Le pitch, un outil essentiel

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

Mis à jour le 18 novembre 2022

Publié le 20 mai 2021

L'équipe éditoriale d'Indeed est diversifiée et talentueuse. Elle est composée de rédacteurs, de chercheurs et de spécialistes qui ont accès aux données et aux informations d'Indeed pour fournir des conseils utiles afin de guider votre parcours professionnel.

« Pitch » est un terme que vous risquez de plus en plus de croiser au cours de votre recherche d’emploi, et qui pourra même vous suivre pendant votre carrière si vous êtes amené à porter des projets. Pour faire simple, le pitch est un bref discours oral qui vise à attirer l'attention et convaincre votre interlocuteur. Ne négligez pas son importance ! Un bon pitch peut faire toute la différence, marquer les esprits et vous permettre de saisir une opportunité qui ne se représentera pas deux fois.

Que se cache derrière le pitch ?

Le mot « pitch » vient du monde anglo-saxon. Dans sa version longue, il est appelé « elevator pitch », ce qui pourrait se traduire littéralement en français par « pitch d'ascenseur ». Vous l’aurez compris : l’ascenseur fait ici référence à la brièveté d'un discours qui doit pouvoir se tenir le temps d’un trajet de quelques étages – une présentation éclair, en quelque sorte.

À l’origine, ce terme était principalement employé dans le monde du cinéma et du théâtre : on parle notamment du pitch d'un film. Un pitch, c'est en effet tout simplement une présentation orale visant vise à résumer une idée et, surtout, à convaincre. La personne qui expose son pitch cherche ainsi à susciter la curiosité de son interlocuteur afin d'attirer son attention.

Un pitch doit donc résumer une idée générale en seulement quelques phrases. Dans le cadre d'un entretien d'embauche, il s'agit pour le candidat de répondre à la consigne classique que l’on rencontre en début d’entretien : « Présentez-vous. » Pour accrocher son interlocuteur, un bon pitch doit raconter une histoire et ne pas se contenter d’exposer les faits de façon chronologique. Il doit permettre de présenter une synthèse de votre expérience et mettre en valeur certaines de vos compétences, afin de vous démarquer des autres candidats.

Qu’est-ce qui fait un bon pitch ?

Rappelez-vous tout d’abord de l’ascenseur : pour être efficace, un bon pitch doit être bref et concis. S’il n’existe pas de durée idéale, il est tout de même généralement attendu d’un pitch qu'il ne dure pas moins de soixante secondes et pas plus de quelques minutes. Plus long, il perdrait en efficacité et cesserait tout simplement d'être un pitch. La première règle est ainsi de faire court.

Une erreur classique de beaucoup de candidats consiste en effet à se présenter en déballant le contenu de son CV sur un ton monocorde. Rien de tel pour perdre l’intérêt du recruteur en le noyant sous les détails. Un bon pitch met donc l’accent sur vos expériences et vos compétences clé. Il permet d'éclairer les points importants de votre candidature et de mettre en valeur les atouts de votre candidature.

Les candidats ayant une longue expérience doivent faire le tri parmi celles-ci afin de ne parler que des expériences les plus marquantes, celles qui correspondent au poste et aux besoins de l’entreprise ciblée. En brossant un tableau de votre candidature sans trop rentrer dans les détails, l’objectif est de susciter l’envie du recruteur d’en savoir plus à votre sujet. Si ce dernier enchaîne en vous posant de nombreuses questions, c’est le signe que votre pitch a bien fonctionné.

Comment construire son pitch ?

Un pitch ne s’improvise pas, bien au contraire. Il s’agit d’un discours structuré et cohérent qui répond à la question : « Qui êtes-vous ? » Il se construit en fonction de la personne à qui il s’adresse et il est donc possible que vous soyez amené à élaborer des pitchs variés en fonction des postes auxquels vous postulez. Pour rendre votre pitch efficace, il faut que celui-ci comporte un message simple, clair et concis. Allez droit au but et ne cherchez à transmettre qu’un seul message. L’objectif de votre pitch est très simple : convaincre que vous êtes la bonne personne pour le poste.

Limitez votre pitch à vos expériences et compétences professionnelles, et n’abordez les questions personnelles et vos passe-temps que s’ils viennent soutenir votre message. Focalisez-vous sur ce que vous savez le mieux faire et ce que vous aimez le plus, cela se ressentira dans le ton de votre voix et sur votre visage. Vous augmenterez ainsi vos chances de convaincre la personne en face de vous. Citer des résultats chiffrés et des réussites concrètes aide également à donner du corps à votre discours.

