous pencher sur les formations de tailleur disponibles, nous allons nous intéresser à ce que fait une tailleuse ou un tailleur. Nous verrons ensuite ses missions et les compétences nécessaires pour exercer ce métier varié et créatif.

Le tailleur, ou couturier, crée, ajuste ou retouche des vêtements sur mesure pour une clientèle exigeante. Il maîtrise parfaitement les matériaux et les tendances, tout en respectant la physionomie et les goûts de ses clients. Il s'intéresse aux évolutions et actualités de la mode, notamment aux créations des ateliers de couture ou de haute couture, ou encore aux boutiques pour lesquels il travaille. Ses tâches varient selon le lieu de travail.

À lire également :

  • Les métiers de la mode qui peuvent vous intéresser

  • Formations pour travailler dans la mode

  • Lettre de motivation pour un poste dans la mode

Formations pour devenir tailleur

La maîtrise des techniques de tailleur exige un enseignement adapté, complété de cinq à dix années de pratique en atelier. Plusieurs diplômes donnent accès au métier de tailleur-couturier :

Après la troisième :

  • le certificat d'aptitude professionnelle (CAP) métiers de la mode, options vêtement flou ; vêtement tailleur (2 ans), éventuellement complété du brevet professionnel (BP) vêtement sur mesure, option A tailleur dame ; option B tailleur homme ; option C couture flou (2 ans) ;

  • le bac professionnel métiers de la mode-vêtements (3 ans).

Après le bac :

  • le brevet de technicien supérieur (BTS) métiers de la mode-vêtements (2 ans).

Le diplôme national des métiers d'art et du design (DN MADE) mode est aussi une option à ne pas négliger.

Certains programmes peuvent se préparer en formation professionnelle continue. Des formations non diplômantes permettent de suivre des cours d'initiation, un programme complet ou un cours de perfectionnement dans les techniques du tailleur-couturier.

L'Institut français de la mode propose également des formations à divers niveaux. Vous y trouverez une offre de programmes intéressants.

À lire également :

  • Le guide de la formation de couturier

  • Comment bien rédiger son CV de couturier

Missions du tailleur-couturier

Le tailleur ou la tailleuse réalise un travail artisanal, créatif et varié, qu'il ou elle personnalise et adapte à sa clientèle généralement masculine, bien que la demande de la clientèle féminine soit en croissance. Il ou elle gère toutes les étapes de fabrication d'un vêtement, depuis la production de patrons jusqu'aux dernières finitions.

Le tailleur crée des vêtements et costumes appropriés selon les besoins, que ce soit un veston classique, une robe de mariée ou de cérémonie ou encore des costumes pour une troupe de théâtre.

Vos missions varieront selon votre lieu d'exercice mais vous devrez de manière générale :

  • réaliser des modèles de collection et remplir des commandes à partir d'un patron déjà réalisé par un styliste, ou d'un patron créé et ajusté par vos soins selon les demandes de votre clientèle ;

  • maîtriser les techniques de coupe, de passage des fils à la main, d'entoilage et du bâti à la main sur différents matériaux textiles, par exemple le jersey, le coton, le tweed, les lainages, le cuir ;

  • contrôler la qualité du travail sur mannequin ;

  • apporter des retouches suivant les directives et les exigences de l'équipe et de la clientèle ;

  • veiller à l'entretien du matériel dans l'atelier ;

  • vérifier les stocks de fournitures et de matériel ;

  • soutenir l'équipe en cas de pic d'activité inhabituel ;

  • former des apprentis ou des intérimaires.

Vos clients pourront être :

  • des particuliers ;

  • des maisons de haute couture ;

  • des établissements du spectacle, comme le théâtre, l'opéra, le cirque ;

  • des établissements de l'audiovisuel ;

  • des boutiques de mode ;

  • des pressings.

Ce métier artisanal peut être exercé en tant qu'indépendant ou en tant que salarié dans un atelier de fabrication, généralement dans une maison de couture ou une boutique.

