Offre spéciale 

Pour bien démarrer votre recrutement, profitez d'un crédit de 100 € pour sponsoriser votre première annonce.*

Les annonces sponsorisées génèrent en moyenne 2 fois plus de candidatures que les annonces non sponsorisées**.
  • Attirez les meilleurs talents
  • Augmentez votre visibilité dans les résultats de recherche.
  • Soyez plus visibles, plus longtemps

Le coaching en entreprise : un outil d’accompagnement performant

Dans le monde moderne du travail et de l’évolution constante, le coaching en entreprise, ou coaching d’organisation, fait partie des outils les plus performants qui soient. Cette méthode prisée incite à une prise de conscience et à un engagement afin que l’entreprise puisse répondre de manière autonome aux questions et défis soulevés pour ainsi revoir son organisation en conséquence. Le coaching en entreprise vise à accompagner la mise en place de conditions essentielles à l’élaboration de nouvelles solutions et stratégies organisationnelles. Une entreprise ayant intégré la culture du coaching sera plus performante et plus à même d’attirer les talents. Cet article présente ce qu’est le coaching en entreprise, sa manière de fonctionner et à qui il s’adresse dans l’entreprise.

Publier une annonce

Le coaching en entreprise : en quoi consiste-il ?

Dans le cadre professionnel, le coaching a pour but d’accompagner l’organisation afin qu’elle trouve en elle-même les ressources pour faire face aux difficultés rencontrées à travers les différents changements, le but étant d’atteindre l’autonomie dans la prise de décisions et la recherche de solutions. Il intervient dans le cadre d’une évolution essentielle, d’un défi majeur, il est là pour conduire le changement et permettre à l’entreprise de réinventer son organisation et d’atteindre ses objectifs. Le coaching permet d’accompagner les équipes à plusieurs niveaux hiérarchiques qui composent le système complexe qu’est l’organisation. Son approche se fait dans un contexte émergent, la démarche étant à chaque fois unique et créative, chaque accompagnement étant original. L’entreprise est un système complexe en mouvement permanent, et le coaching apporte un regard neuf en tenant compte du rôle et de l’individualité des acteurs de l’organisation. Le coaching n’est pas une formation, il ne consiste pas à donner des conseils ni à effectuer un bilan de compétences. Il n’apporte pas de solutions mais accompagne le coaché pour que celui-ci les trouve de lui-même en développant les compétences pour les faire émerger.

Les axes du coaching en entreprise

Si les thèmes abordés par le coaching d’organisation sont vastes, les interventions tournent néanmoins autour de la performance et de la réassurance. Le coaching d’organisation répond donc à un besoin majeur de l’entreprise pour accompagner la prise de décisions, la recherche de solutions et la gestion à plusieurs niveaux :

  • la complexité de la croissance
  • les problématiques et les incertitudes
  • les défis posés
  • la communication interne comme externe
  • l’attractivité de la marque employeur
  • la capacité à retenir les hauts potentiels
  • la réorganisation en cas de fusion

Le coaching en entreprise : comment fonctionne-t-il ?

Qui dit coaching, dit coach. Le coach en entreprise est diplômé, certifié et inscrit au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles). Il doit être compétent aussi bien dans les interventions auprès de la personne que du groupe ou de l’organisation. Il doit posséder un savoir fondé sur la connaissance de l’entreprise et la maitrise des processus : c’est une personne expérimentée avec un statut de cadre ou de consultant. La décision de recourir à un coaching provient souvent des ressources humaines. Un contrat « tripartite » entre le coach, le coaché et le client est alors établi. Les méthodes et approches se font d’après une stratégie d’intervention. L’employeur expose tout d’abord quels sont les points qui nécessitent la mise en place d’un accompagnement, la situation est analysée et les objectifs sont ainsi définis. Dès le début de sa mission d’une durée définie, le coach doit s’assurer de l’engagement et de la motivation du coaché et de l’implication de la direction. Il doit prévoir des évaluations périodiques en mettant en place des indicateurs de mesure qui seront utilisés pour évaluer les résultats de l’accompagnement. Le coach doit également fournir un plan d’action pour que le coaché puisse poursuivre son évolution à la fin de la période d’intervention. L’accompagnement peut porter, entre autres, sur le choix des stratégies et des outils adaptés à la performance collective, la mobilisation des ressources internes et externes, la modification des pratiques de management et des équipes managériales, la transformation de la culture d’entreprise à la suite d’une fusion ou mutation. Une relation de confiance et d’échange doit se mettre en place entre le coach et le coaché, l’objectif étant que le coach s’efforce de comprendre la manière dont le coaché agit dans un contexte donné pour revoir ainsi avec lui quelles sont les améliorations à apporter.

