Guide de la formation de pisciniste

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

Publié le 25 octobre 2022

L'équipe éditoriale d'Indeed est diversifiée et talentueuse. Elle est composée de rédacteurs, de chercheurs et de spécialistes qui ont accès aux données et aux informations d'Indeed pour fournir des conseils utiles afin de guider votre parcours professionnel.

Les métiers de la piscine sont des métiers techniques qui exigent un savoir-faire et un apprentissage spécifique. S'il n'existe pas d'études ou de formation de pisciniste à proprement parler, des formations diplômantes permettent tout de même d'accéder aux métiers de la piscine. Dans cet article, vous allez découvrir comment se former au métier de pisciniste, en quoi il consiste et les qualités nécessaires pour l'exercer.

En savoir plus : Formation piscinier : guide d'accès au métier

Quelles sont les formations existantes qui permettent de devenir pisciniste ?

Il n'existe pas d'école ou de formation de pisciniste. Mais il existe des formations diplômantes, peu nombreuses et qui exigent d'avoir un bagage préalable pour les intégrer.

Brevet Professionnel Métiers de la Piscine

Le BP Métiers de la Piscine est un diplôme d'État. C'est la seule formation qualifiante pour les métiers de la piscine. Cette formation dure 1000 heures étalées sur deux ans et peut se suivre en apprentissage au sein d'une entreprise pour concilier connaissances théoriques et pratiques. Le BP est accessible de préférence aux titulaires d'un diplôme de niveau 3, 4 ou d'un CAP. La formation est gratuite dans le cadre d'un apprentissage.

Les candidats et candidates doivent avoir entre 16 et 29 ans, passer un test de sélection et être déjà recrutés par une entreprise. Le programme de cette formation contient les aspects suivants :

  • étanchéités, structures, filtration, hydraulique ;

  • dessin de construction ;

  • traitement de l'eau, déshumidification, chauffage ;

  • réglementation et prévention des accidents ;

  • exploitation et maintenance ;

  • enseignements généraux (secourisme, législation du travail, maths).

Cette formation débouche sur tous les métiers en rapport avec la rénovation, la construction et l'entretien des piscines.

CAP installateur sanitaire

Le CAP installateur sanitaire donne accès au BP Métiers de la Piscine. C'est également un diplôme d'État. La formation peut se suivre en continu ou en alternance, en deux ans. Elle est aussi gratuite dans le cadre d'un apprentissage.

Les diplômés étant formés sur toutes les activités de plomberie, les débouchés sont donc vers ce secteur, notamment vers l'installation des salles de bains, des piscines ou vers l'intervention sur des compteurs d'eau.

Le CAP installateur sanitaire n'est pas obligatoire pour accéder au BP Métiers de la Piscine. Avoir de l'expérience ou des connaissances dans le secteur sanitaire ou de l'électricité peut être suffisant.

En savoir plus : Comment devenir pisciniste ?

CAP agent de la qualité de l'eau

Le CAP agent de la qualité de l'eau est aussi un diplôme d'État. La formation dure deux ans, principalement en apprentissage. Les diplômés sont des ouvriers qualifiés qui peuvent intervenir dans les services de traitement et de distribution de l'eau. Le diplôme donne également accès aux BP Métiers de la Piscine.

Technicien d'équipement de piscine

C'est une formation qualifiante de sept mois, avec plusieurs stages en entreprise, afin d'acquérir le titre professionnel de niveau 4 de technicien d'équipement et de maintenance des piscines. Cette formation qualifiante n'est disponible que dans sept établissements en France, en formation continue ou en alternance.

Les techniciens piscinistes construisent, conçoivent, rénovent et s'occupent de l'entretien de tous types de piscine (en plastique ou maçonnée, notamment).

Si vous avez une activité salariée et que vous ne souhaitez pas la quitter de suite, il est possible de suivre les CAP en cours du soir avec l'AFPA, notamment. Vous pouvez également toucher un salaire au cours de vos études si vous êtes en contrat d'alternance ou en contrat professionnel.

En savoir plus : Comment se faire financer une formation ?

L'option sans diplôme

Si vous avez au moins trois ans d'expérience professionnelle au sein de l'Union Européenne, vous pouvez demander une attestation de reconnaissance de qualification professionnelle à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat. Cette reconnaissance de qualification permet d'exercer le métier de pisciniste. Le diplôme n'est ainsi pas obligatoire, bien qu'il soit utile pour recevoir une bonne formation et trouver des chantiers.

Que font les piscinistes ?

Les piscinistes construisent et installent des piscines et des bassins. Ils doivent avant tout veiller à l'étanchéité de leurs travaux. Ils doivent aussi poser les éléments annexes d'une piscine, notamment les éléments de filtrage, de chauffage et de sécurité. Généralement, ils sont chargés de l'entretien (traitement des eaux) et des réparations des bassins et piscines déjà construits.

Quelles sont les qualités et les compétences demandées pour devenir pisciniste ?

L'activité des piscinistes demande :

  • une disponibilité à tout moment, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, notamment les jours fériés ;

  • une bonne condition physique pour supporter les nombreux déplacements et les positions de travail ;

  • un bon sens commercial pour prospecter et fidéliser les clients ;

  • un esprit méthodique afin de gérer sa structure et son travail ;

  • une bonne habileté manuelle afin d'accomplir les tâches du métier ;

  • un goût de la minutie afin de garantir l'étanchéité des piscines.

En savoir plus : Quelles qualités professionnelles avoir pour réussir ?

Quelles sont les obligations pour les piscinistes ?

Le métier de pisciniste est réglementé. Les artisans doivent respecter la loi et les normes en vigueur, notamment concernant l'entourage de la conduite des appareils de levage et des engins automoteurs. Les conducteurs doivent posséder un certificat d'aptitude CACES. Les professionnels exerçant pour des particuliers doivent fournir leurs prix en détaillant les méthodes de calcul des heures de travail avant d'effectuer les travaux. Les factures et devis doivent comporter le contact de l'assurance, la mention de l'assurance souscrite et la géographie du contrat.

Comment trouver des chantiers ?

Les piscinistes à leur compte doivent affronter comme principale difficulté la recherche de chantiers, car la concurrence est rude. Il est nécessaire de se faire connaître pour que les clients viennent d'eux-mêmes. Pour trouver des chantiers, il est conseillé de :

  • déposer des prospectus dans la ville ;

  • demander à la mairie la liste des permis de construire accordés récemment et contacter les maîtres d'ouvrage;

  • solliciter votre réseau professionnel et personnel ;

  • s'inscrire sur les plateformes de devis pour se mettre en relation avec de potentiels clients ;

  • s'associer avec d'autres professionnels du bâtiment, comme les architectes.

La tâche est difficile, mais les piscinistes à leur compte gagnent généralement plus d'argent à long terme.

En savoir plus : Les 7 compétences essentielles de l'architecte

Une fois le diplôme en poche, les piscinistes peuvent devenir salariés ou indépendants. Les salariés n'ont pas besoin de chercher des clients, ont la sécurité de l'emploi avec un cadre de travail établi. Mais le salaire n'augmente que peu. Les indépendants sont libres de leurs décisions et leur salaire augmente nettement plus facilement. En revanche, ils doivent affronter les tâches administratives, payer beaucoup de frais et se démarquer de la concurrence. Enfin, précisons la différence entre les piscinistes et les pisciniers : les piscinistes prennent en charge l'étude du projet et le management des équipes sur le chantier. Les pisciniers maîtrisent les aspects techniques du chantier (structure, matériaux, chimie de l'eau).

Découvrir d'autres articles