Outils du tailleur

Le tailleur-couturier utilise de nombreux outils et accessoires pour confectionner ou retoucher les créations, notamment :

  • une machine à coudre ;

  • des aiguilles et des épingles de différentes tailles ;

  • des élastiques ;

  • des boutons ;

  • des toiles ;

  • du fil et des canettes de différentes couleurs et épaisseurs ;

  • un dé à coudre ;

  • un mètre-ruban ;

  • des règles et équerres ;

  • des ciseaux de tailleur ;

  • un coupe-fil ;

  • un découseur ;

  • de crayons et du papier de soie à patron ;

  • un crayon-craie ;

  • du matériel et des logiciels informatiques de création ;

  • du matériel de repassage (planche, fer à repasser, jeannette).

Environnement de travail du tailleur-couturier

Si vous avez suffisamment d'expérience, vous pourrez créer votre propre atelier ou travailler à domicile, selon le volume de commandes. Vous pourrez travailler en tant que culottier ou culottière, giletier ou giletière ou boutonniériste. Dans ce cas, vous percevrez une rémunération à la pièce.

Vous pouvez également exercer sous le statut de salarié en atelier. Les ateliers de tailleurs sont généralement de petites entreprises qui gèrent des commandes pour une clientèle internationale aisée :

  • des étrangers fortunés, notamment du Moyen-Orient, de Chine et de Russie ;

  • des personnes dont la profession exige une présence très soignée ;

  • des personnes sensibles à la mode, à l'élégance et à une bonne présentation, autant qu'aux matériaux de bonne qualité, ajustés à leur morphologie et leurs goûts.

Quelques grands ateliers parisiens emploient jusqu'à une trentaine de tailleurs.

L'exercice de la profession de tailleur

Si vous exercez en maison de couture, vous créerez des vêtements en mettant en application vos connaissances, vos techniques et votre expérience. Vous pourrez également travailler dans le monde du costume de spectacle, où vous exercerez dans les ateliers des opéras et des théâtres, dans des ateliers privés de costume ou dans des boutiques. Des services de « demi-mesure » industrielle se développent depuis les années 90, en raison d'un regain d'intérêt pour l'apparence vestimentaire, notamment de la part de la clientèle masculine.

Compétences

Les principales compétences d'un tailleur-couturier ou d'une tailleuse-couturière sont :

  • la maîtrise des matériaux ;

  • le goût de l'assemblage des couleurs et des matières ;

  • le sens de l'esthétique ;

  • la connaissance des tendances de la mode ;

  • la maîtrise des techniques manuelles de couture et des machines, dont la machine à coudre ;

  • la maîtrise du dessin pour les patrons et croquis ;

  • le sens commercial, un bon esprit d'équipe et un bon relationnel ;

  • le souci du détail, la précision et la dextérité ;

  • une bonne organisation ;

  • la maîtrise du travail au fer ;

  • la connaissance des logiciels de couture dans certains environnements.

À lire également : Compétences techniques : comment les mettre en avant ?

Salaire du tailleur-couturier

Le salaire de base moyen annuel d'un tailleur-couturier ou d'une tailleuse-couturière est de l'ordre des 20 726 €.

Votre salaire variera selon le domaine dans lequel vous exercez (atelier d'artisan, théâtre ou audiovisuel par exemple). Il pourra également dépendre du lieu de travail, certaines villes offrant des rémunérations plus intéressantes que d'autres.

Dans certaines spécialités, le travail est rémunéré à la pièce.

À lire également :

  • Comment négocier son salaire ?

  • Combien gagne un mannequin ?

Débouchés

Avec quelques années d'expérience, vous pourrez vous installer à votre compte en créant votre propre structure ou votre atelier.

Si vous souhaitez garder le statut de salarié, vous pourrez envisager un poste à responsabilité, par exemple responsable d'équipe.

N'hésitez pas à consulter les offres d'emploi de tailleur-couturier sur le site de Indeed France.

Dans cet article, vous avez pu découvrir les formations de tailleur ainsi que les missions et compétences associées à ce métier créatif et varié.

Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.

Les salaires énoncés reflètent les informations sur la rémunération répertoriées sur Indeed au moment de la rédaction. Ces derniers peuvent varier en fonction de l'organisation qui recrute ainsi que de l'expérience, de la formation et du lieu de résidence du candidat.

Découvrir d'autres articles