Qui est concerné par le coaching en entreprise ?

Il existe différents types de coaching professionnel, notamment le coaching des dirigeants, d’équipe, interculturel et stratégique. Cependant, le coaching en entreprise, ou d’organisation, s’adresse directement au groupe, à l’entreprise elle-même pour permettre sa transformation durable. Ce type de coaching est donc dédié :

  • aux dirigeants, dans le but d’améliorer le leadership, les points forts et la performance, de définir les objectifs, d’adapter la prise de décision aux situations complexes, de gérer le stress ;
  • aux équipes managériales, dans le but d’optimiser le fonctionnement des équipes, de gérer les conflits et la communication hiérarchique, de faire évoluer la culture d’entreprise et l’organisation et d’en assurer la pérennité, de développer la capacité de coopération et de transformation en cas de mutation ou de crise ;
  • aux équipes projet et transversales, dans le but de fluidifier l’organisation et la communication au sein d’une même entreprise, d’améliorer la coopération et la performance de plusieurs équipes amenées à travailler ensemble à la suite d’une fusion ou d’une réorganisation ;
  • aux acteurs clés et aux talents, dans le but d’accompagner le développement des compétences de leadership, de mener les changements nécessaires pour atteindre les objectifs stratégiques.

Instaurer une culture du coaching

Les entreprises possédant une forte culture de coaching sont plus attractives pour les talents grâce à l’attention qu’elles accordent aux ressources humaines et à leur engagement en termes de suivi et de développement professionnel. Leurs indicateurs démontrent une meilleure coopération entre les équipes, une performance globale plus élevée, des échanges plus sereins et un sens de l’engagement plus fort. Le leadership, quant à lui, est plus empathique et fait preuve d’intelligence émotionnelle. Les leaders des entreprises possédant une culture de coaching privilégient les approches collaboratives fondée sur des échanges productifs et permettent à tous de jouer un rôle dans la recherche de solutions. Ils partagent leur expérience et encouragent chacun à demander soutien et conseils pour s’améliorer. Ils insistent également sur l’importance de la valeur d’une culture de coaching et du développement de nouvelles compétences. Pour instaurer une culture du coaching, il est essentiel que cette dernière repose sur une base solide et qu’une architecture de mentorat soit créée. Le développement des compétences en coaching interne doit être perfectionné, les managers pouvant obtenir une certification par le biais d’une formation accréditée. Les dirigeants, quant à eux, doivent tenir compte de la façon de mettre en œuvre le coaching à travers un processus continu pour atteindre le changement visé. Une culture de coaching se met en place petit à petit et prend un certain temps à s’ancrer véritablement dans l’entreprise. Les étapes pour mettre en place une culture de coaching :

  • Commencer avec des projets pilotes permettant à chacun de constater des résultats visibles.
  • Cibler les personnes qui seront les plus à même d’être réceptives à la culture du coaching et s’assurer que ce soient elles qui communiquent avec les hauts dirigeants.
  • Conseiller aux leaders des équipes d’orienter le coaching vers les employés qui possèdent le potentiel de développement le plus élevé.
  • Ne pas considérer le coaching comme une tâche supplémentaire, mais bien comme une manière d’être avec ses collaborateurs.

Les personnes de l’entreprise peuvent aussi développer leurs compétences en coaching à chaque niveau de l’organisation via des groupes de discussion ou des ateliers. Il est également important de pouvoir évaluer l’impact du coaching sur l’organisation grâce à des outils comme des grilles et des bilans. Si les entreprises sont soumises à des changements de plus en plus rapides, le coaching d’organisation est là pour leur fournir des clés pour se réinventer et rebondir. Ce sont les compétences de tout un système qui sont développées pour atteindre l’autonomie organisationnelle et une performance collective durable. De plus en plus d’entreprises font appel au coaching pour apprendre à répondre stratégiquement à une transformation profonde et être ainsi capables de renouveler leurs visions comme leurs pratiques. La culture du coaching permet de responsabiliser, d’apporter des moyens pour faire ressortir le meilleur de chacun et de favoriser l’intelligence collective pour atteindre les objectifs visés et le bien-être de tous au sein de l’entreprise en période de transition. Articles connexes :

Publier une annonce

Prêt à commencer?

Publier une annonce

* Indeed fournit ces informations gratuitement aux utilisateurs de ce site. Veuillez noter que nous ne sommes pas des conseillers juridiques ni en recrutement. Nous ne sommes pas responsables du contenu de vos descriptions de poste. Aucune des informations fournies ici ne garantit quelque performance que ce soit.