Trouver un emploi

Qu’est-ce que la maintenance industrielle ?

La maintenance industrielle est une fonction incontournable, quel que soit le secteur d'activité considéré. Ses enjeux se situent aussi bien sur le plan de la sécurité que sur le plan financier. Cet article vous fournira toutes les réponses sur ce qu'implique ce métier, comment devenir un technicien de maintenance industrielle et son quotidien et ses perspectives.

Qu'est-ce que la maintenance industrielle et quelles sont ses implications ?

La norme Afnor NF-X 60 000 définit la maintenance industrielle comme étant « l'ensemble des activités destinées à maintenir ou rétablir un bien dans un état spécifié ou dans des conditions données de sûreté de fonctionnement, pour accomplir une fonction requise ».

Qu'est-ce que la maintenance industrielle ?

La maintenance industrielle entend jouer un rôle de prévention contre les éventuels problèmes pouvant affecter le fonctionnement normal d'une machine. Elle agit aussi en aval pour réparer la machine en cas de défaillance. La maintenance industrielle regroupe donc des tâches techniques, mais aussi administratives. Les différentes actions à réaliser par celui qui occupe cette fonction vont du dépannage à la gestion, en passant par la vérification et le déclassement.

Concrètement, le technicien de maintenance industrielle garantit le fonctionnement optimal de l'équipement d'une entreprise. Tout d'abord, il doit s'assurer en permanence que la machinerie est opérationnelle. Il s'agit d'une tâche d'observation et de test d'une importance capitale. En effet, c'est le seul véritable moyen pour le technicien d'anticiper les problèmes susceptibles de porter un coup aux activités de l'entreprise qui l'emploie.

Quelles sont les responsabilités du technicien de maintenance industrielle ?

Le technicien de maintenance industrielle est chargé d'entretenir l'équipement afin de le maintenir en bon état. Si vous choisissez ce métier, vous devrez vous occuper aussi de la réparation d'un quelconque dysfonctionnement touchant un appareil ou survenant au niveau d'une machine. Il pourra s'agir d'une panne comme d'une défaillance liée à l'usure, ou encore d'une cassure. Dans votre costume de dépanneur, vous serez par exemple amené à changer une pièce défectueuse ou à revoir la configuration du programme informatique dont dépend l'équipement de l'organisation.

Le but ultime de votre intervention sera double :

  • limiter les coûts ;
  • accroître la performance globale de l'organisation et donc son rendement.

L'essor des nouvelles technologies a considérablement impacté la fonction de maintenance industrielle. Celle-ci s'avère aujourd'hui indispensable pour toute entreprise qui souhaite améliorer la gestion de sa chaîne de production et la qualité de ses services.

Comment devenir technicien de maintenance industrielle ?

Les secteurs d'activités qui recourent à des techniciens de maintenance industrielle sont nombreux, car ces professionnels peuvent intervenir sur toute la chaîne de production. Ils sont donc recherchés pour leurs compétences. Quel cursus suivre pour accéder à ce métier ?

Les formations en maintenance industrielle

Pour devenir technicien de maintenance industrielle, plusieurs options s'offrent à vous. Cependant, elles se rapportent toutes à des formations techniques. Le bac professionnel apparaît comme le niveau minimal requis pour être admis dans la profession. À ce niveau, un bac professionnel Maintenance des équipements industriels ou un bac technologique STI 2 D est généralement exigé. D'autres orientations sont également admises. Au nombre de celles-ci figurent le bac professionnel Électronique, énergie, équipements communicants (ELEEC) ou le bac professionnel Maintenance des systèmes mécaniques automatisés (MSMA).

Un diplôme de niveau bac + 2 est l'idéal pour être reconnu en tant que technicien de maintenance industrielle. Ici aussi, plusieurs orientations sont possibles. Vous pouvez par exemple choisir de passer :

  • un BTS Mécanique et automatismes industriels ;
  • un BTS Électrotechnique ;
  • un BTS Maintenance industrielle ;
  • un BTS Contrôle industriel et régulation des automatismes ;
  • un BTS Maintenance des systèmes ;
  • un DUT Génie électrique ;
  • un DUT Génie industriel et maintenance.

Se prévaloir d'un diplôme de niveau bac + 3 est une meilleure option encore. Mais les offres de formation sont bien moins fournies. Les plus courantes sont la licence professionnelle en gestion et maintenance des installations énergétiques, la licence professionnelle en maintenance et technologie ou la licence professionnelle en maintenance des systèmes énergétiques.

Quelles sont les aptitudes requises pour devenir technicien de maintenance industrielle ?

Les qualités attendues d'un technicien de maintenance industrielle peuvent se résumer en quatre points :

  • le sens de l'observation et la réactivité ;
  • les compétences techniques ;
  • la capacité à être sociable et à travailler en équipe ;
  • l'adaptabilité.