Lorsque vous travaillez votre pitch, gardez à l’esprit qu’il s’agit d’un exercice oral. L’astuce consiste à écrire en parlant simultanément à voix haute. De cette façon, vous éviterez de tomber dans une écriture trop formelle peu adaptée à l’oral. Une fois écrit, il peut être bon d'apprendre le pitch par cœur. Entraînez-vous devant une glace ou même en le testant sur votre entourage, et veillez bien à ne pas faire trop long. Connaître votre pitch par cœur vous permettra d’être plus à l’aise en le récitant, d’y mettre du dynamisme et de transmettre une image confiante. Vous pourrez ainsi plus facilement observer les réactions de votre interlocuteur au fur et à mesure de votre discours.

La chute du pitch : un élément clé

Il est primordial de ne pas négliger la chute de son pitch. Le recruteur se souviendra généralement de vos dernières paroles et c'est sur elles qu'il rebondira. Comme dans toute bonne histoire, la chute du pitch doit donc être percutante. Elle doit aussi être ouverte, car il s’agit d’engager la conversation.

Il peut être judicieux de garder ses meilleurs atouts pour la fin. Par exemple, pourquoi ne pas finir son pitch en mettant en avant une compétence clé qui vous démarquera des autres candidats ? Il peut par exemple s’agir de la connaissance d’une langue étrangère ou de la maîtrise d’un outil informatique particulièrement utile à l’entreprise.

Une autre technique intéressante est d’impliquer l’interlocuteur pour lui rendre de façon très naturelle la parole. Vous pouvez tout simplement demander au recruteur si votre profil correspond à ce dont son entreprise a besoin. Mieux encore, finissez par exposer l’un des challenges auxquels vous avez dû faire face durant votre carrière et la manière dont vous l’avez traité. Demandez ensuite à votre interlocuteur si lui-même ou si l’entreprise rencontre aussi ce type de challenges. Cela vous permettra de démontrer en quelques mots, et de manière très naturelle, en quoi votre profil serait bénéfique à l'entreprise.

Avantages et inconvénients du pitch

Le pitch a bien sûr ses avantages et ses inconvénients. Du côté de ses plus, il permet d'aller à l’essentiel et donc d’apporter de la clarté. Il dresse un portrait qui met en avant les atouts et les forces d’un candidat. Il permet par exemple de donner de la cohérence à un parcours qui peut être fait d’expériences multiples et variées. Il permet de transmettre l’idée que l’on souhaite porter et de guider son interlocuteur dans la lecture de son parcours.

En outre, la construction de son pitch permet au candidat lui-même de faire le point sur son propre parcours et sur ses objectifs de carrière. Il s’agit ainsi d’un exercice intéressant lorsque l’on est en recherche d’emploi.

Évidemment, l’inconvénient du pitch est sa brièveté. Il ne permet pas de rentrer dans les détails ni d’élaborer son discours et ses arguments avec profondeur. Attention alors à ne pas surjouer pour se mettre en avant, en abusant d’adjectifs. Restez neutre et modeste. Les faits doivent parler d'eux-mêmes. Tâchez également de garder une attitude positive et de rester naturel, sans réciter votre texte à toute allure sous l’effet du stress.

Quand faire usage d'un pitch ?

Que vous soyez en recherche active d'emploi ou non, ayez toujours votre pitch de prêt, car vous ne savez jamais vraiment quand il vous sera utile. Bien sûr, le plus souvent, vous aurez à le déployer lors d’entretien d’embauche, qu'ils aient lieu par téléphone, en face-à-face ou en visioconférence.

Votre pitch vous sera extrêmement utile lors de salons de l'emploi, de sessions de job dating, ou d’évènements de networking. Vous serez en effet amené à rencontrer beaucoup de monde en très peu de temps et à vous présenter à de multiples reprises. Surtout, vos interlocuteurs eux-mêmes rencontreront à ces occasions de nombreuses autres personnes. Un bon pitch vous aidera ainsi à vous démarquer et de faire en sorte que l’on se souvienne de vous.

Le pitch peut aussi vous être bénéfique dans la vie de tous les jours. Au fil des rencontres, nous sommes tous amenés à parler de nous et de notre carrière à un moment ou à un autre. Un portrait tout en longueur de son curriculum vitae a peu de chance de laisser une bonne impression. À l’inverse, un pitch bien conçu peut attirer l’attention de votre entourage, qui pensera alors à vous lorsqu’une opportunité vous correspondant se présentera. Une première bonne impression fait toujours la différence, car nous nous faisons généralement une idée sur les autres en moins d’une minute. D’où l’intérêt d’être percutant.

À lire également : Exemple de pitch de présentation pour convaincre

Découvrir d'autres articles