Travailler à Helsinki

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

Publié le 8 mai 2022

L'équipe éditoriale d'Indeed est diversifiée et talentueuse. Elle est composée de rédacteurs, de chercheurs et de spécialistes qui ont accès aux données et aux informations d'Indeed pour fournir des conseils utiles afin de guider votre parcours professionnel.

Vous avez envie de résider et de travailler dans le pays le plus heureux du monde (selon l'ONU) ? Avec un niveau de vie parmi les plus hauts d'Europe, la Finlande est une destination de choix pour s'expatrier professionnellement.

Dans cet article, découvrez tout ce qu'il faut savoir pour travailler à Helsinki.

Pourquoi travailler à Helsinki ?

Avec ses 630 000 âmes, Helsinki est une ville paisible et peu peuplée, au climat tempéré froid.

Au-delà des nombreuses opportunités professionnelles qu'elle offre, développées plus bas, Helsinki possède aussi de nombreux atouts.

Une faible densité de population

Contrairement aux grandes capitales européennes, Helsinki s'apparente plus à une grande ville française. Avec seulement 600 000 personnes intra muros, on y trouve rarement des bouchons et les bains de foule sont inexistants.

Sa densité est faible avec 17 individus au km2. C'est la ville idéale où vivre si vous appréciez les grands espaces, peu peuplés.

Les amoureux et amoureuses de la nature apprécieront aussi cette ville où les forêts de bouleau et de sapin, le bord de la mer et les lacs offrent de beaux lieux de promenade. À Helsinki, les occasions de se détendre après une journée de travail sont nombreuses.

En revanche, si vous aimez l'ambiance bruyante des villes comme Paris, la ville de Helsinki va vous faire vivre un véritable dépaysement.

Une importante communauté expatriée

Si vous venez d'emménager à Helsinki, vous pouvez compter sur une communauté expatriée soudée et chaleureuse d'environ 2 000 personnes. De même, si vous avez des enfants, les écoles y ont bonne réputation et vous pourrez d'ailleurs trouver des établissements qui dépendent du ministère de l'Éducation ou des écoles francophones.

De plus, « Kela » (l'agence de sécurité sociale finlandaise), procure une aide financière aux familles pour la garde ou la scolarisation des enfants de moins de 7 ans.

Toute personne travaillant bénéficie également d'une protection sociale qui couvre la maternité, la maladie, les accidents de travail et les allocations familiales.

Helsinki est donc une destination idéale pour travailler.

Les conditions pour travailler à Helsinki

Voici les conditions pour travailler à Helsinki.

Pour un ressortissant ou une ressortissante de l'Union européenne

La Finlande est un pays membre de l'Union européenne. De ce fait, et en vertu des accords de Schengen, il vous suffit de vous munir d'un visa Schengen pour vous rendre en Finlande et y rester pour travailler ou chercher du travail. Cependant, celui-ci expire au bout de 3 mois. À l'issue de ces 3 mois, vous devrez entamer les procédures pour demander un visa national. Pour cela, vous devez vous rendre auprès des bureaux de police régionaux.

Voici les pièces nécessaires :

  • une carte d'identité valide ;

  • une photo d'identité récente au format passeport ;

  • une attestation de travail délivrée par votre entreprise. Dans le cas où vous travaillez à votre compte, vous devez présenter le document d'enregistrement de votre activité ou toute autre pièce qui puisse garantir que vous ne représenterez pas une charge pour la sécurité sociale finlandaise.

Le permis de séjour vous sera délivré aussitôt que votre dossier sera validé. Pensez à communiquer l'adresse de votre résidence principale au bureau d'enregistrement local dans un délai maximal d'une semaine après votre emménagement.

