Quelle formation suivre pour devenir agent de transit ?

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

Publié le 25 juillet 2022

L'équipe éditoriale d'Indeed est diversifiée et talentueuse. Elle est composée de rédacteurs, de chercheurs et de spécialistes qui ont accès aux données et aux informations d'Indeed pour fournir des conseils utiles afin de guider votre parcours professionnel.

Si le domaine de la logistique et des transports vous intéresse, vous envisagez peut-être une formation d'agent de transit. Que vous soyez au début de votre carrière ou que vous souhaitiez réaliser une reconversion professionnelle, il est fortement recommandé de se renseigner sur les différents diplômes qui s'offrent à vous. De cette manière, vous pourrez choisir l'option qui convient le mieux à votre profil. Dans cet article, nous passerons en revue les différentes études d'agent de transit et nous vous éclairerons quant aux diverses possibilités de carrière.

Qu'est-ce qu'un agent de transit ?

Spécialiste du transport de marchandises nationales et internationales, l'agent ou l'agente de transit se charge de l'activité import et export. Chef d'orchestre des transports et de la logistique, le transitaire supervise l'organisation de la marchandise du début à la fin.

Ce professionnel peut travailler pour le compte d'une société prestataire de transport ou pour une entreprise qui dispose de ses propres services d'expédition. Son but étant d'assurer le transport de biens par la voie terrestre, maritime, aérienne ou routière.

Quelles sont les responsabilités quotidiennes d'un agent de transit ?

À mi-chemin entre le terrain d'affrètement et les tâches administratives, le transitaire peut endosser une multitude d'obligations. En voici quelques-unes :

  • S'assurer que tous les documents sont en règle, comme les formulaires ou les papiers indispensables pour les douanes.

  • Contrôler les attestations nécessaires concernant des biens variés, comme les matières dangereuses.

  • Superviser différentes tâches administratives, juridiques, commerciales et logistiques.

  • Organiser l'entièreté du transport en prenant en compte les différents trajets imaginables.

  • Fixer des prix et réaliser des devis.

  • Travailler en étroite collaboration avec de multiples professionnels issus du monde des transports.

Notez que ses obligations journalières peuvent bien évidemment différer selon la société et le secteur d'activité.

Quelles sont les formations envisageables pour devenir agent de transit ?

Une multitude de cursus préparent au métier d'agent de transit. Même si le bac professionnel vous permet de débuter dans ce domaine, la majorité des entreprises requièrent un diplôme bac +2. Enfin, les titulaires d'un bac +3 ou d'un diplôme supérieur pourront occuper des postes à hautes responsabilités.

Dans l'éventualité où vous projetez une reconversion professionnelle, de nombreuses certifications sont également possibles, comme un BTS dans la logistique.

Dans cette section, découvrez quelles sont les différentes formations envisageables pour devenir agent ou agente de transit.

Formations de niveau bac professionnel

En réalisant un bac professionnel, vous pourrez commencer dans le domaine du transport et des marchandises, voici les diplômes envisageables :

  • bac professionnel Organisation de transport de marchandises (OTM) ;

  • bac professionnel Logistique ;

  • bac professionnel Exploitation des transports.

Gardez à l'esprit que ces diplômes vous permettront d'acquérir des connaissances de base du métier, mais il est cependant fortement conseillé de poursuivre vos études en réalisant un bac +2.

Formations de niveau bac +2

Après l'obtention de votre baccalauréat, une formation de deux ans (de niveau bac +2) peut être envisageable. Notez que ces diplômes sont ouverts aux titulaires d'un baccalauréat. Les voici :

  • BTS Commerce international (CI) ;

  • BTS Gestion des transports et logistique associée (GTLA) ;

  • BTS Transport ;

  • Titre professionnel de technicien supérieur de transport terrestre de marchandises (TSTTM) ;

  • Titre professionnel de technicien supérieur de transport aérien et maritime de marchandises (TSTAMM).

Ces formations vous permettront notamment d'apprendre à organiser et à superviser les opérations de transport. Par ailleurs, vous aborderez les prestations logistiques sur les différents marchés. Enfin, la décision stratégique et la coordination des divers services d'une entreprise seront probablement étudiées. Vous pourrez envisager de devenir exploitant logistique, affréteur ou consignataire de navire.

Formations de niveau bac +3

Après l'obtention d'un bac +2, les candidats et les candidates qui souhaitent rapidement endosser des responsabilités pourront effectuer une formation de niveau bac +3. Voici les principales :

  • licence professionnelle Logistique et transports internationaux ;

  • licence professionnelle Logistique et amélioration industrielle ;

  • licence professionnelle Management des processus logistiques ;

  • licence professionnelle Management de la chaîne logistique ;

  • licence professionnelle Management des échanges internationaux ;

  • licence professionnelle Management des activités commerciales ;

  • BUT Management de la logistique et des transports (MLT).

Selon la discipline choisie, l'enseignement portera sur différentes matières, comme la négociation commerciale, l’analyse et le contrôle des coûts, les techniques d’exploitation ainsi que les transactions internationales. Une licence dans le management ou la logistique vous donnera la possibilité de vous orienter vers des postes de logisticien, supply chain manager, responsable d'exploitation ou gestionnaire de stock.