Le sens de l'observation et la réactivité

Un technicien de maintenance industrielle doit avoir un sens prononcé de l'observation et être réactif, puisque le rôle premier de ce professionnel est de repérer à temps les dysfonctionnements qui affectent l'équipement de l'entreprise. Une fois ces problèmes détectés, il devra diligemment se charger d'y apporter des solutions. Cette réactivité doit s'accompagner d'une rigueur dans la prise de décisions et dans leur mise en œuvre.

Les compétences techniques

Un spécialiste de la maintenance industrielle doit avoir le bagage technique approprié : tout technicien de maintenance industrielle doit avoir les compétences indispensables à l'exercice de sa fonction. Dans les faits, si vous choisissez ce métier, vous devrez justifier d'une solide expertise dans le secteur industriel dans lequel vous opérerez. Le matériel et les machines qui seront confiés à vos soins ne devront avoir aucun secret pour vous.

Il vous est également indispensable de maîtriser l'outil informatique, peu importe votre spécialisation. Vous servir des logiciels de gestion et maintenance assistées par ordinateur (GMAO) facilitera grandement votre travail. Vous devrez enfin être à l'affût des évolutions du métier et actualiser constamment vos connaissances.

La capacité à être sociable et à travailler en équipe

Le sens du relationnel et l'aptitude à travailler en équipe sont d'autres aptitudes exigées d'un technicien de maintenance industrielle. Vous devrez être sociable, c'est une qualité sans laquelle il vous serait impossible de travailler de concert avec vos collègues. Le métier vous obligera encore à entrer en contact avec un public varié. Pour ce faire, vous devrez développer votre sens de l'écoute, mais pas seulement. Il sera aussi attendu de vous que vous sachiez faire preuve de pédagogie et de patience.

L'adaptabilité

Un technicien de maintenance industrielle doit faire montre d'une excellente adaptabilité. Les situations auxquelles vous pourrez être confronté ne seront pas statiques mais mouvantes. C'est pour cette raison que vous devrez être en mesure de faire face à tout changement brusque, tout en cultivant votre sens de la sécurité.

L'exercice du métier de technicien de maintenance industrielle

Tous les secteurs industriels recrutent des techniciens de maintenance. Ils sont recherchés par les entreprises de transports et de logistique, dans l'automobile et l'aéronautique, ou encore dans la chimie et l'industrie pharmaceutique. Si vous choisissez cette voie, vous pourrez encore travailler dans la plasturgie ou la métallurgie, comme dans l'agroalimentaire.

Le métier de technicien de maintenance industrielle au quotidien

Dans les faits, un technicien de maintenance industrielle peut effectuer des tâches aussi simples que le remplacement d'une ampoule ou le graissage d'un mécanisme. Bien évidemment, la fonction demande également de s'occuper de tâches autrement plus complexes, telles que le contrôle d'une presse ou d'une chaîne ou encore l'inspection d'un brûleur suivi de son entretien. Le spécialiste de la maintenance peut aussi être amené à vérifier une corde, une pompe ou un vérin en vue d'un éventuel remplacement.

Vous opérerez en principe selon des horaires réguliers. Toutefois, dans certaines entreprises, la maintenance industrielle est soumise au même rythme que celui de la production. Vous pourrez dans ce cas être tenu de faire des gardes de 16 heures ou de 24 heures. Notez que le travail en équipe est le lot quotidien du technicien de maintenance industrielle : vous êtes en relation permanente aussi bien avec les services internes de l'entreprise dans laquelle vous travaillez qu'avec des partenaires externes.

Les perspectives d'évolution pour le technicien de maintenance industrielle

L'évolution dans le métier est étroitement liée au niveau de formation et à l'expérience acquise. Ainsi, on recense des techniciens dont le travail se limite à la maintenance en atelier, alors que d'autres s'occupent de la gestion d'équipes. Certains experts en maintenance industrielle sont encore employés dans les fonctions de support en relation avec les clients. Quoi qu'il en soit, le salaire moyen d'un technicien de maintenance industriel tourne autour de 28 000 euros par an.

Quelques années suffisent généralement à un technicien de maintenance en atelier pour monter dans la hiérarchie et accéder successivement aux postes de chef d'équipe et de responsable maintenance. Avec de l'expérience, vous pourrez également décider de bifurquer vers d'autres services de l'entreprise. Par exemple, il est tout à fait envisageable lorsque vous êtes technicien en maintenance industrielle de vous orienter vers les fonctions de chargé de relation clientèle ou de technico-commercial. Fort de vos compétences techniques, vous pourrez enfin décider de changer de domaine et passer dans celui de l'informatique industrielle, par exemple, ou opter pour le secteur des automatismes.

En lien avec ce sujet

Afficher plus 

Savez-vous ce que fait vraiment un kinésithérapeute ?

La kinésithérapie recouvre de nombreux savoir-faire. Découvrez ce que fait un kinésithérapeute au quotidien et en quoi consiste cette spécialité paramédicale.

Les métiers bien rémunérés que vous pouvez exercer

Découvrez quelques exemple de métiers, comme celui d'ophtalmologue, d'expert-comptable ou de pilote d'avion, qui permettent d'obtenir une bonne rémunération.