Pour un ressortissant ou une ressortissante hors Union européenne

Pour une personne originaire d'un pays ne faisant pas partie de l'Union européenne, la procédure à suivre est sensiblement différente :

  1. Se rendre à la représentation finlandaise la plus proche et y déposer une demande de permis de séjour pour les travailleurs ;

  2. Joindre un formulaire rempli et signé par votre entreprise. Vous devrez par ailleurs obtenir l'avis favorable de l'agence pour l'emploi pour que votre demande soit accordée.

Comment apprendre le finnois ?

La langue officielle en Finlande est le finnois, une langue réputée compliquée. Cependant, de nombreuses personnes parlent l'anglais sur place, ce qui constitue une aubaine pour la communauté expatriée.

Avoir des notions en finnois reste cependant un atout professionnel indéniable, par exemple pour les postes en contact avec du public. Dans ces secteurs, la connaissance du finnois est une condition indispensable. Le niveau de connaissance requis de la langue dépend des besoins du poste.

Il existe aussi des catégories d'emploi qui ne nécessitent pas de connaître le dialecte local. Dans les grandes entreprises multinationales qui recrutent à l'international, par exemple, l'anglais est la langue de travail. Ce cas concerne aussi les industries des jeux vidéo et des TIC.

De nombreuses entreprises proposent toutefois des cours de langue gratuits ou bon marché à la communauté expatriée. De même, les pouvoirs publics, en vertu de la loi, proposent également ce type de cours gratuits. En effet, la loi finlandaise stipule que les personnes immigrées ont droit à des prestations visant à favoriser leur intégration.

La culture du travail en Finlande

Voici des éléments pour mieux appréhender la culture du travail en Finlande.

Le respect des règles

Une chose que vous devez absolument savoir sur la culture finlandaise : les Finlandais et les Finlandaises sont des personnes très respectueuses des lois et règlements. Cela se reflète notamment dans la rue où, malgré une faible circulation, personne ne traversera tant que le feu piéton est rouge.

Cela se reflète également dans le monde du travail. Les principes de ponctualité, d'honnêteté et d'égalité sont érigés au rang de loi. Toute sorte de discrimination est prohibée dans le milieu du travail en Finlande. L'entreprise a l'obligation d'y veiller et de garantir le respect de l'égalité.

Le sens de la responsabilité en entreprise

Un autre fait marquant distingue le monde du travail finlandais du système français. Dans ce pays scandinave, la hiérarchie a moins tendance à contrôler et surveiller la manière dont le personnel travaille et son avis est pris en compte dans la planification du travail. Il appartient alors aux membres du personnel d'organiser leur travail comme bon leur semble. Ils se voient donc confier une véritable responsabilité au sein de l'entreprise et leur sens de l'initiative est encouragé.

La ponctualité

La ponctualité est aussi une règle sacro-sainte dans la culture du travail en Finlande. Il est donc nécessaire d'arriver à l'heure et de respecter les délais de réalisation du travail.

Une fois en poste dans une entreprise finlandaise, vous ne manquerez pas non plus de remarquer le franc-parler qui caractérise les Finlandais et les Finlandaises. En effet, la population locale s'exprime de manière directe et se tutoie naturellement sur le lieu de travail. La communication est donc assez informelle : il ne faut donc pas vous offusquer si l'on vous tutoie alors que vous venez d'arriver.

Les secteurs à fort potentiel à Helsinki

Vivre et travailler à Helsinki est une perspective qui vous tente ? Il faut d'abord savoir dans quel secteur vous avez le plus de chance de trouver un poste.
Voici les secteurs les plus porteurs à Helsinki :

  • la restauration ;

  • l'hôtellerie ;

  • la haute technologie ;

  • les transports ;

  • l'industrie manufacturière ;

  • le secteur des services ;

  • le commerce de gros.

Ces secteurs ont une demande locale stable, raison pour laquelle le recours à la main d'œuvre y est de plus en plus important.

En conclusion, Helsinki offre de nombreuses opportunités pour la communauté expatriée, le principal enjeu étant de s'adapter à une culture très différente de la culture française.

Découvrir d'autres articles