Formations de niveau bac +5

Les plus ambitieux pourront poursuivre leurs études en décrochant un bac +5. Cette formation de niveau master, dure en général deux ans après l'obtention du bac +3. Voici les diplômes qui pourraient vous intéresser :

  • Master mention droit de l'entreprise ;

  • Master mention droit douanier, des transports et de la logistique ;

  • Master mention management du transport aérien.

Ces formations vous enseigneront la fiscalité douanière ainsi que les réglementations internationales, mais aussi l'organisation de la chaîne de déplacement des marchandises au-delà des frontières. Vous pourrez par ailleurs devenir juriste d'entreprise ou vous orienter vers le commerce de distribution, la logistique et les transports.

Quelles sont les formations continues envisageables pour un agent de transit ?

L'obtention de votre diplôme vous permettra d'entrer dans le monde actif. Bien évidemment, pour acquérir un certain savoir-faire, il vous faudra développer votre expérience ainsi que vos connaissances dans le métier. Cependant, certaines certifications vous aideront à vous perfectionner par des moyens externes ; nous les abordons ci-après.

Notez que ces formations continues peuvent être financées par le CPF.

Formation complémentaire linguistique

Étant en contact régulier avec des clients nationaux, mais aussi internationaux, de solides connaissances de l'anglais ainsi que d'autres langues étrangères sont requises. Cela vous permettra notamment de développer de bonnes relations commerciales avec vos prestataires internationaux.

Ainsi, certains agents de transit décideront de se perfectionner en réalisant une formation linguistique complémentaire.

Formation complémentaire dans les outils du digital et de l'informatique

Ce n'est une surprise pour personne, nous vivons dans un univers où l'avancée technologique est constante et où il faut donc être capable de s'adapter rapidement à ces nouvelles technologies.

Des formations dans les outils de gestion, ainsi que dans les différents moyens de communication vous permettront d'être en contact avec vos transporteurs à travers le monde.

Formation complémentaire dans la gestion du stress

Très demandés, les agents de transit sont aussi amenés à travailler durant les week-ends et les jours fériés, surtout lors de périodes tendues. Ainsi, ces spécialistes pourront notamment suivre des cours de gestion du stress et de la performance au travail pour assurer une grande efficacité à tout moment.

Les débouchés et l'évolution du métier d'agent de transit

Les transitaires exercent généralement dans les entreprises de commissionnaires-opérateurs de transport en trafic international ou au sein d'une société d'import-export. Selon la taille de l'organisation, ces professionnels pourront (ou devront) se spécialiser dans l'import ou dans l'export.

Dans certains cas, ces experts peuvent encore se concentrer sur un marché spécifique, une destination ou un mode de transport.

Par la suite, les agents de transit pourront évoluer vers des fonctions commerciales. De plus, des métiers du transit, comme ceux liés aux douanes, seront également envisageables. Enfin, il leur sera aussi possible de se tourner vers des postes de chef de quai ou responsable d'équipe.

Quelles sont les compétences et les qualités requises pour devenir agent de transit ?

Très polyvalents, les transitaires maîtrisent une large palette de compétences techniques ainsi que des qualités interpersonnelles leur permettant de mener leur travail à bien. Nous les détaillons ci-dessous :

  • compétences managériales ;

  • compétences dans les outils bureautiques ;

  • connaissances approfondies du droit français, du droit international et des législations ;

  • négociation commerciale ;

  • maîtrise de l'anglais ;

  • réactivité ;

  • gestion des conflits ;

  • adaptabilité ;

  • organisation ;

  • esprit d'équipe ;

  • rigueur ;

  • excellente communication écrite et orale.

Notez que selon le rôle du transitaire, on peut également lui demander d'être en possession d'un CACES (Certificat d'aptitude à la conduite en sécurité) pour manipuler des transpalettes ou des chariots élévateurs.

Quel est le salaire moyen d'un agent de transit ?

Selon les données d'Indeed, le revenu moyen d'un agent ou d'une agente de transit se situe aux alentours de 2 033 € par mois. Bien évidemment, cela ne représente qu'une moyenne des salaires. En effet, plus ces professionnels acquièrent de l'expérience ainsi qu'un certain savoir-faire, plus ils pourront accéder à des postes à hautes responsabilités et donc gagner davantage.

Vous disposez maintenant de toutes les informations nécessaires pour entreprendre une carrière d'agent de transit ou pour réaliser une reconversion professionnelle dans ce domaine. Ce métier étant en plein essor, le taux d'insertion professionnelle est élevé, ce qui rend cette activité particulièrement intéressante.

Les salaires énoncés reflètent les informations sur la rémunération répertoriées sur Indeed au moment de la rédaction. Ces derniers peuvent varier en fonction de l'organisation qui recrute ainsi que de l'expérience, de la formation et du lieu de résidence du candidat.

Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.

Découvrir d'autres articles

  • Tout savoir sur la formation de barman
  • Comment devenir chorégraphe ?
  • Vivre et travailler à Vienne
  • Métiers dans la science : tout ce que vous devez savoir
  • Diplôme en dessin : le guide complet
  • Comment devenir critique culinaire ?
  • Comment obtenir une VAE dans l'immobilier ?
  • Comment devenir agent immobilier avec ou sans diplôme
  • Quelle formation permet de devenir plaquiste ?
  • Quel métier exercer en freelance ?
  • Connaître les différents métiers de la banque
  • Comment devenir dermatologue